Site collaboratif d’infos alternatives

Deux rassemblements National-Socialist Black Metal : 29 octobre en Limousin et 28 janvier en Rhones Alpes avec Peste Noire

Kommando Peste Noire, groupe néo-nazi, est interdit successivement en Allemagne et en Norvège, mais annonce deux dates de rassemblements NSBM en France : 29 octobre en Limousin et 28 janvier en Rhones-Alpes. KPN pose avec des armes, des fusils ...

Sommaire :

Qui est Peste Noire ?

Peste Noire, de France, diffuse son idéologie-en-musique depuis 2001, aux marges et en avant-garde de la mouvance national-socialist black metal (NSBM). Inédit en concert depuis une dizaine d’années, le groupe prévoit une petite série de concerts de octobre 2016 à mai 2017, en France et en Europe, programmé en groupe vedette et inédit, parfois parmi des groupes célèbres de la musique metal, mais aussi avec des figures NSBM, au sein de festival généralistes metal, black metal ou de rassemblements simplement NSBM, alors que le le groupe inexpérimenté à la scène et effectivement boycotté n’a donné que quelques concerts (moins de 10 en France, 7 au Canada, il y 10 ans) en grande partie aussi en raison de l’instabilité du line-up.

La formation live actuelle intègre plusieurs membres de groupes de RAC/Oï ! boneheads militants ultranationalistes-radicaux, et plusieurs membres de groupes NSBM. Il y a beaucoup à dire sur les liens multiples entre l’idéologie-en-musique de Peste-Noire et l’idéologie antisémite néo-nazie, mais on aurait tort de les considérer comme de simples admirateurs d’Hitler.

Leur tournée :
- 29 octobre : France, Limousin, rassemblement NSBM discret.
- 18 novembre ; Allemagne du sud, rassemblement NSBM discret / remplace le 19.11 interdit
- 19 novembre : Speyer (Spire), ANNULE (reporté à la veille)
- 18 décembre : Kiev, Ukraine, rassemblement NSBM
- 28 janvier ; Rhones Alpes, rassemblement NSBM discret
- 24 février : Blast Fest, Bergen, Norvège
- 4 mars : Moscou, Fédération Russe
- mars /avril : Hot Shower Fest, Milan, Italy, rassemblement NSBM
- 20 mai : SteelFest, Hyvinkää Finland

Peste Noire prévoit un premier rassemblement NSBM, auto-produit discrètement le 29 octobre 2016 en Limousin, dans la région de Limoges, pour diffuser son idéologie-en-musique. Le lieu n’est pas annoncé : l’adresse du rassemblement, d’une capacité de 500 places, est gardée confidentielle. Elle sera envoyée aux acheteurs de tickets (nsbm infoline : retourdelapeste@gmail.com) à l’image des rassemblements RAC/Oi clandestins (voir le dossier antifa sur les Limousins du Front des Patriotes et Lemovice) et des free-parties (mais là c’est 25 euros !). Le prospectus est orné de l’écusson KPN (voir ci-dessous) / crâne borgne White Aryan Resistance et du logo du groupe NSBM Sacrificia Mortum figurant une croix celtique.

La formation live de Peste noire, siglée KPN pour Kommando Peste Noire, intègre les membres des groupes Lemovice & Wolfangel, actifs dans les mouvances RAC et nazi-skin. Elle intègre également « Thorwald » membre de Baise Ma Hache comme second vocaliste pour les concerts. Thorwald est tatoué kolovrat à l’épaule (des croix gammées slaves). Il y a quelques mois, le concert NSBM clandestin de Baise Ma Hache / BMH & co et l’idéologie en musique NSBM avaient trouvé refuge dans le local picard du club de motards de Batskin, alias Serge Ayoub, le leader des skinheads patriotes JNR qui ont assassiné Clément Méric.

Idéologie néo-nazie et interdictions

L’imagerie NSBM de Baise Ma Hache fait ouvertement référence aux idéologies néo-nazies. BMH reste discret en France car interdit. L’espace interculturel de Saint-Etienne La Clé d’Voute a décidé d’annuler un concert de black metal néonazi initialement prévu le 6 juin. L’événement, organisé par l’association Helveg Prod, a été fortement contesté par des antifascistes stéphanois (voir sur Rue89Lyon et La Horde.

BMH revient d’Italie où ils ont joué il y a dix jours avec Dark Fury de Pologne et les locaux Frangar. Les photos montrent des saluts romains, des symboles NSBM, en tatouage, en écussons, en tshirts, etc. Ambiance ouvertement faf comme au concert de BMH au festival « Hot Shower » de milan en avril avec l’élite NSBM et au moins 600 militants-spectateurs cette fois-ci… (un contre-event était organisé).

