Site collaboratif d’infos alternatives

Alerte antifasciste : Étienne Chouard invité à des rencontres écologistes et alternatives à Die les 2 et 3 février

4 compléments

Les 2 et 3 février prochains le festival « Les utopies en marche », qui se déroule à Die dans la Drôme, recevra Etienne Chouard. L’homme est connu à gauche pour son opposition au Traité Européen en 2005. Mais, sous ses discours alléchants sur le système démocratique, se cache un idéologue qui n’hésite pas à faire régulièrement la promotion des thèses les plus nauséabondes, y compris négationnistes. Petits éclaircissements et grosse synthèse sur ce spécialiste de la confusion qui réussit à berner beaucoup de monde.

Ces dernières années, Etienne Chouard s’est tour à tour déclaré admirateur de Thierry Meyssan (« un homme charmant, calme et cultivé, rigoureux dans ses analyses, très convaincant sur une série de sujets qu’il connaît parfaitement » [1]), de Jacques Cheminade ( « un homme cultivé et passionnant », une « authentique sentinelle du peuple » [2]), et d’Alain Soral.

Concernant ces trois personnes, il déclare : « je trouve l’accusation "fasciste" à leur endroit tout à fait diffamatoire et infondée » [3].

D’autre part, il adule l’énarque François Asselineau, dont les conférences sont selon lui « remarquable[s], admirablement pédagogique[s] et complète[s] », quand elles ne sont pas tout simplement « exceptionnelle[s] » [4]). Ce dernier le lui a bien rendu en l’invitant il y a quelques mois à la première université d’automne de l’UPR, où Chouard a rencontré Robert Ménard, un homme « courageux » dont le « combat pour la liberté d’expression n’est pas facile » [5]). Rappelons que les deux derniers ouvrages de l’ex-porte-parole de Reporters sans frontières s’intitulent Vive Le Pen ! Et Vive l’Algérie française !.

JPEG - 3.6 ko

Toujours du côté des anti-européens de droite, il encense le député européen britannique Nigel Farage, coprésident du groupe Europe libertés et démocratie (constitué de l’UKIP britannique et de la Ligue du Nord italienne), qui serait donc un « remarquable résistant à la tyrannie mondialiste » [6].

Etienne Chouard a même accepté en octobre 2011 de débattre, à l’invitation du sulfureux Jean Robin, avec Yvan Blot, théoricien historique du Grece, du Club de l’Horloge et du Front national. Sans rien dire du caractère fasciste du bonhomme, Chouard le présente au contraire sur son site comme « un "libéral" radical » avec qui il a « sans doute quelques désaccords très nets » mais chez qui il trouve néanmoins « de nombreuses observations pertinentes et utiles sur les objectifs et méthodes de l’oligarchie marchande qui se prépare à nous essorer » [7].

À deux reprises au cours de l’année 2012, c’est avec Marion Sigaut, l’« historienne » maison d’Égalité et Réconciliation (« qui est considérée par certains comme diabolique et par d’autres comme héroïque [...], mais qui, en tout cas, ne manque pas de courage »), qu’il a accepté de débattre. Il en garde un souvenir ému : « nos échanges sont toujours bienveillants et fraternels ; constructifs. J’aime bien cette femme ; elle est généreuse et courageuse, et elle a plein de choses importantes à nous dire » [8].

Mais le « père Chouard » (sic), comme il aime à se qualifier lui-même, va plus loin en conseillant carrément à son public de s’intéresser aux thèses du négationniste américain Eustace Mullins, et qui tendraient à prouver que « les sionistes » seraient en fait les vrais instigateurs de la Shoah. Non seulement l’idole des « citoyens » et des « indignés » n’y a « pas trouvé une seule pensée antisémite », mais il dit y avoir découvert au contraire « une information très intéressante, et des FAITS étonnants » [9].

Ailleurs sur le web, on peut l’entendre proférer, entre autres énormités : « Je suis nationaliste parce que si je perd la Nation, je perds ce que Robespierre m’a donné comme outil pour résister à Monsanto » [10].

Un individu indésirable à Die

Mis face à ses contradictions, il ne trouve rien à répondre, mais s’enferre au contraire dans ses croyances et ses certitudes, vilipendant au passage les antifascistes et rendant un hommage vibrant à ses amis rouges-bruns, lors d’une de ces grandes envolées lyriques dont il est coutumier : « Certains chiens de garde, a-t-il ainsi écrit sur Facebook et sur son blog il y a deux jours, sales policiers de la pensée, se disent "antifas" mais ce sont DES FAUX : si on regarde bien, ils ne s’en prennent qu’aux vrais antifas : Michel Collon, Jean Bricmont, Maxime Vivas, Viktor Dedaj, Thierry Meyssan, des gens biens, courageux eux aussi, que je suis fier de côtoyer, entre autres, à ma petite échelle : des OPPOSANTS À LA GUERRE QUI VIENT, des opposants À L’EMPIRE en formation (projet impérial reconnu par Barroso lui-même face caméra), de véritables humanistes je crois » [11]. Fermez le ban !

