Site collaboratif d’infos alternatives

Les salariés de l’entreprise BlueStar Silicones de Saint-Fons en grève illimitée !

Bluestar Silicones est une entreprise fournisseuse de silicones, créée le 1er février 2007 grâce à l’acquisition de Rhodia Silicones par « China National BlueStar Corporation ». L’entreprise se porte bien, avec un chiffre d’affaires en constante augmentation porté notamment par le fort rendement de ses salariés et la baisse du dollar.

L’entreprise se porte bien, avec un chiffre d’affaires en constante augmentation (+ de 7% en 2013 et 2014) porté notamment par le fort rendement de ses salariés et la baisse du dollar.

Pourtant, dans le cadre des négociations annuelles obligatoires entre la direction et les salariés, la direction a refusé l’augmentation générale de 50€ demandée. En conséquence, une grève s’est enclenchée depuis samedi 30 janvier. Des contributeurs de Rebellyon ont alors contacté Jean, le secrétaire général de la CGT de l’entreprise pour en savoir plus.

Les travailleurs subissent, depuis des années, une pression sur leurs conditions de travail, avec notamment des équipes de plus en plus en sous-effectif. Malgré cela, de "gros bonds de productivité ont été faits"

Constatant la bonne santé financière de l’entreprise , les salariés souhaitent donc eux aussi être récompensés, pourtant, "Dans le cadre des négociations annuelles obligatoires, ça coince sur notre demande augmentation de 50€ pour tout le monde."

La direction souhaite en effet mettre en place un traitement différencié pour les cadres qui serait alors augmenté de façon individuelle.

La position de l’entreprise a été de justifier son refus d’augmentation globale, par le fait "qu’ils font dans ce qui se fait dans les autres entreprises du secteur et ils n’ont pas de raison de donner mieux"

Ce management à la mode néo-libérale, préférant diviser pour mieux régner amène à la mise en concurrence des travailleurs et à la destruction des solidarités internes.

Jean nous explique que : "La direction ne mesure par l’importance de faire des augmentations générales. Les augmentations individuelles sont aléatoires. Même si l’on travaille bien, il suffit que notre chef nous ait dans le nez pour ne pas l’avoir. L’augmentation individuelle n’est pas forcément équitable en réalité"

Ces salariés dénonçant l’iniquité de la situation ont commencé depuis samedi dernier une grève illimitée, chaque équipe s’arrêtant 2 heures avant leur fin de poste.

Pour l’instant, la grève est bien suivie et le moral est bon !

P.-S.

Échange & Retranscription : Robert Girard & Gabriel Rousseau
Relecture : James E. Weaver

N.B : Suite a un quiproquo, la première version de l’article ne parlais pas de la bonne entreprise, encore désolé pour cette erreur

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info

Derniers articles de la thématique « Syndicalisme-mouvement ouvrier » :

Suivi de la manif du 5 juillet à Lyon : le souffle ne nous manque pas

Manifestation le mardi 5 juillet, départ 17h30 place Guichard (Bourse du Travail), elle ira jusqu’à la place Lyautey (Foch) et sera suivie d’un pique nique revendicatif et néanmoins festif jusqu’à 21h00. Suivi de la manif : 22h20 : en arrivant place Colbert les manifestant.e.s décident de se...

Interview d’un commerçant après la manif du 26/05/16

Suite à la manifestation à Lyon du 26 Mai 2016 contre la loi "travaille !" et son monde, un commerçant croisé au hasard en train de nettoyer sa vitrine a bien voulu échanger quelques mots face caméra. Les flics se sont postés devant son commerce durant la manif, d’où les projections involontaires...

> Tous les articles "Syndicalisme-mouvement ouvrier"