Après le Limousin le 29 octobre, le second rassemblement NSBM (national socialist black metal) avec Peste Noire en France est prévu cette fois-ci le samedi 28 janvier 2017. Le rassemblement NSBM est annoncé en Rhône-Alpes, plus ou moins confidentiellement. (NSBM infoline : Callofterrorfest@gmail.com)

Y est annoncée l’élite NSBM européenne :
- Dark Fury, de Pologne
- Goatmoon, de Finlande
- Baise Ma Hache, de Savoie en France
- Kommando Peste Noire, de France

Le NSBM (national socialist black metal)

Dark Fury est l’un des groupes leaders de la mouvance NSBM de Pologne. Des chapitres entiers sont consacrés à Dark Fury et à ses liens multiples avec l’idéologie néo-nazie, dans le livre As wolves among the sheep

Les membres du groupe Dark Fury forment aussi un groupe de RAC traditionnel appelé White Dewils. Les infos sur le groupe Dark Fury peuvent être consultés sur le site Web de la mouvance NSBM Pagan Front. Le groupe existe depuis 1997 et a réussi à enregistrer sept albums. Un de ses albums porte le nom de la « solution finale ». Leur album en collabo avec le groupe Thors Hammer (NSBM polonais réputé lui-aussi), est orné d’une croix gammée et de croix celtique (également croix et runes de guerre allemande). De leur album W.A.R., la chanson du même nom, où on peut entendre :

“Le bruit des corps déchiquetés d’ennemis
Dans la guerre de la race et de sang !
Sous la bannière du Soleil
Dans l’ombre des ailes d’aigles
Swastika notre enseigne
Une chanson sur nos lèvres
Tuer les maudits, tuer pour le sang
Où que ce soit, la guerre pour la blancheur la mort ne cesse pas !”

Goatmoon est actif depuis 2002, et son principal membre surnommé “Black Goat Gravedesecrator” porte l’aigle nazi en tshirt. C’est l’un des leaders de la mouvance NSBM de Finlande, des chapitres entiers sont consacrés à GoatMoon et à ses liens multiples avec l’idéologie néo-nazie dans le livre cité précédemment “As wolves among the sheep”.

Goatmoon a des des paroles violentes. L‘album Finish Steel Storm, par exemple, la chanson “Der Sieg des Ziegenmondes” dans lequel il chante : « La croix gammée re-émerge sur ma terre natale, le temps de la purification est à venir.”

Du même album, la chanson Finish Steel Storm, où il dit explicitement :

“Nous venons comme une tempête,
écouter de la musique douce,
les cris de douleur de la bouche brûlante des torturés dans la saleté.
l’étoile de David détruite ne voit plus la lumière du monde.
Taux temps atteint sa fin,
Le Troisième Reich se lèvera de nouveau.
Le temps de la sympathie pour niggers est derrière nous.

Cette vidéo de Goatmoon au rassemblement NSBM italien « Hot shower » à Milan montre de nombreux saluts nazis

Baise Ma Hache a déjà été interdit en France et a participé à un rassemblement NSBM avec Dark Fury en Italie. Le chanteur de BMH est aussi vocaliste dans KPN. Dossier d’information à l’occasion de leur concert à Saint-Etienne.

Un dossier d’information et d’alerte antifasciste sur goatmoon & dark fury a été publié en 2012 sur le site tchèque Antifa.cz.

Photos du rassemblement NSBM avec Dark Fury et Baise ma Hache en Italie en septembre 2016 : saluts nazis et symboles de haine

Interdiction en Allemagne

Peste noire ne jouera pas au festival Sinister Howling V pourtant prévu à Speyer en Allemagne les 18 et 19 novembre 2016*. “… die Band „Peste Noire“ von der Veranstaltung …” Le comportement du leader du groupe a été jugé gravement douteux, ainsi que ses liens avec des groupes / organisations ouvertement nazis, donc il a été décidé d’interdire ce concert.

voici l’article paru (traduit de l’allemand) 18 aout 2016 Version française :

Voici des informations complémentaires et des faits concernant l’événement “Sinister Howlig” prévu le 19 novembre 2016 dans la salle de spectacle “Halle 101” à Speyer en Allemagne, comme cela a déjà été publié dans le journal “Die Rheinpfalz” le Samedi 13/08/16.

Le 19/11/16 se tiendra en effet le festival Black Metal « Sinister Howling » dans la salle « Halle 101 », les préventes sont déjà en cours, l’organisateur de l’agence de promotion « Drohende Schatten », en la personne de Jonas Schork, et la salle est louée par le Rockmusikverein Speyer e.V. (RMV).

Le Sinister Howling a déjà fait parler de lui négativement, la première fois en 2009 puis en 2011 il y eut à nouveau des doutes. Dans l’article de presse, il est évoqué que des mails anonymes ont été envoyés au RMV, à la ville à la police et au journal « Die Rheinpfalz ». Ce journal laisse beaucoup de place à l’organisateur pour se défendre contre les soupçons évoqués à propos de son concert, Schork parle notamment du fait que ces mails ont pour objectif de nuire à son festival. Nous ne connaissons cependant pas le contenu de ces mails, la seule chose dont nous pourrons donc nous faire une image est le spectacle public des artistes qu’il a invités. Nous donnons raison à Schork sur le point qu’il est difficile pour des personnes qui ne sont pas du milieu de trouver les frontières entre la provocation et la réelle idéologie et propagande.

Il existe cependant des comportements de plusieurs des artistes qu’il a invités qui n’ont plus rien à voir avec de la provocation. Les positions de Schork à propos du chanteur de Peste Noire, tête d’affiche du festival, sont déroutantes. Celui-ci se ferait qualifier de « Nationaliste » dans un sens qui ne soit pas politique mais plutôt « sur une forte relation naturelle avec son pays d’origine ».

