Un spectacle sur la torture pendant la guerre d’Algérie : "L’Algérie, le soleil et l’obscur"

274 visites

La compagnie La Poursuite porte à la scène un texte inédit de Madeline Chaumat, "L’Algérie, le soleil et l’obscur," dans lequel elle raconte la torture qu’elle a subie aux mains de l’armée française, pendant la Bataille d’Alger

Le texte, autobiographique, témoigne directement de la torture pendant la guerre d’Algérie, et, partant, de la torture en général. Toute jeune, Madeleine Chaumat part travailler en Algérie, comme dactylo dans une administration, sans aucune idée politique. Choquée par les injustices envers les « non européens », elle rencontre ceux qui luttent dans la clandestinité et accepte de taper des tracts. Elle est arrêtée au moment de la bataille d’Alger le 22 mars 1957. Emmenée à la Villa Sesini, elle est torturée plusieurs jours, jusqu’à son transfert à la prison Barberousse. Elle est condamnée, puis expulsée.

Les faits de torture de la guerre d’Algérie sont rapportés par d’autres témoins, en particulier
Henri Alleg dans La Question. Le statut du texte de Madeleine Chaumat est pourtant très différent : Elle écrit vingt ans après les faits pour tenter de faire comprendre à ses proches et aux médecins pour quelles raisons elle souffre, depuis ces épreuves, de plusieurs maux dont des difficultés à dormir. C’est un écrit, à forte teneur poétique. Il dit les jours passés dans la terreur, avec ses compagnes et compagnons de souffrance, dont certains n’en sont pas revenus.

Ce texte n’était pas destiné à l’origine à la publication. Ce n’est que récemment que
Madeleine Chaumat s’est laissé convaincre de le laisser publier. Il va donc être en même temps porté à la scène, et édité aux éditions La rumeur libre, dans la nouvelle collection Textes et Documents.

7 au 11 octobre 2015 Espace 44
PAF 15€ (11,5 en réduit)
44 rue Burdeau Lyon 1
Réservations 04 78 39 79 71

P.-S.

Commentaire de l’auteur :

Quelque mots sur le fonctionnement du spectacle vivant.

La compagnie La Poursuite, qui crée le spectacle "L’Algérie, le soleil et l’obscur", travaille depuis quinze ans sur le discours post-colonial, en France et "Outre mer"..

Comme toutes les troupes de création professionnelles (c’est à dire employant des comédiens et techniciens rémunérés, la plupart intermittents du spectacle), la compagnie dépend pour son existence des théâtres qui programment, ou ne programment pas, ses spectacles. La compagnie n’a aucun mot à dire sur la politique, notamment tarifaire, du lieu théâtral qui la programme.

Elle est dans le même cas qu’un écrivain : celui-ci, quel que soit le contenu de son oeuvre, ne fixe pas le prix de vente du livre choisi par son éditeur. Or nous ne boudons pas tous les livres !

Peut-être est-il politiquement juste que Rebellyon ne parle que des spectacles à prix libre ? Mais attention : lorsque le prix est libre, c’est souvent parce que les artistes et techniciens sont peu, ou pas du tout payés. C’est peut-être bien ? Mais c’est contradictoire avec le soutien que nous apportons par ailleurs aux intermittents du spectacle, qui revendiquent, eux, une juste rémunération de leurs représentations et de leur longues périodes de répétitions !
Choix difficile.

mercredi 7 octobre 2015

Un spectacle sur la torture pendant la guerre d’Algérie : "L’Algérie, le soleil et l’obscur"

19h30 11 octobre : 19h30
Espace 44

Lyon 1 métro H de Ville / Croix-Paquet04 78 39 79 71 ven / sam : 20h30 mer / jeu : 19h30, dim : 17h30.
Réservations 04 78 39 79 71

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info

Derniers articles de la thématique « Répression - prisons » :

> Tous les articles "Répression - prisons"