Site collaboratif d’infos alternatives

Mémoire

Ecologie - nucléaire - alternatives

Bien la bonne année ! Ce 10 octobre à Lyon, nous sommes en 2058 !

Et oui, selon le calendrier lyonnais, c’est le nouvel an à partir de ce 10 octobre à 7h49. Alors, embrassons-nous pour le jour de l’an...
En effet, on dit que c’est à ce moment-là en moins 43 qu’il y a eu au lever du jour la fondation de Lyon par Plantacul, même si des bourgades gauloises existaient déjà à cet endroit depuis fort longtemps. Ils sont fous ces Romains...

Globalisation - capitalisme

Maurice Kriegel-Valrimont, jusqu’au bout l’esprit de rébellion

Le mercredi 2 août 2006, le grand résistant français Maurice Kriegel Valrimont s’est éteint à Paris à l’âge de 92 ans. Toute sa vie, il a voulu changer le monde, avec succès assez souvent. À Lyon, Maurice prend le nom de Valrimont, et réussi, avec d’autres, à organiser l’unité des mouvements de résistance et à former toute une armée secrète... jusquà la Libération. Mais son énorme énergie constructive et son engagement antifasciste, antistaliniste, anticolonialiste continueront ensuite sereinement jusqu’à son dernier souffle.

Ecologie - nucléaire - alternatives

Catastrophe de BHOPAL, 30 ans de laisser-aller criminel

Le 3 décembre 1984 explose une cuve d’une usine de produits chimiques à Bhopal en Inde, suite à des déficiences du système de sécurité, occultées pour raison d’économie : 42 tonnes de gaz mortels s’échappent et provoquent la mort de 20 000 personnes dans d’atroces souffrances, ainsi que plus de 200 000 handicaps graves et 100 000 autres blessures. L’entreprise américaine s’est volatilisée administrativement, puis a été rachetée par une multinationale qui refuse de dépolluer le site et d’indemniser les victimes comme il se doit. Un grand nombre d’enfants naissent encore aujourd’hui mal-formés suite à la consommation de l’eau des nappes phréatiques toujours contaminées.

Salariat - précariat

Avant de se révolter, les canuts avaient créé leurs moyens d’information

Voici un extrait de l’Écho de la Fabrique n°3 du 13 novembre 1831, quelques jours avant la révolte des canuts... : « Au lieu d’attendre du retour de l’activité industrielle l’augmentation du prix de la main-d’œuvre, les ouvriers ont imaginé de l’obtenir au moyen d’un accord entre eux... Au commencement d’octobre, les ouvriers avaient eu déjà des réunions partielles, quand fut résolue une grande assemblée sur la place de la Croix-Rousse, à l’effet de nommer des... délégués et non pas des chefs... »
Ainsi naissait à Lyon la presse ouvrière, ce qui eu un impact considérable dans le monde. Dans l’Écho de la Fabrique, Marius Chastaing définit le journal : « c’est un bouclier (un journal sert d’armes défensives), un javelot (il sert à l’attaque), un miroir (il réfléchit les opinions), une arène (il leur ouvre un champ libre), une table rase (il reçoit et conserve leur expression diverse) ». (Réédité et numérisé par Normale-Sup Lyon)

Globalisation - capitalisme

La Grande Rebeyne

Cette fois, les Lyonnais affamés refusent de se résigner... Ils placardent des affiches signées "le pôvre"... C’est la révolte...
On est le 18 avril 1529, place des Cordeliers... et dans toute la ville de Lyon. On ira piller les récoltes des abbés de l’Ile Barbe.
Nouvel épisode de l’ALMANACH DE MYRELINGUE

Éducation - partage des savoirs

L’Appel des Résistants

Appel des Résistants du 8 mars 2004 renouvelé aux commémorations non médiatisées du 60e anniversaire du Programme du Conseil national de la Résistance du 15 mars 1944. Et c’est le 15 mars 2007, que Lucie Aubrac nous quitte.