Peter Kreutzenberger, rédacteur en chef du journal Rheinpfalz, le remarque à juste titre dans son commentaire intitulé « jeu d’ombres » en disant : « qu’un organisateur de concert qui jusqu’alors méritait la confiance du Rockmusikverein, parle de « lien naturel fort » du groupe et cite pour le prouver leur propre page wikipédia, il ne peut apparaître que naïf et sans prise de recul. Il nous reste donc un mauvais pressentiment. »

Voici donc une prise de position du groupe « (Kommando) Peste Noire » qui laissera plus qu’un « mauvais pressentiment ». « (Kommando) Peste Noire » est annoncé en tant que tête d’affiche et pour la première fois en Allemagne. Le premier indice sur leur façon de voir le monde se trouve dans leur logo : la tête de mort est à l’origine un logo utilisé par les fascistes américains de la White Aryan Resistance (W.A.R.). Le groupe W.A.R. défend l’idée d’une résistance raciste sans leader et est convaincu qu’une guerre entre aryens et non-aryens devrait éclater prochainement ou a déjà lieu, un peu comme Combat 18 qui propage l’idée que des personnes isolées à la manière des loups solitaires devraient attaquer avec violence. Cette tactique de guerre a été employée lors de la fin de la seconde guerre mondiale sous le nom de « Werwolfstaktik » par la SS. C’est celle utilisée par Anders Behring Breivik pour tuer 77 personnes. Sur Wikipédia, l’histoire du groupe débute en 2006, alors que Peste Noire a déjà sorti une démo en 2001 intitulée « Aryan Supremacy ». Dans le morceau « Les camps de la mort », ils chantent :

“Before leaving this earth
I want their death
A pure fucking genocide
For the ultimate revenge.“

Même si Peste Noire ne publiera ensuite plus aucun morceau avec un titre aussi fasciste, (*ndlr, à confirmer) cet intérêt passe toujours dans les réseaux sociaux ainsi que dans les vidéos et concerts. Le chanteur « La Sale Famine de Valfunde » d’Avignon, qui utilise d’innombrables autres pseudonymes et qui apparaît en tant que « Famine » dans le texte suivant, porte volontiers un tshirt du groupe NSBM ukrainien M8L8TH (*ndlr “le marteau d’hitler”), logo montrant un Wolfsangel entouré des chiffres 88.
Le chiffre 88 est très connu dans la scène d’extrême droite comme étant un code pour « Heil Hitler », le H étant la huitième lettre de l’alphabet.
En posant derrière le drapeau de la Misanthropic Division Suisse, il lève la main pour faire un salut nazi et fait la même chose lors du Nouvel-An en soutenant la Misanthropic Division. Celle-ci fait partie du régiment de volontaires Asov, qui combat les forces pro-russes en Ukraine (* officiellement). Le Wolfsangel dans le logo du régiment Asov prend une symbolique centrale : son utilisation était faite dans la 2ème division SS « Das Reich » également responsable du massacre d’Oradour-sur-Glane.
C’est aujourd’hui utilisé par les fascistes ukrainiens qui utilisent volontairement cette symbolique pour faire référence à de supposées « grandes actions ».
Le logo du Régiment ASOV se trouve également sur des tshirts que le chanteur Famine porte sur les deux photos prises en Suisse.

Avec ceci on peut aussi ajouter le fait que le 18/12/16, Peste Noire jouera à Kiev au Asgardsrei avec d’autres groupes NSBM. Ce festival a un fond clairement fasciste. Les organisateurs de l’Asgardsrei exigent dans leur manifeste qu’on refasse vivre les notions qui selon eux sont devenues des coquilles vides dans le Black Metal, à savoir la mort, la guerre et le sacrifice de soi. Ces mots doivent avoir un sens « authentique » et « sacré » et doivent être exécutés dans un nouveau Black Metal militant pour faire renaître les « Purs ». Ceci signifie donc que pour l’organisateur il ne faut pas juste chanter à propos de la mort, mais qu’il faut également tuer. Cette Video nous livre quelques impressions à propos de la scène à un tel concert en Ukraine, montrant la prestation du groupe M8L8TH à ce même festival l’an dernier, et au cours duquel le public ne cesse de faire des saluts nazis. Comme déjà évoqué précédemment, Famine est un fan de M8L8TH et va se produire avec ses idoles à ce même festival cette année.

Même les poses des membres du groupe avec la Quenelle comme la chanteuse Audrey Sylvain ou le chanteur Famine sont une impression qui montre leur antisémitisme et antisionisme.
Dans un side-project du chanteur, celui-ci montre également son attachement au NSBM. Famine coopère dans ce projet avec Sün (du groupe NSBM Malsaint) qui porte le nom de VOUÏVRE, dans la vidéo promo duquel les deux se réclament clairement du NSBM.
Malsaint donne volontiers des interviews dans des magazines spécialisés de la scène fasciste, et Sün a encore d’autres projets comme par exemple le groupe Aktion Totenkopf.
La collaboration de Peste Noire avec d’autres musiciens est tout à fait intéressante. En 2003, Noktu du groupe désormais dissout « Celesta » jouait également dans Peste Noire. Lorsqu’en 2009, il voulut se produire dans la Halle 101, et que ceci fut empêché par l’engagement de l’action antifasciste, c’était surtout les déclarations antisémites de Noktu dans des interviews qui le permirent.
Il en va autrement pour Peste Noire : si on met ensemble tous les faits énoncés ci-dessus, on ne peut faire autrement que de désigner le groupe Peste Noire et surtout son chanteur Famine comme ce qu’ils sont : des fascistes ! La solidarité avec des brigades fascistes n’a rien à voire avec de la provocation typique pour le style musical et ne peut pas être pardonné avec des paroles comme « nationaliste mais pas fasciste » que Schork essaie de nous vendre.

