Site collaboratif d’infos alternatives

Préavis de grève du 14 au 23 décembre dans les théatres publics de Lyon

Les théâtres et l’opéra publics de Lyon font l’objet d’un préavis de grève courant à partir du 14 décembre. Il fait suite à des premières journées de mobilisation intervenues au mois de novembre.

Ce mouvement vise notamment à protester contre les baisses d’effectifs décidées par la ville de Lyon, l’augmentation des charges de travail et la délocalisation d’une partie du travail dans des pays aux normes sociales moins strictes (et aux salaires plus bas). Il vise aussi à dénoncer le déroulement de la réorganisation des services de plusieurs théâtre lyonnais.

Voici le détails des revendications :

- Nous demandons l’arrêt immédiat des suppressions de postes dans tous les théâtres cités ci-dessus, en particulier à l’Opéra et au Théâtre des Célestins.
L’activité est restée intensive et les conditions de travail ne sont toujours pas acceptables. Le manque de personnel est toujours d’actualité. La précarisation de l’activité, par le biais de l’intermittence ne remplace pas les postes de fonctionnaires permanents et ne peut mener qu’à une dégradation de l’outil de travail et des conditions de travail.

De même, compte tenu de ce qui a été affirmé précédemment, nous demandons la déclaration immédiate de la vacance des postes gelés dans ces théâtres avec un recrutement de fonctionnaires sur ces postes.

- Les agents du TNG ont pu expérimenter pendant une saison la nouvelle organisation du travail mise en place par leur direction. Dans la perspective de ces transformations organisationnelles, la charge de travail a été mal estimée. Ainsi, compte tenu du décalage entre les ambitions de la programmation et les moyens accordés pour la réaliser, et compte tenu des problèmes de santé qui en découlent directement, nous avions demandé dans un premier temps un poste supplémentaire en son/vidéo pour ce théâtre. Néanmoins, si ce poste devait faire défaut, nous demandons à ce que les agents soient uniquement assignés au site du TNG, la programmation étant largement assez intense.

- Depuis 2001, la Ville de Lyon tente de changer le statut juridique du théâtre des Célestins. Depuis 15 ans, les agents vivent dans le stress et l’instabilité d’une situation que l’employeur s’évertue à faire perdurer jusqu’à ce jour. Cette situation, largement anxiogène, bat son plein depuis deux ans, avec le même cycle de tensions entre l’attente d’une décision de l’administration et les manœuvres de la direction pour faire glisser son projet.Avant d’annoncer et d’évaluer les différents risques posés par d’éventuelles restructurations, la direction passe à l’action en gelant et en supprimant les postes vacants. Un petit jeu, bien sûr inacceptable, qui réactive les problèmes de santé au travail. Quant au sujet des éléments quantitatifs sur les transferts de charge de travail induits par les non remplacements de postes, rien n’a été entendu.

Nous demandons donc la fin de ces grandes manœuvres portant atteinte à la santé des agents. Le constat que nous avons pu faire à propos des régies autonomes nous amène à demander le maintien du statut de l’établissement en régie direct. De plus, nous demandons un engagement clair de la direction et de la DAC pour cesser tous gels et toutes suppressions de poste pendant la durée du mandat.

- Le manque de personnel amène la direction de l’Opéra à faire appel à la sous-traitance. Mais cette dernière est délocalisée. Le dernier exemple est une délocalisation de la sous-traitance en Roumanie et en Espagne pour accompagner l’atelier couture. La moitié des costumes a donc été fabriquée dans ces deux pays. Ce choix bouleverse malgré tout l’organisation de l’atelier, il impacte le travail et son sens. Nous demandons donc à ce que les subventions dont
bénéficie l’Opéra servent bien à maintenir son niveau d’emploi prioritairement et d’en revenir à un développement de l’emploi local voir régional.

- Les forfaits des tournées pour les techniciens des théâtres n’ont pas été réévalués depuis le précédent règlement de 1997. Le coût de la vie, les rythmes de travail, les responsabilités ayant changées, nous demandons donc une réévaluation substantielle de ces forfaits. Dès septembre 2015, nous avons transmis nos revendications en la matière à la DAC, ces données sont donc clairement définies.

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info

Derniers articles de la thématique « Salariat - précariat » :

Bugey c trip hiver # 8 - Samedi 18 février 2017 - Hauteville-Lompnes

Festival culturel et engagé depuis 2009. Fonctionnant sur la base de l’entrée à prix libre, l’événement et sa programmation musicale affirment une fois de plus leur dimension militante et alternative sur des sujets d’intérêts politiques, généraux, locaux, sociaux et...

> Tous les articles "Salariat - précariat"