Il va sans dire qu’un tel individu est indésirable à Die et nous demandons aux organisateurs et aux partenaires des Utopies en marche, parmi lesquels la mairie et la région, ainsi que de nombreuses associations, syndicats et ONG ayant pignon sur rue (les Amanins de Pierre Rabhi, les Amis de la Terre, le CCFD, la Confédération paysanne, la Fédération des Oeuvres laïques, la Ligue de protection des oiseaux, etc.) d’annuler sa venue. Dans le cas contraire, ils devront assumer la responsabilité d’avoir, en connaissance de cause, contribué à promouvoir un idéologue fascisant et ses théories nauséabondes.

Des antifascistes drômois-e-s.

Quelques liens publiés récemment

Nos camarades antifascistes parisiens, qui dénoncent eux aussi la venue d’Etienne Chouard dans leur ville quelques jours plus tôt, ont listé les articles publiés sur le web et dénonçant l’imposture :

- Sur Reflets.info :
- Bon, ben puisque Chouard ne répond pas, parlons de son blog
- Lettre ouverte à Etienne Chouard
- Les sectes politiques et leurs gourous : Soral, Asselineau, Chouard

- Sur Conspis hors de nos vi[ll]es :
- Etienne Chouard et ses inspirateurs d’extrême droite
- Faux ami : Etienne Chouard en tournée

- Sur Conspiracy Watch :
- Etienne Chouard chez les Amis du Monde diplo : la descente aux enfers
- 11-Septembre : Finalement, Etienne Chouard dit « oui » à la théorie du complot
- 11-Septembre : D’Etienne Chouard à Bellaciao, la gauche antilibérale se lâche
- Le blogueur Etienne Chouard adoube Thierry Meyssan

- Sur le site des cinémas Utopia :
- Communiqué sur l’annulation de la venue d’Etienne Chouard

- Sur le blog Chez Fab :
- Témoignage : Oui, je me suis fait avoir par Etienne Chouard

Notes

[5Dans une vidéo de l’UPR relevée par Reflets.info, voir ici : http://reflets.info/les-sectes-politiques-et-leurs-gourous-soral-asselineau-chouard/

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • Le 19 septembre 2014 à 20:12, par joe

    Dans le commentaire de Couard il y a un lien vers "enquêtes et débats". Le site en question est géré par Jean Robin : http://fr.wikipedia.org/wiki/Jean_Robin_(%C3%A9diteur)

  • Le 20 janvier 2014 à 07:48, par Tietie007

    Bonjour, lors d’une conférence à l’IEP d’Aix-en-Provence, Etienne Chouard avait conseillé la lecture du Choix de la Défaite, d’Annie Lacroix-Riz. Or, ce bouquin que j’ai lu et dont j’ai fait une critique exhaustive ici :

    http://forum.hardware.fr/forum2.php?config=hfr.inc&cat=13&subcat=4

    Alors deux solutions. Ou Chouard, qui se targue d’être un libre penseur, plein d’esprit critique, n’a plus cet esprit critique lorsqu’il lit des ouvrages qui vont dans son sens, ou alors il est de mauvaise foi.

  • Le 6 mars 2013 à 11:31, par Siestacorta

    le lien proposé ci-dessus en commentaire mène à un site aux inspirations très très très souverainistes.
    C’est pas les plus bêtes dans la droite traditionnelle, ils font vraiment travailler leur chapeau, mais c’est assez opposé à l’esprit de la page présente. Ils sont anti-populistes, mais d’une droite tradi musclée.

  • Le 2 mars 2013 à 10:01, par Couard

    Bonjour et féllicitation pour cette initiative.
    je vous recommande également cette critique trouvée sur le net que je trouve excellente. Elle est en trois parties et permet de bien mettre en lumière le personnage.
    http://www.enquete-debat.fr/archives/manifeste-contre-les-faux-intellectuels-democrates-23-90737
    Bien a vous.

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info

Derniers articles de la thématique « Extrêmes droites » :

Non au camp de Salérans du 11 au 17 juillet

Non au camp de Salérans du 11 au 17 juillet Du 11 au 17 juillet 2016, Jeune Nation organise un « camp école » dans la commune de Salérans, village des Hautes Alpes (05) dans la vallée de la Méouges, proche de Sisteron. C’est un camp interdit aux Femmes (sauf à celles du groupe nationaliste...

> Tous les articles "Extrêmes droites"