Site collaboratif d’infos alternatives

Un nouveau local extrémiste dans le centre de Lyon

3 compléments

Lyon le 17/04/2011
Un nouveau local extrémiste dans le centre de Lyon

Mercredi 13 avril, les identitaires lyonnais, par le biais de leur site internet, ont officialisé leur local "La Traboule" situé montée du change dans le 5ème arrondissement.
Ce nouveau lieu de diffusion des idées de l’extrême-droite ouvert depuis octobre 2010 propose selon ses occupants de faire la promotion de l’identité lyonnaise, française et européenne.

Ce local est en réalité un véritable outil au service d’une idéologie haineuse et nauséabonde : bibliothèque, ciné-club, salle de conférence, bar associatif et bien évidemment une salle pour les sports de combat qui accueille l’association identitaire "Lugdunum Torgnole".

Tout est réunit pour une véritable propagande des idées racistes et nationalistes développées par ce groupuscule d’extrême-droite en lien avec le Bloc Identitaire.

Mais qui sont ces identitaires lyonnais qui depuis deux ans salissent la ville de leurs autocollants xénophobes ou par leur pseudo action politique ?

Nés lors d’une réunion en 2002 regroupant des militants ex-Unité Radicale, ex-MNR et du Front National, les identitaires créent deux groupes distincts : les Jeunesse Identitaires et le Bloc Identitaire (parti politique officialisé en 2003).
Ils développent une conception raciale de l’identité européenne entendue comme identité blanche qui les conduit à une focalisation quasi systématique sur l’immigration extra-européenne et l’islam (en témoigne leur campagne anti-racailles, les perturbations des rassemblements en soutien aux étrangers, le faux apéro saucisson-pinard...).
Mais cela ne les empêche pas de s’inviter également aux côtés des catholiques intégristes comme en juin dernier lors du kiss-in à Saint-Jean organisé par les associations homosexuelles de Lyon.

Le collectif 69 de vigilance contre l’extrême-droite alerte les habitant-e-s lyonnaises-s sur l’existence de ce lieu qui vise à diffuser une idéologie de haine envers une partie de la population et de faire de ce quartier, déjà bien entaché par les diverses agressions racistes , un bastion de l’extrême-droite lyonnaise.

De plus, nous nous interrogeons fortement sur les liens des personnes fréquentant ce local et l’agression de deux personnes par quinze fascistes samedi 9 avril.

Pour rappel, deux personnes quittant la manifestation antifasciste étaient tombées dans un véritable guet-apens et littéralement lynchées à coups de barres de fers et de battes de base-ball . Le plus durement touché (21 jours d’ITT) a du subir une lourde intervention chirurgicale à la mâchoire.

Et où s’est déroulée cette agression ?
A quelques mètres en contrebas de la montée du change, juste à côté du local des identitaires...
Divers témoignages confirment que les agresseurs armés seraient directement sortis du local. On peut donc se demander avec sérieux si l’officialisation d’un lieu ouvert depuis 6 mois a un lien avec cette agression ?
Des identitaires adhérents de la Traboule sont-ils impliqués dans celle-ci ?

Nous espérons que la vérité sera faite sur cette énième agression et que si le lien est démontré entre les agresseurs et le local identitaire, que celui-ci soit fermé définitivement.

Nous n’accepterons pas que les violences fascistes s’installent dans ce quartier, ou près du local de Gerland, et dans n’importe quel lieu de la ville.

Nous invitons tous ceux et toutes celles qui ne souhaitent pas vivre à côté d’un tel lieu de le faire savoir aux autorités compétentes.


Collectif 69 de vigilance contre l’extrême droite

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • Le 26 avril 2011 à 15:50, par informer

    LE samedi 9 avril, j’ai été témoin que ces jeunes identitaires sont sortis du local avec des barres de fer rouge d’environ 40 cm de long. Ils avaient aussi des bombes lacrymos de taille très respectables...

    Après qu’ils aient pu effectivement agresser à ce moment-là des gens, là est la question.

    Quoiqu’il en soit, l’information doit en effet circuler dans le voisinage, ce serait déjà ça.

  • Le 21 avril 2011 à 12:28

    @anon
    les identitaires sont sur une ligne raciste proche d’eric zemmour et sarko-villiers ,et meme s’ils viennent a l’origine de la droite neo-nazie ,ils se sont rapprochés recemment des ultra-sionistes (voir le SO assure par la LDJ lors de leur dernier meeting a Paris) .
    Il parait peu realiste donc que l’etat ferme ce local.
    C’est plutot un travail de fond aupres des habitants du quartier qu’il faut faire..c’est le peuple qui peut leur fermer le bec ,ce n’est pas l’etat qui le fera de lui meme ,surtout avec le gouvernement actuel..
    Par contre il faut informer sur ce local ,informer sur le fait que les nazillons qui ont ratonné a saint paul recemment et commis des agressions viennent de/ ou frequentent ce local ,ainsi que celui de Gerland.

  • Le 20 avril 2011 à 15:36, par anon

    Merci beaucoup pour vos info et votre travail de recherche. Quelle sont les étapes à venir ? Les voisins du local savent ils se qui cachent derrière les murs ? Une action de sensibilisation du quartier est -elle prévue ? Quels sont les moyens légaux mis à disposition pour faire fermer ces locaux ?