Petit retour sur la manifestation du 27/11 contre les violences sexistes et sexuelles : NON, nous n’avons pas besoin d’hommes ou d’antifa virilos pour nous défendre !

2235 visites

Petit retour sur la manifestation du 27/11 contre les violences sexistes et sexuelles : Non, nous n’avons pas besoin d’hommes ou d’antifa virilos pour nous défendre !

Oui, l’extrême-droite à Lyon est un danger.
Oui, l’extrême-droite à Lyon attaque régulièrement nos manifestations, et les militant.e.s antifascistes, féministes et/ou LGBTQI.
Oui, nous réfléchissons à chaque manifestation à la meilleure manière d’assurer notre protection, de la manière la plus collective possible.
Oui, la plupart des organisations membres du Collectif Droits des Femmes 69 connaissent cette menace et sont engagées dans la lutte contre l’extrême-droite.

Ce qui s’est passé samedi 27 novembre est grave.

Une vingtaine de mecs (et quelques femmes) qui n’appartenaient pas aux diverses structures du Collectif Droits des Femmes 69 organisant la marche se sont autoproclamés service d’ordre parallèle. Ils ont marché soit sur les côtés à l’avant de la manif soit sur les côtés de la manif, adoptant une attitude afin, disaient-ils, d’assurer la sécurité, "notre" sécurité. Ils ont aussi évoqué notre incapacité à nous défendre en cas d’attaque de l’extrême droite. Malgré nos tentatives de discuter avec eux et de leur faire comprendre que leur attitude viriliste était inappropriée et contrevenait à la volonté des manifestantes, des organisatrices et du service d’ordre unitaire, les discussions avec eux ont tourné en rond et des intimidations ou des propos inadmissibles ont été entendus tels que : "on espère que les fachos vont attaquer, elles feront moins les malines après".

Cette attitude est détestable et scandaleuse à plusieurs titres :

D’abord, parce qu’elle écrase l’organisation collective entre différentes structures et la remet en question. Ces individus ont ainsi refusé de reconnaitre notre propre service d’ordre, méprisant le travail collectif que nous menons au sein du CDF.

Ensuite, et surtout, parce que cela perpétue une attitude machiste et viriliste que nous combattons et qui était l’objet de cette manifestation puisque le sexisme est la racine des violences que nous subissons.

Dans une marche féministe, contre les violences sexistes et sexuelles, un groupe très majoritairement composé d’hommes s’arroge le droit de se poser en "protecteurs" et en "experts" de la lutte contre l’extrême-droite.
Ces individus ont refusé de reconnaître à des féministes leur capacité à gérer elles-mêmes leur propre sécurité. C’est donc ça la lutte antifasciste à Lyon ? Des doigts d’honneur (dont on rappellera au passage le caractère misogyne et homophobe) ? Des individus qui ne reconnaissent pas l’organisation collective de cette manifestation, qui méprisent des militantes, qui effraient une partie des manifestantes ? Des individus à l’attitude menaçante envers un SO unitaire composé en grande partie de meufs et de personnes queers ?

Nous faisons le choix d’organiser des SO qui n’ont pas d’attitude autoritaire et viriliste, qui sont mixtes pour nous protéger et protéger les manifestant.e.s. Il est anormal que des militant.e.s, parce qu’elles/ils font partie d’un SO, soient insulté.e.s et intimidé.e.s lors de manifestations.

Nous ne croyons pas que la lutte contre les fascistes passe par la force physique, le machisme et l’agressivité à l’égard des féministes. Nous croyons que en tant que féministes nous pouvons nous défendre et nous autoorganiser sans la protection d’hommes.
Nous dénonçons toutes les attitudes virilistes et sexistes d’où qu’elles viennent. Nous considérons avoir été dénigrées et niées dans notre autonomie et dans ce que nous défendons.

Nous dénonçons aussi l’usage systématique d’insultes sexistes et homophobes dans nos cortèges. Il nous est insupportable d’entendre les insultes telles que "salopes", "grosse pute", "enculés" ou "nique ta mère" dans nos manifestations. Pourquoi toujours féminiser les insultes à l’encontre des fachos ou des policiers ? En quoi les mères, toujours les mères et jamais les pères, devraient être rendues responsables ? Pourquoi utiliser des termes renvoyant à une sexualité féminine qui échappe à un contrôle masculin comme des insultes, qu’il s’agisse d’une sexualité jugée débridée (« salope ») ? Pourquoi considérer la pratique de la sodomie comme digne d’insulte ? Ces insultes participent et entretiennent la culture du viol et l’homophobie. L’usage de telles insultes sexistes et homophobes, malgré nos tentatives de discussion sur le sujet, piétine nos luttes féministes et LGBTI.

Par leur attitude, ils ont délibérément créé un sentiment d’insécurité et de menace au sein d’une manifestation féministe contre les violences qui doit précisément être un lieu où nous devons pouvoir nous sentir libres de nous exprimer, de revendiquer, d’être entourées de camarades solidaires et non de "camarades" qui usent d’une attitude machiste et de violences verbales pour nous intimider.
Cela ne peut plus durer, ces agissements n’étaient pas acceptables le 27 novembre 2021, pas plus qu’ils ne le seront à l’avenir. Nous exigeons que ces comportements virilistes cessent en manifestation et rassemblement ainsi que dans tous les événements militants organisés à Lyon, qu’ils soient féministes ou non. Nous appelons l’ensemble des organisations associatives, politiques et syndicales à ne plus tolérer ces intimidations et ces violences en manifestation de la part de soi-disant "camarades".

Même si nous sommes en colère, ces faits ne parviendront pas à entamer notre fierté d’avoir pu manifester contre les violences sexistes et sexuelles et d’avoir pu, encore une fois, affirmer notre volonté d’en finir avec ce système patriarcal violent et inégalitaire. Nous sommes fières d’avoir opposé aux violences que nous subissons nos revendications et notre force collective.
C’est donc le côté très positif de cette manifestation que nous retiendrons : l’organisation d’une très belle manifestation avec de très nombreuses et nombreux participant.e.s, une belle énergie, des cortèges déterminés et revendicatifs !

Nous sommes fières, fortes, féministes et en colère ! La lutte continue !

Signataires pour le Collectif droits des femmes 69 : Planning Familial du Rhône, Filactions, Nous Toutes 69, OLF 69, Femmes Solidaires 69, Collectif Metoo 69, UD CGT 69, Solidaires 69, FSU 69, FRAP-UCL, PG 69, NPA 69, PCF 69, PS 69, Ensemble !

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info

Derniers articles de la thématique « Féminismes / Anti-patriarcat » :

>Appel à contribution pour une brochure à venir

Les rouages qui nous enferment. Les dogmes qui tournent en rond. Les pratiques indiscutables. Les schéma de pensée qui font autorité. Les radicalités auto-satisfaites. Les intransigeances mal-placées. Le flicage constant des un-es et des...

› Tous les articles "Féminismes / Anti-patriarcat"