Université low-cost : va-t-on enfin se mobiliser ?

462 visites

La précarité, c’est l’instabilité de ses revenus, le sentiment de ne pas avoir de sécurité, aucune possibilité de se projeter à plus long terme.

À Lyon 1 comme ailleurs, il y a énormément de précarité, chez les étudiant•e•s comme chez les personnels (contractuel•le•s renouvelé•e•s petit à petit, sans vision à long terme, enseignant•e•s vacataires sans droits, etc.).

Parmi les personnels de Lyon1 de toutes catégories (administratifs, chercheur•e•s, enseignant•e•s, ingénieur•euse•s, technicien•ne•s,collectif des vacataires précaires personnels sociaux, de santé, des bibliothèques) environ 1 personne sur 3 est contractuelle (CDI ou le plus souvent CDD) et sans réelle perspective d’accès à un poste statutaire.

En France, en 2014, il y avait environ 130 000 vacataires enseignant•e•s dans les universités. Il y a environ 3000 vacataires à Lyon1. Certain•e•s ont choisi cette modalité de travail car elles et ils ont une activité à temps plein par ailleurs. D’autres ne l’ont pas choisie et cumulent les vacations. La précarité est alors très forte.

À Lyon 2, un collectif de vacataires (principalement des enseignant•e•s) est actuellement très mobilisé. Ils et elles font grève, actions, assemblées depuis 6 semaines maintenant. Depuis le début de l’année universitaire elles et ils sont sans contrat de travail et reçoivent un salaire ridicule avec des mois de retard.

Leurs revendications sont évidemment de régulariser leur situation d’urgence (respect du droit du travail, contrats, salaires), mais elles vont au-delà : renforcement des emplois stables, conditions d’enseignement, paupérisation de l’université … Cela nous concerne aussi à Lyon 1, n’est-ce pas ?

Étudiant•e•s, enseignant•e•s, personnels :

venez rencontrer les vacataires en lutte à Lyon2

Le 3 mars 2015 de 12H30 à 14h30

Amphi 2 du déambulatoire (campus de la DOUA)

Une délégation du collectif des vacataires précaires viendra nous rencontrer et échanger sur les situations vécues ici et là. Si vous ne pouvez pas venir, écrivez à l’adresse du collectif précarité pour témoigner de votre situation :
collectif.precarite@douaalter.lautre.net

Important : les personnels ont le droit de s’absenter de leur service pour participer à cette rencontre. Le Président de l’Université a accepté la demande d’heures d’informations syndicales, qui vaut autorisation d’absence de 12h30 à 14h30 pour le personnel de Lyon 1.

mardi 3 mars 2015

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info

Derniers articles de la thématique « Droits sociaux - santé - services publics » :

>Les éboueurs privés de Pizzorno rejoignent la grève

Alors que les éboueur.euses entament leur troisième semaine de grève. Les salarié.e.s de Pizzorno (la collecte privé) se sont mis à leurs tour en grève. La grève chez Pizzorno environnement (collecte des déchets) a commencé ce mardi 2 avril à 00H00. Plus d’une centaine de grévistes avec piquet de grève...

> Collectif Hébergement en danger : grève et manifestation le mardi 9 avril

Le collectif hébergement en danger appel à une grève et une manifestation des travailleu-ses-rs socia-les-ux le 9 avril à 14h au départ de la Métropole. Le collectif dénonce le manque de place d’hébergement, les conditions d’hébergement mais aussi la remise en compte de la continuité et l’inconditionalité...

> Tous les articles "Droits sociaux - santé - services publics"