Site collaboratif d’infos alternatives

Mémoire

Dans cette rubrique, on trouvera notamment les articles de l’éphéméride ou Almanach de Myrelingue dont voici la présentation.

Mémoire Mémoire

25 avril 1539 à Lyon « le Grand Tric des imprimeurs », première grève ouvrière et premières délocalisations

À partir du 25 avril 1539 éclate le tric qui va durer plus de trois mois dans les ateliers typographiques de Lyon, la première grève ouvrière de l’histoire de France, appelée le Grand Tric des Imprimeurs de Lyon. Ce tric fut suivi d’interminables négociations qui durèrent jusqu’à la fin de l’année 1544. Il fut suivi déjà par des délocalisations en Allemagne.

Mémoire Mémoire

9 avril 1992 : un César pour les squatteurs

Un bout d’histoire des luttes sur logement au début des années 90 à la Croix-Rousse à travers des événements survenus autour de l’inauguration de l’immeuble du "Patineur" dans le sillage de l’expulsion du squat le Rap’Thou.

Mémoire Mémoire

En 1983, des jeunes du quartier populaire des Minguettes se révoltent contre les violences policières et font la grève de la faim

Comme en 2010 en centre-ville, comme en 2007, et comme en 2005 dans les faubourgs, les violences subies, le climat de racisme, les quartiers abandonnés de tous et les révoltes étaient d’actualité en 1983 : le 28 mars, après de nouvelles violences policières, 12 jeunes du quartier des Minguettes en ont vraiment marre et entament une grève de la faim.

Mémoire Mémoire

Les jeunes empêchés de manifester à Lyon ? Déjà en 1994... (25 mars)

On interdit ainsi à certains jeunes de « participer à toute manifestation publique » ou même « de se promener dans la presqu’île », c’est à dire le centre ville où se trouvent non seulement les grandes places comme la place Bellecour (où se déroulent la plupart des manifestations), mais aussi la gare de Perrache, l’Hôtel-Dieu et la mairie !
2010 ? Non ! 1994, et la répression contre le mouvement contre le CIP. Comme quoi, c’est avec les vieilles recettes....

Mémoire Mémoire

Le 18 mars 1871 : naissance de la Commune de Paris

Redoutant une révolte, Adolphe Thiers, chef du pouvoir exécutif, ordonne à l’armée de s’emparer des canons achetés par souscription populaire, symbole de la résistance parisienne, et qui avaient été parqués à la Butte Montmartre et aux Buttes-Chaumont...

Mémoire Mémoire

Louise Michel et le drapeau noir

Le drapeau noir des canuts révoltés fait une apparition « remarquée » dans la manifestation des sans-travail aux Invalides à Paris, le 9 mars 1883, lors d’un meeting organisé par le syndicat des menuisiers. Louise Michel y arbore, pour la première fois, un drapeau improvisé, à partir d’un vieux jupon noir fixé sur un manche à balai. Voici la défense du drapeau noir qu’elle fit lors de son procès.

Mémoire Droits sociaux - santé - services publics

La grève des boutonniers de l’Oise

« La grève, lancée le 3 mars 1909, a duré trois bons mois, pendant lesquels la plus parfaite harmonie n’a cessé de régner parmi les ouvriers et ouvrières, car les femmes se sont toujours montrées les plus énergiques et les plus ardentes. On peut même dire qu’elles furent une des causes importantes de la victoire. »

Mémoire Répression - prisons

Dans la nuit du 12 au 13 février 2007 à St Fons, Tina et Raouf meurent percutés par la BAC

Il y a 10 ans, dans la nuit du 12 au 13 février 2007, deux jeunes, Tina Sebaa et Raouf Taïtaï, originaires du 8ème sont morts dans un accident de voiture alors qu’ils étaient poursuivis par la BAC (une troisième personne grièvement blessée). La version officielle n’a pas tardé et a évidemment très vite mis hors de cause les policiers...

Mémoire Répression - prisons

La lettre de David Hicks, Condamné à mort et exécuté aux USA le 20 janvier 2000

En mémoire de cet homme qui a toujours clamé son innocence, exécuté le 20 janvier 2000 par l’État du Texas. Depuis le rétablissement de la peine de mort aux USA en 1976, 40 ans après : 1237 condamnés à mort ont été exécutés et 464 uniquement au Texas, dont Johnny Conner le 22 août 2007, les 28 et 29 août : DaRoyce Mosley, John Amador, et six autres exécutions les jours suivants rien qu’au Texas.

Mémoire Répression - prisons

Déclaration des 66 Anarchistes au Tribunal de Lyon le 19 janvier 1883

Le 8 janvier 1883, à Lyon, débute le procès dit "des 66". Il est reproché aux accusés « d’avoir (...) été affiliés ou fait acte d’affiliation à une société internationale, ayant pour but de provoquer à la suspension du travail, à l’abolition du droit de propriété, de la famille, de la patrie, de la religion, et d’avoir ainsi commis un attentat contre la paix publique. »
Et c’est le 19 janvier que les prévenus liront devant le Tribunal correctionnel de Lyon la déclaration suivante, devenue aujourd’hui texte primordial de référence :

Mémoire Mémoire

Le 23 décembre 1942, Berty Albrecht s’évade du Vinatier

« La vie ne vaut pas cher, mourir n’est pas grave. Le tout, c’est de vivre conformément à l’honneur et à l’idéal qu’on se fait. » Femme extraordinaire, féministe, grande activiste de la Résistance française, Berty Albrecht est à Lyon en 1941 où elle a lutté sans relâche contre le fascisme. Les nazis finiront par avoir sa peau en 1943.

Mémoire Répression - prisons

Le 18 décembre 1997 Fabrice Fernandez est abattu dans le commissariat du 9ème d’une balle en pleine tête

Le jeune Fabrice Fernandez, 24 ans, a été abattu le 18 décembre 1997, d’une balle en pleine tête tirée à bout touchant, alors qu’il était interrogé, assis menottes aux poignets, dans les locaux du commissariat du neuvième arrondissement de Lyon, rue Berjon à Vaise. Le policier Carvalho, en état d’alcoolémie, au cours de l’interrogatoire, venait de tirer d’un fusil à pompe dont il avait mis le canon sur la mâchoire du jeune Fabrice Fernandez, le tuant sur le coup !

| 1 | 2 | 3 | 4 |

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info