Peste Noire, et surtout le chanteur Famine, délivrent avec leur musique une bande-son pour les meurtres commis par les fascistes ukrainiens, partagent les vues de la Misanthropic Division, soutiennent le Régiment ASOV et sont cohérents avec leur antisémitisme.

Schork a commencé en 2002 avec son agence « Drohende Schatten » avec l’organisation de concerts. Plusieurs ont eu lieu dans la « Halle 101 » de Speyer, le festival Sinister Howling (depuis 2009) et Speyer Grey Mass (depuis 2014). Dans la salle “Live Factory Adelsheim” et dans le club”7er Club Mannheim”, cet homme organise également des concerts.
Mais il ne fait pas qu’organiser puisqu’il était également chanteur dans différents groupes. Dans le passé, il a chanté et chante encore maintenant sous le nom d’artiste Isegrimm dans différents groupes parmi lesquels : Irrlycht, Geweih, Into Darkness et Caedes.
Caedes s’est séparé en Avril 2006 de son chanteur Isegrimm pour cause de différends idéologiques. Chez Caedes se trouve un bassiste, Nazgul, déjà présent au temps de Schork, qui est un vétéran du RAC. Derrière Nazgul se cache Patrick Jansen, bassiste du groupe RAC “Noie Werte”.
Sur facebook, on trouve Schorck sous le nom de Jonny Ork. Très vite on trouve une photo publique de 2014, sur laquelle il pose devant une rune du château de Wewelsburg. Cette rune utilisée par les SS était le symbole de la victoire et du sacrifice, et son aspect fut développé par un fonctionnaire SS à partir des runes plus anciennes de la victoire et du sacrifice.
Il est plutôt improbable que Schork ne connaisse rien de ce que nous critiquons à propos des groupes, et qu’il soit au courant des controverses au sein de la scène, par exemple le fait que Napalm Death refuse de participer au Blastfest 2017 à Bergen en Norvège à cause de la présence de Peste Noire.
Une des personnes les plus connues de la scène NSBM, en la personne de Hendrik Möbus, s’est exprimée ces derniers jours à ce sujet. Il se vante dans un forum spécialisé de la scène, New Black Order, qu’il aurait pu organiser sans problème ce concert annulé à Speyer il y a 7 ans avec Celesta chez lui à Kirchheim. Möbus, en tant que nazi pur et dur, critique Schork, car il a invité de façon calculée le groupe controversé pour booster les préventes. Cela ne l’étonnerait pas qu’un concert d’un groupe de NSBM soit à nouveau annulé, comme cette fois-ci peste noire – ce sont les mots de Möbus.

Est-ce que Schork se comporte ainsi pour des raisons politiques, financières (préventes) ou naïves ? Le fait est qu’il a invité à ses concerts non seulement des groupes de Black Metal, mais qu’il essaie également d’intégrer des groupes ayant une idéologie d’extrême droite.

Comme il est dit sur la page principale du site du Rockmusikverein Speyer, l’information anonyme « n’a pas pu être confirmée malgré des recherches intensives et le soutien d’experts de la scène ». Il est également indiqué « Merci à la police, à la ville de Speyer et à la presse pour votre coopération, nous attendons avec joie un festival bon enfant comme chaque année ».
Avec les faits suscités, il n’est pas compréhensible pour nous comment le RMV en est arrivé à une telle conclusion.

Nous exigeons du RMV avec cette publication officielle qu’il réfléchisse à nouveau à sa décision et qu’il se rétracte immédiatement du contrat de location avec l’organisateur Jonas Schork.
Dans la « Halle 101 », il n’y a pas de place pour des groupes d’extrême droite. C’est un lieu où se déroulent des fêtes étudiantes, des concerts et des répétitions de petits groupes. En raison de son travail avec la jeunesse, le RMV reçoit annuellement une somme conséquente d’aides publiques de la ville de Speyer. C’est aussi envers les membres du RMV, qui ont mis beaucoup d’énergie et d’efforts à la construction de ce lieu qu’il est impossible de justifier la tenue d’un tel concert.

La société civile de la ville de Speyer et la ville de Speyer devraient se reconnaître dans notre slogan « Speyer sans racisme, Speyer courageux ».

Les responsables de la salle de concert ont également publié un communiqué antifasciste de 3 pages,
mais Peste Noire contourne discrètement son interdiction en Allemagne. Un rassemblement NSBM clandestin avec au moins 350 militants-spectateurs de l’idéologie-en-musique, est prévu discrètement la veille le vendredi 18 novembre 2016, au sud de l’Allemagne. L’organisateur du Sinister Howling (Schorck, de Heideberg), contraint d’annuler Peste Noire a Speyer (vers Mannheim) est remplacé par un nouvel organisateur qui assume de promouvoir et de soutenir l’idéologie-en-musique de peste noire.

