Site collaboratif d’infos alternatives

Occupation du Pôle Emploi Vivier-Merle

1 complément

Mardi 14 février une vingtaine de personnes ont occupé le Pôle Emploi de Vivier-Merle près de la Part-Dieu entre 10 heures et midi.
Cette occupation répondait à l’appel du collectif du 17 janvier et faisait suite à l’occupation du Pôle de Production et de Traitement Centralisé de Gorge de Loup.

1 radiation a été annulée, 3 autres dossiers ont été revus par la directrice départementale.

Prochaine réunion le mardi 21 février à 18 heures au 4 bis rue de l’Université

Une vingtaine de personnes ont répondu ce mardi 14 février à l’appel du collectif 17 janvier et se sont retrouvées place Jean Macé pour aller occuper une nouvelle agence de Pôle Emploi. Laissant les flics sur place, elles se sont dispersées pour mieux se retrouver à l’agence du boulevard Vivier Merle ou elles ont déployé leur tente au milieu de l’agence. Elles ont ensuite commencé à redécorer les lieux : "de Pôle Emploi à Fukushima, stop aux radiations !", "Marre de parler à un mur, occupation" ou encore "Grève des chômeurs" ont fleuri sur des panneaux amenés par les occupant.es.

L’agence est restée ouverte, les occupant.es ne souhaitant pas pour l’instant empêcher les rdvs des allocataires mais plutôt, pour aujourd’hui, entamer des discussions avec les autres chômeur.euses et précaires qui viennent à Pôle Emploi ainsi qu’avec le personnel.

Une allocataire venue protester au sujet de sa radiation a été soutenue par les occupant.es afin d’obtenir l’annulation de la radiation et le maintien de ses droits. La directrice départementale venue discuter avec les occupant.es a accepté les revendications et annulé la radiation. Comme quoi l’action collective, ça paye ! 3 autres dossiers ont ensuite été soumis par les occupant.es.

Après deux heures d’échanges avec la directrice départementale, les allocataires venu.es pour leur rdv et les salarié.es de Pôle Emploi, les occupant.es ont décidé de lever l’ancre en se promettant de revenir régulièrement pour différentes formes d’occupation.

[rouge] Débriefing de l’action du 14 février et préparation des prochaines mobilisations le mardi 21 février à 18 heures au 04bis rue de l’Université[/rouge]

Le suivi de l’occupation


Voir une carte plus grande

- 12h15 : Les occupant.es s’en vont, jusqu’à la prochaine fois !

- 11h : La radiation a été prestement annulée. L’action collective, ça paye !

- 10h30 : Les occupant.es ont trouvé à qui parler, la directrice départementale étudie le cas de radiation

- 10h : Vous pouvez rejoindre l’occupation au 107 boulevard Vivier Merle et partager le petit-déjeuner de lutte amené par les occupant.es.

Extrait du tract distribué sur place :

Les mesu­res gou­ver­ne­men­ta­les sont au ser­vice du patron­nat et conti­nuent de nous enfon­cer dans la pré­ca­rité, la com­pé­ti­tion et la culpa­bi­lité. Quand on nous insulte de « pro­fi­teurs », « d’assis­tées », de « fai­néants », de « frau­deu­ses », nous ripos­tons.

Parce que le trai­te­ment de masse de la pau­vreté nie la spé­ci­fi­cité de nos vies :
- Arrêt immé­diat des radia­tions.

Parce que les allo­ca­tions (ARE, RSA, APL, ASS, Allocation famil­liale, etc...) ne sont pas des pri­vi­lè­ges :
- Maintien des indém­ni­sa­tions jusqu’au retour à l’emploi et et droit à l’indem­ni­sa­tion chô­mage quel­que soit le motif de rup­ture du contrat.

Parce que les ins­ti­tu­tions socia­les nous divi­sent entre « bon » et « mau­vais » allo­ca­tai­res :
- Annulation du ser­vice de tra­vail obli­ga­toire (Contrat Unique d’Insertion) de 7h pour les allo­ca­tai­res du RSA et droit au RSA pour les moins de 25 ans.

Nous dénon­çons aussi (et sur­tout) :
- la fusion de l’ANPE et des ASSEDIC en Pôle Emploi , véri­ta­ble machine infer­nale de des­truc­tion des droits sociaux acquis des usa­gers et des sala­riés.
- l’orga­ni­sa­tion déli­bé­rée dans la société du chô­mage et de la pré­ca­rité de masse au béné­fice du patro­nat au mépris de nos condi­tions de vie.

JPEG - 48.1 ko

Dans toute la France, des chomeur.euses et précaires occupent régulièrement des Pôle Emploi depuis quelques semaines. Pour la journée du 14 février, des occupations étaient prévues à Bordeaux, Lille, Paris, Quimper, Rennes et Toulouse. Voir le site de la cip pour plus de détails

JPEG - 56.6 ko

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • Le 15 février 2012 à 19:21, par colporteur

    Hier, des occupations ont eu lieu (pour ce qu’on sait, mais les infos circulent pas toujours très bien...) à Rennes (évacuée par la police avec un a-gardé à vue libéré ce jour), deux à Paris (une sans presse l’autre avec), Quimper, une (fermeture) à Lille, Nancy ...

    La page où figurent les divers tracts, affiches, communiqués et liens sur cette journée Occupons Pôle est celle-ci

    Bientôt en ligne une sonore contre la chausse aux fraudeurs avec des conseils contre les visites domiciliaires de la CAF, impeccable pour organiser des écoutes collectives et la diffusion du petit guide sous forme papier.

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.Info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info