Site collaboratif d’infos alternatives

Lettre d’un prisonnier du centre de détention de Roanne

Voici une lettre écrite par G. ASKAROGLU. Il raconte comment, suite a des pétitions transmises à l’automne dernier, qui mettaient en cause notamment les fouilles aux parloirs et l’exploitation dans les ateliers de travail, il a été mis à l’isolement pendant 3 mois, et il est maintenant en régime porte fermées depuis 5 mois. Cette lettre parle aussi plus généralement du fonctionnement de la prison, à Roanne, et du régime porte fermées. On rappelle que des prisonniers avaient écrit un texte de revendication en avril, et qu’il y a pas mal de tensions la bas.

C’est possible d’appeler le directeur de cette prison, M. BOYER, au 04 77 23 82 97. Pour exiger a minima que G.ASKAROGLU soit remis en régime porte ouverte, et pour que ce directeur constate que ce qui se passe a l’intérieur de ses murs a des échos dehors.

La suite à lire sur : http://grenoble.indymedia.org/2012-07-06-Lettre-d-un-prisonnier-du-centre

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info

Derniers articles de la thématique « Répression - prisons » :

Miam ! Cantine pour cantiner samedi 25 mars !

Envie de manger un bout tout en soutenant des prisonnier·es ? Venez à la prochaine édition de la Cantine pour cantiner ! Rendez-vous est lancé le samedi 25 mars, 19h30 pour manger, se retrouver, papoter des taules, au quartier Gratte-Ciel à...

TGI de Valence : procès des deux détenus du Quartier Maison Centrale

Bis repetitas : interdiction de rentrer dans la salle d’audience hormis la famille et la presse. Les quelques vingt personnes venues assister au procès de deux détenus de la prison de Valence se sont vues refuser l’entrée d’une audience pourtant publique. En plus d’une charge violente par les flics,...

> Tous les articles "Répression - prisons"