L’information de l’annulation du concert de peste noire* circulait déjà depuis plusieurs jours. Peste Noire a enfin communiqué sur son interdiction en Allemagne*. en toute logique l’illustration devrait représenter
la victoire anti-raciste contre peste noire dans le match à Speyer, mais Peste Noire joue les gros-bras meneur de bande et met en avant une imagerie anti-antifa, ridicule et violent appel à vengeance.

L’illustration “Poing dans la gueule des antifa de Speyer”, est un détournement du logo antifasciste “destroy fascism”. Les militants nationalistes-révolutionnaires néo-nazis détournent les codes de l’extrême-gauche pour jouer de la confusion en volant l’essence socialiste et l’efficacité du mouvement antifasciste (mouvement anti-antifa, squat casa-pound en italie, …)

Pour la promotion de son idéologie-en-musique, Peste Noire a besoin d’adopter une posture victimaire-identitaire. L’interdiction de Peste Noire en Allemagne* est une occasion choisie pour auto-promouvoir le groupe nsbm et sa pseudo-crédibilité-radicalité mais aussi pour diffuser l’idéologie sous la forme d’une citation d’un paragraphe entier du néo-nazi américain David Lane, tout en se déclarant naturellement victime de la censure comme d’habitude.

De nouveau la stratégie de peste noire est claire et bien connue : adopter une posture victimaire-identitaire.

Face à la parole critique, Peste noire se dit persécuté et hurle au complot antifasciste. A l’heure actuelle, Peste noire n’a jamais été confronté aux organisations antiracistes … associations antiracistes qui certainement ignorent peste noire, ignorent le nsbm et méconnaissent le black metal. Souhaitons donc désormais que les nombreuses associations anti-racistes, et les multiples organisations anti-fascistes, les autorités, et la justice puissent être informées ou alertées de l’existence de Peste Noire dans l’underground, des multiples liens entre peste noire et l’idéologie néo-nazie, et alertées que le chanteur, auteur, compositeur, producteur, Famine est adepte du salut nazi qu’il pratique sur scène en concert, et adepte de la quenelle (comme d’autres membres de Kommando Peste Noire), et déclare “je suis le fist dans le cul de Marianne“. Il y a beaucoup à dire encore sur les autres membres, les artworks, le logo …

Le logo-blason de Peste Noire, sous la forme d’un collage du crane borgne, est identique à celui de WAR
(white aryan resitance) organisation suprématiste-blanche néo-nazie nord-américaine et identique au crane-blason des soldats nazis totenkampf SS en charge des camps d’extermination. Le groupe de naziskin Lemovice dont les membres sont intégrés dans KPN, utilise également ce symbole de crane SS tres répandus chez les néo-nazis. La calligraphie KPN intègre la lettre K stylisée en fusil-mitrailleur. Le logo est affiché sur les productions, marchandises, sous forme de maillots, écusson, casquette, blouson, drapeaux, les affiches et tracts, sur internet.

« Le premier indice sur leur façon de voir le monde se trouve dans leur logo : la tête de mort est à l’origine un logo utilisé par les fachistes américains de la White Aryan Resistance (W.A.R.). Le groupe W.A.R. défend l’idée d’une résistance raciste sans leader et est convaincu qu’une guerre entre aryens et non-aryens devrait éclater prochainement ou a déjà lieu, un peu comme combat 18 qui propage que des personnes isolées à la manière des loups solitaires devraient attaquer avec violence. Cette tactique de guerre a été employée lors de la fin de la seconde guerre mondiale sous le nom de « Werwolfstaktik » par la SS. C’est celle utilisée par Anders Behring Breivik pour tuer 77 personnes. »
(traduit de l’allemand)
source :https://linksunten.indymedia.org/fr/node/187861

il y a beaucoup à dire les liens avec l’idéologie néonazie sont multiples mais on aurait tort de les considérer comme de simples admirateurs d’Hitler

Nom du groupe : Peste Noire - P.N. - KPN

- Peste Noire :
Le nom choisi pour le groupe PESTE NOIRE est aussi entaché d’antisémitisme, référence à la pandémie de peste bubonique, qui a touché la population européenne entre 1347 et 1352, qui déclencha des persécutions anti-juives.

Jamais les juifs ne sont cités directement, une chansonnette black metal poétique et médiévale de 8 minutes liste également les massacres historiques de juifs perpétrés en série, tout en amenant dans le texte l’utilisation ciblée et graphique de termes de langue hébreuse dans les reproductions des textes, une nouvelle fois au service de l’illustration de la posture victimaire-identitaire pour mieux cibler habilement sans nommer, précisément :
1) 26 janvier 1096 : les croisés enferment les Juifs de Rouen dans une église et exterminent tous ceux sans distinction d’âge ou de sexe qui refusent le baptême. (source wikipedia)
2) Au plus fort de la suspicion des Chrétiens envers les Juifs, des milliers de croisés français, quand ils arrivent au bord du Rhin, se trouvent à court de provisions. Pour reconstituer leurs stock de vivres, il se mettent à piller les biens des Juifs, en même temps qu’ils les obligent à se convertir au christianisme. (source wikipedia)
3) En 1171, Blois fut une des premières villes d’Europe à accuser ses juifs de crimes rituels à la suite de la disparition inexpliquée d’un enfant chrétien. Trente à trente-cinq juifs (sur une communauté d’environ 130 personnes) furent brûlés vifs le 26 mai 1171 (20 Sivan) près des fourches patibulaires. (source wikipedia)
4) 21 juin 1306. Philippe le Bel s’empare des biens des 100 000 Juifs de France avant de les expulser

