Site collaboratif d’infos alternatives

Une journée de débats, ateliers et concerts contre le fascisme à Lyon

6 compléments

Le 3 mars prochain au CCO de Villeurbanne aura lieu de 10h30 à minuit une journée de réflexion , de partage et de musique autour de la montée de l’extrême droite à Lyon et plus largement en France et en Europe, organisée par le Collectif Vigilance 69 contre l’extrême droite.

Cette journée s’articulera autour de plusieurs ateliers-débats portant, entre autre, sur le Front National et la Droite Populaire, les attaques sur le droit des femmes, la construction de bouc émissaire., etc. Ces ateliers seront animés par des intervenants extérieurs , sociologue, spécialistes de l’extrême droite et des membres du collectif vigilance 69 contre l’extrême droite.

La soirée sera quant à elle musicale avec différents groupes tenant à soutenir la lutte anti-fasciste.

Lyon est depuis trop longtemps devenu le terreau d’une extrême droite violente et dangereuse, il est temps que les lyonnais et lyonnaise puissent s’armer idéologiquement contre ces idéaux nauséabonds. Retrouvons nous tous le 3 mars au CCO de Villeurbanne à partir de 10h00

Programme

- 10h – Accueil

- 10h30 – 12h30 : Conférence « Fascisme et nationalisme d’hier et d’aujourd’hui en Europe, en France et à Lyon » Jean-Paul Gautier historien et unE militantE du collectif 69 de vigilance.

Les dernières élections européennes ont démontré que les extrêmes-droites ont le vent en poupe dans toute une série de pays membres de l’UE. La situation actuelle semble donc favorable à une extrême droite qui a pris son envol électoral dans les années 80 en Europe occidentale et après la chute du Mur de Berlin. Cette montée en puissance semble s’inscrire dans la durée. De la Scandinavie à l’Italie, les thèmes anti immigréEs et anti islam (surtout après le 11 septembre 2001) sont présents dans les urnes, dans la manière d’Instrumentaliser les peurs et la construction de bouc-émissaire. L’apparition significative de ces partis dans le paysage politique européen, quelles que soient leurs caractéristiques, traduit un profond état de crise à l’échelle du continent.

- 14h-16 h : Premières séries d’ateliers :

Atelier n° 1 : « Le Front National et la droite populaire » Jean-Paul Gautier et Erwan Lecoeur sociologue

L’arrivée de Marine Le Pen à la tête du FN a fait bouger les lignes. Le FN énonce des idées simples voire simplistes, ce que les gens ont envie d’entendre. Ceci montre le succès de sa stratégie de dédiabolisation. Le FN devient républiquement compatible. Marine LePen donne l’impression de faire changer les lignes au FN. Elle entend acquérir une culture de gouvernement et semble plus contemporaine que son père, avec un certain savoir faire électoral, une grande capacité d’adaptation et une volonté d’accéder au pouvoir.

Atelier 2 : " Références culturelles et leur poids dans la jeunesse"

Quelles sont les références culturelles utilisées par les groupes d’extrême-droite et/ou fascisants ? Quel est le poids de ces références au sein de la jeunesse actuelle ? Comprendre leur fondement et les comparer avec celles d’autrefois.

Atelier 3 : « Immigration : un syndicalisme de luttes pour les droits des travailleurs et travailleuses sans papiers »

Alors que les travailleurs et les travailleuses sans-papiers participent à l’économie du pays, accroissent la richesse produite, cotisent à la Sécurité Sociale, à l’UNEDIC, et payent des impôts, ils n’ont ni chômage, ni retraite, ni citoyenneté, ni le droit de tomber malade, ni l’assurance pour leurs enfants de mener à terme leur scolarité. En désignant des boucs émissaires faciles, l’extrême droite et le gouvernement dans sa course effrénée aux voies du front national, stigmatisent les travailleurs et travailleuses sans papiers. Par la haine de "l’étranger/ère" ils pensent éviter aux politiques comme au patronat de rendre des comptes sur leur œuvre de démolition sociale. Le syndicalisme de lutte pour les droits des travailleurs et travailleuses sans papiers, c’est le syndicalisme de lutte pour les droits de l’ensemble des salariéEs contre la mise au pas de notre modèle social.

