Site collaboratif d’infos alternatives

Discriminations

Mémoire Discriminations

Ici, en 1958, la France torture des Algériens

André Malraux, ministre d’Etat sous de Gaulle, avait assuré publiquement au début de l’année 1958 « qu’il n’y avait plus de tortures en Algérie ». Mais apparemment le mal s’est propagé en France. Ces témoignages de tortures proviennent d’extraits du bulletin n°2 de l’Action Civique Non-Violente de l’époque.

Infos locales Discriminations

Stand d’information pour dénoncer le Centre d’Elevage du Domaine des Souches samedi 3 décembre

Le Centre d’Elevage du Domaine des Souches situé à Mézilles (89) élève des chiens destinés à l’expérimentation dans des laboratoires publics et privés.
Les dons de la grand-messe du Téléthon financent entre autres, le CEDS, et participe à l’utilisation cruelle et inacceptable des chiens qu’il créé chaque année. A cette occasion notre collectif tiendra un stand devant le numéro 61 de la rue de la République, le samedi 3 décembre dès 14h00 pour informer, échanger sur le CEDS mais aussi sur l’expérimentation animale en général.

Infos locales Répression - prisons

La Métropole et le Rhône criminalisent de nouveau les jeunes étrangers non accompagnés

La France doit protection au mineurs isolé-e-s qui se trouvent sur sont territoire. Pour échapper à ces devoirs en matière de protection l’état n’hésite pas à remettre en cause l’age des mineur les plus âgés les faisant ainsi sortir des dispositifs de protection. Au passage pour se couvrir, les pouvoir publique n’hésite pas en plus à attaquer les mineurs qui ont déjà perdu le droit à la protection, en les accusant de produire des faux documents. Le communiqué qui suit reviens sur cette situation.

Infos locales Discriminations

Collégien-ne-s SDF et fin de l’occupation du collège Jean Renoir de Neuville sur Saone : la loi sur l’hébergement d’urgence enfin appliquée !

L’occupation du collège est levée depuis mercredi 23 novembre. Le comité de soutien Jean Renoir remercie toutes les associations, services administratifs et relais politiques qui ont permis que la loi sur l’hébergement d’urgence s’applique dans les faits. Le comité Jean Renoir est maintenant solidement organisé et se tient prêt à reprendre Ex Tempore ses activités en cas de nouvelle mise en danger d’élève.

Brèves Discriminations

Des fafs rouent de coups un homme de 69 ans pour « se faire un noir » : 2 mois de prison avec sursis

On apprend cette semaine une grave affaire, au détour d’un filet du Progrès (réservé aux abonné·es sur leur site) et d’un petit article de Lyon Mag. Il s’agit pourtant du procès d’une agression raciste d’un correspondant local du Progrès, Boniface Akpah, âgé alors de 69 ans, par une bande qui avait annoncé son intention de « se faire un noir ».
Dans son court article publié le lendemain du procès dans une colonne de sa page 13, Le Progrès raconte rapidement :
Le 12 avril 2015, alors qu’il "couvrait" pour Le (...)

Mémoire Répression - prisons

Le massacre du 17 octobre 1961 à Paris : "ici on noie les Algériens !"

Ce jour-là, des dizaines d’Algériens ont été noyés dans la Seine ou massacrés par la police française à Paris. C’est un devoir de justice de ne pas l’oublier.
Le 17 octobre 1961 alors que la guerre d’Algérie touche à sa fin,
le FLN appelle à une manifestation pacifique dans les rues de Paris
pour dénoncer le couvre-feu raciste imposé quelques jours plus tôt aux Algériens et par extension
à tous les Maghrébins (obligation d’être sans cesse isolé, et interdiction aux travailleurs algériens de sortir de 20h30 à 5h30, les cafés tenus par des musulmans doivent fermer à 19h...). Cette manifestation rassemble environ 30.000 personnes.

Infos locales Droits sociaux - santé - services publics

Réunion publique du collectif d’étudiant.es étrangèr.es de Lyon et Saint-Etienne, sans papiers et solidaires vendredi 14

Voici des nouvelles de notre lutte pour l’inscription immédiate de nos camarades sans papiers et demandeur.ses d’asile. Au vue des avancées (tous les dossiers de nos camarades vont d’ici la fin de semaine être réexaminés), mardi soir nous avons décidé de lever l’occupation des bâtiments de la présidence.
Mais nous continuons à nous mobiliser jusqu’à obtenir l’inscription définitive de tous nos camarades.

A lire sur d’autres sites Discriminations

Utiliser le mot « race » ?

Une polémique a récemment agité le milieu libertaire français concernant l’utilisation des termes race, racialisation, racisés etc. certains dénonçant une essentialisation du débat sur le racisme, essentialisation qui relèverait elle-même du racisme. Selon ce point de vue, reprendre ces termes serait contribuer à propager la grille de lecture raciste.
Une analyse qui revient sur les multiples enjeux de l’utilisation de ces termes.

Brèves Répression - prisons

Rassemblement en soutien à un membre du collectif des étudiants sans papiers, qui est toujours enfermé au centre de rétention

En soutien à un membre du collectif des étudiants sans papiers, qui est toujours enfermé au centre de rétention et qui risque de se faire expulser :
Rassemblement vendredi 23 septembre à 9h45 au tribunal administratif (184 rue Duguesclin- arrêt de Tram T1 Palais de Justice). Pour les étudiant.es : RDV à 9h dans la cour centrale de l’université Lyon 2 (campus des quais) pour ensuite partir tous ensemble pour son audience.
Exigeons sa libération immédiate ! Soyons nombreux.ses !
Retrouvez le (...)

Mémoire Discriminations

Pierre de Coubertin, le père des Jeux Olympiques modernes, méprisait les femmes et admirait Hitler

Les jeux olympiques de Rio commencent le 5 août et nous allons bientôt être plongés dans un battage médiatique sans pareil. Comme tous les quatre ans et contre toute évidence, les médias vont essayer de nous convaincre que les valeurs du sport olympique ne sont pas l’écrasement des faibles par les forts, ou une anthropométrie validant par le spectacle la supposée supériorité des hommes sur les femmes, mais plutôt celles de celui qui a réintroduit les Jeux Olympiques en 1896. Mais au fait, qui était le baron Charles Pierre Fredy de Coubertin ?

| 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | ... | 15 |

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info