« Ils infectaient nos puits
Ils tuaient nos enfants
Ils prêtaient aux petits
Pour en faire leurs servants
Qu’est-ce qui change aujourd’hui ?
Vaccins, avortements,
Usure, crédits,
Pour nous tuer lentement
Qu’est-ce qui change aujourd’hui ?
Qu’est-ce qui change concrètement ?
L’absence, oui l’absence
De Princes hardis
Comme le duc Robert 1er et ses
vertueux chevaliers
« Si t’abjures pas rapide
Tu meurs où j’te suicide ! »
Comme les Croisés de Rouen
Qui de לשזב אלזממ ןזיפרק
« Vas-y rentre dans l’église
Que ton âme ci-gise ! »
Comme dans la vallée du Rhin
Où les moines s’en battaient les reins
Appelant au massacre
Des avares, des pouacres !
Comme en 1171
A Blois là où trente-et-un gonzes
Se retrouvaient juchés
Sur l’poteau d’un bûcher.
Il manque בזחר יררז
Pour nous restituer nos biens
Et les הלזז הלמש
Du Royaume ליבש
Il manque גתה
Que Saint Louis et Le Bel
Leurs mirent sur les bretelles
Pour qu’on les תזששזאתה.
L’an mil trois cens six, en cel an
Furent les ליברגה pris à pan :
De ce ne fas-je mie doute,
Faus juis qui ne voient goute
En nostre loi chretiennée
Furent pris, à une jornée,
Droit le jor de la Magdelaine
Mainte grant prison en fu plaine,
Plaine…
Je dis seignors, comment qu’il aime,
Que l’intencion en fu bonne.
C’est l’urgence du Saint Voyage
Partez ! Frappez ! Niquez les tous !
A Paname faîtes un gros carnage
Cagots, lépreux, ליברגה… C’est la même !
Nous sommes les loups
Nous sommes les rapaces
Les homicides.
Même si on passe, on casse !
Quoi qu’en pense
Sa Majesté divine.
D’la Saintonge au Périgord
On t’la met dans l’périnée
Nous rendons morts vos corps
D’la Garonne jusqu’aux Pyrénées.
R’garde ma France
C’qu’elle est devnue
L’est toute rance
Depuis qu’t’es rvnu :
Un hosto-zoo
Une psychiatrie
C’est tout c’qu’il en reste
De ma patrie…
Ma patrie. »
La bêche et l’épée contre l’usurier
Album : Peste Noire
Released : 2013 by La Mesnie Herlequin

- P.N.
Peste noire est aussi connu sur internet sous l’acronyme PN, détourné et politisé depuis pour les illustrations de pochette en Jean-Marie le P.N. en hommage à Jean-Marie Le Pen, ou encore sous forme de flammes tricolores siglée P.N., en hommage aux partis nationalistes.

- KPN pour kommando peste noire, désigne l’incarnation élargie de l’orchestre avec différents collaborateurs, issus de groupes NSBM ou de groupes SKINHEAD RAC.

Il est notoire que Peste noire dans sa version KPN, orchestre live, intègre trois membres du groupe wolfangel (rac metal identitaire) affilié au réseau multinational blood & honor, et affilié aux autres bandes de naziskin, jnr, dont les lemovice du front de patriotes à Limoges.

Wolfangel

Wolfangel est actif depuis 2005 dans le centre de la France et a participé à une douzaine de rassemblements rac/naziskinheads plus ou moins clandestins, la page facebook wolfangel expose fièrement l’annonce et l’affiche de peste noire prévu en norvege dans un cadre 100% metal, mais tout les autres prospectus sans exception sont des appels à rassemblement naziskins plus ou moins clandestins

La discographie de wolfangel ne comporte que 2 disques, dont un sur pit records et l’autre sur pagan pride productions pour 10 chansons au total, les titres : Wolfsangel, Flamme ancienne, Vercingetorix, Wehrwolf, Hommes d’honneurs, Berserker, Nos ancestres, L’épurateur, Unabomber, Combat

L’utilisation des images et des symboles

Les artworks / illustrations et imageries idéologiques des marchandises et des supports promotionnels diffusés par Peste-Noire sont réalisés à partir de collage basiques, détournements d’icônes, de symboles, de tableaux, de figures, de logo, de slogans, ... aux codes couleurs stylisés. Parfois sous un vernis néo-médiéval, l’imagerie occulte est volontairement belliqueuse, politique, "rurale", "sale", (un peu comme kickback qui échantillonnait et détournait l’imagerie "negative" des films seul contre tous et irréversible de Gaspar Noé, dans un contexte moins idéologisée)