- 16h30-18h : Deuxième série d’ateliers :

Atelier n°4 : « Sexualités, famille, avortement : quelle société nous prépare l’extrême droite ? »

Quels sont les positionnements des groupes d’extrême droite sur ces thématiques ? Quels liens avec les anti-choix ? Quelles sont les stratégies utilisées par ces groupes ?

Atelier n°5 : « Luttes sociales et syndicalisme » :

Quel rapport entretenu entre les luttes sociales et le syndicalisme ? Comment l’extrême droite se situe face aux luttes sociales ? Quand l’extrême droite privilégie le solidarisme et le corporatisme, pourquoi un syndicalisme de lutte et de transformation sociale ?

Atelier n°6 : " La construction de boucs émissaires".

Les fondements de l’idéologie identitaire consistent notamment à définir "l’Autre" comme le seul responsable de tous les maux de la société, en surfant sur les peurs des populations. Comment se sont créés dans le passé les boucs émissaires ? Comment les mêmes stratégies se remettent en place ?

- 19h : Ouverture des portes pour les concerts

- 20h Début des concerts  :

Barrio Populo (ska)
E-One et Akye (Rap militant)
Los Tres Puntos (Ska Punk)

Restauration sur place toute la journée.
Entrée 5->10€
Au CCO Villeurbanne, 39 rue Georges Courteline
- Bus : 69, 37, C 17, C 26 arrêt "Antonins" à 140 mètres.
- Tram : Ligne 1 arrêt "Insa-Einstein" à 400 mètres.

JPEG - 2.3 Mo
PDF - 7.9 Mo
Programme détaillé


Voir une carte plus grande


Petit aperçu des groupes du concert :

Los Tres Puntos
Barrio Populo

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • Le 6 mars 2012 à 22:55, par Younès

    Ce serait possible d’avoir des comptes rendus des réunions de l’aprem ?

  • Le 6 mars 2012 à 19:39, par Djou

    Réussite de la journée de vigilance antifasciste

    Ce samedi 3 mars, le collectif 69 de vigilance contre l’extrême-droite organisait une journée de vigilance antifasciste au CCO à Villeurbanne.

    Au programme de cette journée :
    une conférence sur le fascisme et nationalisme d’hier et d’aujourd’hui en Europe, en France et à Lyon animée par le sociologue Jean-Paul Gautier et des membres du collectif ;
    des ateliers débats tout l’après-midi (Front National et droite populaire, immigration et syndicalisme, la construction de boucs émissaires…) ;
    et pour finir une soirée concert avec la présence de trois groupes militants (Akye et E.One, Barrio Populo et Los Tres Puntos).

    Une centaine de personne sont venues participer à la conférence et aux ateliers et c’est près de 400 personnes qui ont assisté aux concerts.

    Malgré le peu ou pas d’écho dans la presse lyonnaise, le collectif se félicite de cette journée offensive contre le fascisme et le nationalisme.

  • Le 29 février 2012 à 12:35, par Djou

    Alors pour les tarifs, voici le détail :
    - pour la journée (débats/conférence) : 5€ plein tarif, prix libre pour les autres
    - pour les concerts uniquement : 10€ plein tarif, 5€ tarif réduit
    - pour journée + concert : 10€

  • Le 28 février 2012 à 20:26, par Un militant

    Pas de possibilité d’entrée à prix libre ?!

  • Le 28 février 2012 à 17:15, par Orul

    C’est participation libre ?

  • Le 23 février 2012 à 11:24, par Younès

    Une journée offensive, c’est ce qui nous manquait un peu à Lyon !
    Mine de rien, l’antifascisme a été poussé à ses retranchements défensifs ces derniers mois. Nos seules actions étaient en réaction aux fafs qui dictaient la cadence.
    En espérant que des choses intéressantes sortent de cette journée pour donner du peps à la lutte
    En tout cas, ça fait plaiz’

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info