Site collaboratif d’infos alternatives

A lire sur d’autres sites

A lire sur d’autres sites Résistances et solidarités internationales

Point sur le mouvement de contestation sociale et la répression en Biélorussie

Depuis un mois, des manifestations interdites regroupant parfois jusqu’à 3.000 personnes ont lieu en Biélorussie, comme hier à Minsk, contre le régime d’Alexandander Lukashenko, conu pour être « le dernier dictateur de l’europe » en place depuis 1994, et plus précisement sur une mesure d’impôt sur le « parasitisme social ».

A lire sur d’autres sites Rapports sociaux de genre

Pour en finir avec la culture du viol

Nous définissons le viol comme une agression qui consiste à imposer à une personne un acte sexuel. On peut dès lors mesurer combien le viol est courant et socialement admis dans notre société. La question du consentement est centrale pour nous, elle doit être travaillée en interrogeant les pratiques courantes et en dépassant les idées reçues. De même, de nombreux stéréotypes sur la figure de l’agresseur, celle de l’agressée, les circonstances, etc., sont à battre en brèche. Prenons ensemble la mesure de ce phénomène pour mieux le combattre.

A lire sur d’autres sites Extrêmes droites

Manifestation contre le FN à Bordeaux

Le 25 février dernier à Nantes, la manif contre la venue de Marine Le Pen tourne à l’émeute. Le lendemain, deux bus de militants du Front sont interceptés sur la voie rapide Rennes-Nantes (territoire zadiste), l’un d’eux est copieusement repeint. Fillon parle de « climat de quasi-guerre civile ». Macron assure : « Je n’ai pas vu de guerre civile ».
En avril, il est prévu que les commentateurs politiques auront du travail : Marine Le Pen est à Bordeaux le 2, à Toulouse le 15, à Paris le 17 et à (...)

Manif
A lire sur d’autres sites Répression - prisons

Répression au lycée Louis Armand (Paris 15e)

Après deux jours de blocus, une quinzaine d’élèves du lycée ont passé le week-end du 4 et 5 mars au poste... pour rien pour la plupart. Quelques uns ont été jugés, d’autres attendent leur procès... Et pour les flics qui ont gazé les passants, insulté les gamins, matraqué à tour de bras, c’est pour quand ? Pendant ce temps-là, l’administration applique la double-peine... Récit à lire sur Paris-luttes.info

A lire sur d’autres sites Répression - prisons

Mutinerie de Valence : un procès sur fond de revendications de détenus

Ce vendredi 10 mars, le tribunal de grande instance de Valence devra se prononcer sur le sort de José T. et Romain L., poursuivis dans le cadre de la mutinerie ayant conduit le 27 novembre 2016 au saccage d’une partie de la prison de Valence. Les détenus protestaient contre le régime de détention très strict de l’établissement. Un fonctionnement allant à l’encontre des recommandations du Conseil de l’Europe qui préconise de réduire au maximum les dispositifs de sécurité contraignants au sein des prisons. Communiqué de l’OIP.

A lire sur d’autres sites Migrations - sans-papiers

On achève bien les mineur·es isolé·es étranger·es

L’Etat français a un problème avec les mineur·es isolé·es étranger·es. Avant d’être des étranger·es, ce sont des mineur·es, à ce titre protégé·es par la Convention internationale des droits de l’enfant que la France a promulguée il y a maintenant 28 ans. Alors, pour faire de ces enfants des sans-papiers comme les autres, l’Etat n’hésite pas, depuis juillet dernier, à les enfermer dans des centres, les DDAEOMIE, où des éducateur·ices zélé·es ont pour mission de déclarer majeur·es au moins 80% d’entre elleux. Et pour cela, toutes les méthodes sont bonnes : interrogatoires, menaces, humiliations, comptage de dents, test osseux... Si bien que ces jeunes, qui ont survécu à l’enfer de la traversée, deviennent en France des candidat-es au suicide. Jean, 16 ans, originaire du Cameroun, a accepté de témoigner.

| 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | ... | 96 |

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info