2001 : chevalier en croisade, roues solaires, croix celtiques, ...
2002 : photos de prisonnier décharné dans un camp de concentration,…
2011-2013 : collaboration avec J-E SIMOULIN (alias Valnoir) Crédité Valnègre
wiki : « … L’Ordure à l’état pur … Sa pochette est une parodie du tableau La Liberté guidant le Peuple d’Eugène Delacroix où l’allégorie de La Liberté semble nécrosée, où les tours de la cathédrale Notre-Dame deviennent les tours jumelles du World Trade Center et Gavroche se voit doté d’une tête de cochon, ce qui induit une nouvelle Révolution française avec différents protagonistes et différentes visées …”

– la-vache-qui-rie borgne comme le pen, collée sur une flamme tricolore nationaliste signée PN
– Mise en page bleu-blanc-rouge, coq gaulois, croix de lorraine (inversée)
– héraldique lion royal armé d’un fusil mitrailleur , figure du skinhead raciste, batte de baseball, crane rasé, jean bleach, rangers / doc’s coquét
– logo poing « contre les femmes » + carottes …
– primates aux horizons troubles, avec chaîne en or & pendentif $ dollar débarquant par la mer dans une cité ouvrière,
– collage détournant le tableau le « Radeau de la Méduse »
– référence à jean marie lepen
– masque de cochon, référence au bloc identitaire
– toge de templier, tzigane, tracteur, mobylette, …

Dans l’album bleu roi :
– joueur de tambour des jeunesses hitlérienne devenu l’un des emblemes de peste noir sur facebook par exemple (joy division l’a déjà utilisé pour un disque en 1977 une seule fois, pour des raisons de shock-value dans un contexte largement moins politisé)
– sanglier médiéval et étoile judaïque à 6 branches,
– pape diabolique
– jeanne d’arc,
– propagande antisémite,
sont remis au goût-du-jour en collages

2015 (par snorr-leporc & famine)
- scooter en flamme,
- personne handicapé,
- personnes agées,
- armes-à-feux, haches, arbalète,
- hommages aux section d’assaut régiment azov et néo-nazi misanthropic division
- cadavres de canettes,
- totemkampf (logo crane du blason SS de l’armée nazi en charge des camps d’extermination)
- Dominique Venner … travesti en dernier des mohicans, tel un rebel punk dissident antisysteme.
Notons donc que parmi ses choix de contenu de livret,
Peste noire n‘oublie pas une référence à Dominique Venner,
figure ultranationaliste radicale (membre de l’OAS, du GRECE, paganiste devenu historien et éditeur emblématique de l’extrême droite polémiste, suicidaire qui s’est tiré une balle dans la tête en public devant l’autel à l’intérieur de la cathédrale notre-dame de paris, pour des motifs identitaires évoquant sa posture victimaire-identitaire au mariage homosexuel)

Analyse des paroles

L‘introduction du disque éponyme « Peste Noire » met à l’honneur les paroles d’un discours de la LVF des figures antisémites de la collaboration, “jacques doriot” et ” pierre clementi“, engagés dans l‘armée nazie, la werchmarcht, au sein de la “SS”, discours prononcé dans le contexte du 8 juillet 1941. La première phrase en est :
“ce n’est pas la france qui a ete battu, ce n’est pas le peuple français, c’est la bande de JUIFS de salauds de capitalistes qui nous dirigaient”
document historique : https://www.youtube.com/watch ? ( à 1’16)

L’effort de reproduction de ce discours ouvertement antisémite, mis en musique pour introduire un album complet, est sans ambiguïté. De plus, Peste noire joue des effets victimaires, un parasite sonore efficace caricature l’autocensure à la 9e seconde de l’introduction de l’album, le ton est donné. Peste noire déclare qu’il est question de race,
de certaines valeurs et points de vue sur un prétendu complot

« De même nos nouveaux maîtres ont mis
Sagesse, Honneur et Loyauté et Race
Dans les poubelles de la République des bâtards… »

(1 minute 10 secondes) – Démonarque
Album : Peste Noire : 2013 by La Mesnie Herlequin

2006 : Avec un titre comme « Retour De Flamme (Hooligan Black Metal) 2006 »
les liens avec l’idéologie nazie se veulent multiples,
parfois teintés de "national-satanisme" à l’écoute des saluts Hitlergruß scandés ponctuant la musique.

2011 : L’expression lyricale égocentrique a visée menaçante est large de références belliqueuses totalitaristes échantillonées et glannées, de la poésie médiévale revisitée vulgaire aux chants des « royco » (La France bouge - par K.P.N. (chant de l’Action Française) , entre-autres.

« Courre vite coco, j’ai dégainé mon arbalète,
Selon mon nombre de canettes
Tu prendras la flèche dans la tête
Ou dans tes noix d’coco.
Dare-dare rejoins les pays tropicaux
Ici pas d’place pour tes lascars
Parole de royco...
Je suis le bras armé des petites vieilles
Des blonds anges à binocles
Des producteurs de jus de treille,
Des purs produits du commun Socle.
Je suis un fist dans le cul de Marianne
Ma première piste c’était « Supremacy Aryan " »

(3 minutes 10 secondes) - Casse, Pêches, Fractures et Traditions
Album : L’Ordure à l’état Pur : 2011 by La Mesnie Herlequin

