Site collaboratif d’infos alternatives

Un QG de l’extrême droite radicale en plein cœur de la Guillotière !

2 compléments

Au 19 rue de Marseille à Lyon, face à l’Eglise St-André, un local connait un regain d’activités depuis quelques mois. Appartenant à l’Œuvre Française, il est maintenant le QG, entre autres, du groupuscule de Gabriac, les Jeunesses Nationalistes.

Cela fait un peu plus d’une dizaine d’années que son existence était connue de quelques militant-e-s antifascistes. Mais il ne s’y passait apparemment plus rien, depuis une "galette des rois nationaliste" (sic !) de l’Œuvre Française organisée début 2003 [1] Galette entre amis passablement perturbée, le local ne semblait plus n’être depuis qu’une boîte postale.

Il appartient à Yvan Benedetti, patron officieux de l’Œuvre, au travers d’une SCI (Société Civile Immobilière) à son nom. SCI qui lui a servi par ailleurs à la gestion de plusieurs locaux commerçants/militants : "L’Aigle de Lyon" dans le quartier Saint-Jean, librairie et boutique de souvenirs disparue il y a plusieurs années, ou son local (au 6 rue Diderot) à Vénissieux en 2007 où il était candidat FN aux élections législatives dans la 14ème circonscription du Rhône (qui englobe Vénissieux dont il est conseiller municipal).

Avec le groupuscule nouvellement fondé par son poulain, le local de la rue de Marseille retrouve une certaine jeunesse, sous la double impulsion de l’Œuvre et des Jeunesses Nationalistes, dont il est devenu le quartier général, le lieu d’organisation... C’est notamment l’adresse officielle des Jeunesses Nationalistes créées en novembre, proches à la fois du GUD69 et des anciens du Bunker Korps, pour certains regroupés au sein de la section lyonnaise de Troisième Voie, qui fait sa réunion nationale pour l’occasion ce samedi près de Lyon, à Crémieu. Les trois groupuscules se retrouvent dans une entente cordiale concrétisée par des réunions communes auxquelles les Identitaires ne sont pas invités. Le torchon brûlerait-il ?

JPEG - 788.2 ko

Ce local est situé en plein cœur de la Guillotière, plus exactement au rez-de-chaussée du 19 rue de Marseille mais dont le pas de porte donne sur l’église St-André, à 200 m de la place du Pont.

Dans le même temps, on a pu noter ces dernières semaines plusieurs agressions d’extrême droite à l’encontre de "militants" ou d’organisateurs de concerts, à proximité. Ainsi, pour celles dont nous avons eu connaissance :
- la vitrine de De l’Autre Côté du Pont, un bar de la Guillotière, a été cassée après qu’un militant poursuivi par des apprentis-nationalistes s’y soit réfugié ;
- des scotcheurs d’affiches du Grrnd Zero, lieu de concert, ont été agressés rue Sébastien Gryphe, fin novembre, par une dizaine de personnes se présentant comme nationalistes ou fascistes ;
- des militant-e-s intimidé-e-s lors de diffs de tracts syndicalistes à Saxe-Gambetta.

Les Jeunesses Nationalistes semblent très préoccupés par la sécurité de ce local, dont ils ont récemment retapissé la devanture de cartons, comme s’ils voulaient se barricader. A moins que ce ne soit à cause des courants d’air qu’ils ont dans la tête… Ils ont aussi renforcé la protection physique de leur repère ces derniers jours, et tout spécialement à l’occasion de leur manifestation de samedi.

Le 19 rue de Marseille sera donc particulièrement fréquenté ce samedi 14 janvier, toute la journée, et il faudra faire attention à ses alentours. Pensez aussi à sortir vos appareils photos si vous les voyez à la sortie de leur repère ou si vous avez une vue plongeante sur leur local.

La Guillotière ne peut tolérer l’implantation d’un tel local, radicalement contraire à sa longue histoire de quartier populaire et d’immigration, et qui fait planer une menace tant pour les personnes qui n’ont pas la bonne couleur de peau ou la bonne religion, que pour les militant-e-s antifascistes ou plus généralement "de gauche".

Habitant-e-s de la Guillotière, informez vos voisin-e-s, faites tourner l’information, organisez-vous pour que ce quartier ne puisse jamais devenir leur base arrière.

Pas de fascistes dans nos quartiers, pas de quartiers pour les fascistes !

Notes

[1Galette, selon la rumeur à l’époque, attaquée par le GUD, utilisant à l’époque l’étiquette locale UDEL - Union de Défense des Etudiants Lyonnais - et qui cessa ses "activités" dans le courant de l’année 2004, qui en avait tagué la façade.

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • Le 25 juin 2012 à 19:13, par peux aider

    si cela peut être utile il édite leur propagande sous le nom de SNEP ( syndicat national d’edition et propagande) 19 rue de marseille à Lyon.

  • Le 16 janvier 2012 à 20:02, par Fouad

    On aurait pu dire aussi : une nouvelle déchetterie à la guillotière !
    A vos poubelles, faut les submerger !

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.Info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info