L’oeil de mao sur notre nuque ... et en plus pour pas un rond

461 visites

EADS Innovation Works invite les étudiants à élaborer pour lui des algorithmes permettant la « ré-identification de l’humain dans l’image ». Un « super prix » attend les gagnants...

C’est la crise, les multinationales peinent à payer les gros salaires de leurs PDG et hauts cadres, et chez EADS, comme ailleurs, il n’y a pas de petites économies. La preuve…

Ce qu’explique benoîtement le dénommé Franck Angella dans cette vidéo, c’est que les étudiants thésards et doctorants du monde entier calés en vision assistée par ordinateur, sont invités par EADS Innovation Works à plancher sur le problème (épineux on le sait) de la « ré-identification de l’humain dans l’image ». Autrement dit, comme l’explique Franck, « lorsqu’on a deux images montrant chacune une personne, pouvoir dire s’il s’agit de la même personne ou pas ». Ce concours à l’intitulé très symptômatique, « Attrape-moi si tu peux » (en anglais « Find me if you can »), a été lancé en mars dernier par le département R&D d’EADS dans le cadre de l’opération « Join the Spirit » (tout un programme !), qui « met au défi les étudiants sur la résolution de systèmes provenant de cas réels en aéronautique et application système ».

Le défi consiste, pour les gentils étudiants, à proposer leurs algorithmes de calcul qui seront testés en temps réel sur les méga-serveurs de l’un des sept centres de compétences techniques du réseau mondial d’EADS Innovation Works. Mince de chance ! En échange de quoi, certains d’entre eux recevront de « super prix » (sic), à savoir… un Parrot AR Drone 2.0 pour les 20 meilleures équipes, plus un Parrot Zik pour les trois meilleurs, et, enfin, un « incroyable voyage » à Kourou pour assister sur un strapontin VIP au lancement d’Ariane 5. Ce qui s’appelle se faire plumer de la plus belle manière, sous couvert de « chance unique de laisser sa marque dans le monde scientifique lié à l’industrie » (sic !) « de sécuriser les grands événements sportifs » (re-sic !) et d’une hypothétique « embauche » chez EADS (à 1 657 euros pour un étudiant sans expérience). N’ayons pas peur des mots, avec ce student-sourcing à peau d’balle, EADS fait dans le foutage de gueule monumental.

La suite à lire sur : http://www.politis.fr/Etudiant-viens-te-faire-plumer-par,21884.html

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info