2011 : posture victimaires-identitaires
la stratégie métapolitique inclue d’autres paroles parfois typiques d’un comique à la française des années 1980 :« les inconnus » « golo golo dans la case  », « michel leeb » « l’africain »,
mais sont plutôt a resituer dans le contexte des anées 2010 imprégné par Dieudonné, à la vue des photos figurant les membres de Peste Noire en position de quenelles, (1) (2) (3)
tout en restant proches aussi des expérimentations métapolitiques et des propos des groupes skinheads/boneheads au sein de la mouvance musicale white power (réseau hammerskin, blood & honor) RAC/Oï ! (bunker84, legion88) ou pour l’anecdote, des expérimentations musicales des identitaires à l époque du « rock identitaire français » ou « rif » ( le « groupe » métapolitique « suprem mrap » a bâti sa réputation malgré le registre)

« Goulougoulou dans la casba ma loutre cracra fé toi foutre »
(0 minutes 45 secondes) - Cochon Carotte et les soeurs Crotte
Album : L’Ordure à l’état Pur : 2011 by La Mesnie Herlequin

Ainsi Peste Noire semble toujours travailler le fond et la forme pour proposer ses idées et toucher ses objectifs, avec posture modérée de façade ;
Aussi plusieurs textes illustrent une pseudo-posture victimaire au sujet de la liberté d’expression.
Peste-Noire crie au complot anti-raciste et se compare à une victime de censure.
D’ou, effectivement, les reproductions des textes sont très visiblement « autocensurées », de manière ostentatoire et graphique.
effet dramatisant, renforçant les paroles, les propositions, les tournures de style, ou les voulus sous-entendus, sans ambiguïté.
Ici certains termes injurieux et discriminatoires amenés sont remplacés volontairement par des astérisques pour la démonstration de simulacre de modération, tout comme le fait Alain Soral.

« Entre Martigues et Marseille
Trempant dans les eaux de l’Afrique […]
Où moi être né jamais trop bon s’aventurer :
La flicaille a perdu ses couilles devant les tribus d’****
Qui pour un regard te troueraient
Si trop pâle est ta bouille... »

(1 minute 30 secondes) J’avais rêvé du Nord / L’Ordure à l’état Pur : 2011 lmh

« Aryan Supremacy » est le titre de la première proposition de Peste-Noire » avec Neige de Alcest à la batterie. La cassette-démo en référence au suprématisme aryen est déclinée en plusieurs versions,
et au moins deux différentes incarnations jumelles :nsbm-as-peste-noire-dor-daedeloth- La version élitiste de 14 copies, le chiffre 14 faisant référence aux « 14 words », les « 14 mots » slogan des suprématistes blancs et des ultranationalistes radicaux, avec un logo Peste Noire avec la lettre T stylisée en croix inversée satanique, et la lettre O telle une croix celtique identitaire. - Ou la version NSbm ornée de symboles white power & co, croix gammée / swastika / roue solaire / croix celtique, … mais sous l’étiquette de groupe occulte « Dor Daedeloth ».

Les titres proposés :

« Royaume d’Occident,
Les camps de la mort,
Gisant dans la putréfaction,
Aryan Supremacy. »

Extrait des paroles traduites :

« Tuons-les tous /
Défendons notre honneur /
Ne laissons pas cette racaille corrompre notre nation /
Non à l’égalité /
Combat contre la judéo-chrétienté »

ou encore, « Les camps de la mort », volonté génocidaire ciblée sans détour :

« ... Avant de quitter cette terre /
Je veux leur mort /
Un putain de pur génocide /
Pour la vengeance ultime ... »

sources :
http://www.metal-archives.com/albums/Peste_Noire/Aryan_Supremacy/399134
https://www.discogs.com/Peste-Noire-Aryan-Supremacy/release/3118541
http://www.metal-archives.com/bands/Dor_Daedeloth/3540353438
http://www.adl.org/combating-hate/hate-on-display/#.V_IIf_mHdTU

Peste Noire réédite ses titres tirés de "Aryan Supremacy" sur le disque collaboratif en 2002 intitulé "Mémoires Païenne" avec le groupe NSbm français "Sombre Chemin", membre du Pagan-Front
également fanatique de l’idéologie-en-musique au point d’intégrer une croix celtique, dans son logo.
sources :
http://www.metal-archives.com/albums/Peste_Noire/M%C3%A9moire_pa%C3%AFenne/28699
http://www.metal-archives.com/bands/Sombre_Chemin/7672

La même année, un déporté décharné prisonnier d’un camp d’extermination nazi illustre « Macabre Transcendance... » (Drakkar prods.)
source :
http://www.metal-archives.com/albums/Peste_Noire/Macabre_transcendance.../28698

Adepte de la quenelle et du salut nazi, Famine, le chef de la bande et vocaliste de Peste noire est l’invité régulier du groupe suédois Shining pour collaboration sur disque, mais aussi sur scène, en live en concert, pour s’exercer pour ses prestations live avec peste-noire et a pour habitude de marquer ses performances par le salut nazi, bras tendu, Hitlergruß, (youtube) devant tout un public. La vidéo est filmée à Paris au Nouveau-Casino.

P.-S.

et il y a beaucoup à dire les liens avec l’idéologie néonazie sont multiples mais on aurait tort de les considérer comme de simples admirateurs d’Hitler

https://antipestenoire.noblogs.org/
blog dossier de presse, boite-à-outils argumentaire contre la pandémie de peste noire

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info

Derniers articles de la thématique « Extrêmes droites » :

> Tous les articles "Extrêmes droites"