Site collaboratif d’infos alternatives

Villeurbanne : Interdiction d’une manifestation de soutien à la Palestine lors d’un match de basket contre une équipe israélienne

A l’occasion du match de basket ASVEL / MACCABI RISHON à Villeurbanne

Le Préfet du Rhône vient de notifier à notre Collectif une interdiction de manifester.

Nous avions déposé une déclaration et obtenue une autorisation pour le mercredi 27 janvier devant l’Astroballe de Villeurbanne.

A l’occasion de la venue d’une équipe d’Israël nous avions l’intention d’exprimer, comme toujours, pacifiquement, notre soutien au peuple palestinien.

Cette interdiction fait suite aux nombreuses attaques de Valls contre le mouvement BDS (Boycott Désinvestissement sanctions) et aux pressions des officines pro israéliennes. D’ailleurs Cukierman, président du CRIF, a crié victoire avant que la notification ne nous soit remise !

Les attendus de cet arrêté préfectoral sont particulièrement graves pour les libertés publiques. Il s’agit d’interdire toute manifestation prônant le boycott d’Israël. Ainsi la France est le seul pays au Monde à vouloir interdire cette expression citoyenne, portée par de grands résistants (Gandhi, Luther King, Mandela…) pour libérer les peuples de l’oppression.

En outre, l’arrêté de monsieur le Préfet fait la part belle au communautarisme pourtant stigmatisé à longueur de temps. Il nous est expliqué qu’une manifestation contre Israël à Villeurbanne… serait interdite compte tenu de la forte présence de la communauté juive ! De plus une hypothétique contre-manifestation risquerait d’entrainer des heurts !

Sachez, à l’avenir, que si vous souhaitez faire interdire une manifestation il vous suffit d’agiter la menace d’une contre-manifestation…

JPEG - 111.5 ko

L’État d’urgence permet donc tous les excès et des atteintes graves aux droits d’expression et de manifestation, droits pourtant garantis par la Constitution.

- Pour ce qui concerne l’arrêté d’interdiction du Préfet, nous n’avons, pour l’instant, d’autres choix que de nous y conformer. En revanche nous avons l’intention de saisir le tribunal administratif afin de faire casser cet arrêté inique.

- Nous appelons à manifester contre l’état d’urgence, dont on voit bien qu’il devient l’instrument à dessein de basse politique.

- Nous appelons à poursuivre les campagnes de soutien au peuple palestinien et à amplifier la campagne BDS, notamment en signant la pétition (http://www.bdsfrance.org/petition-nous-appelons-au-boycott-des-produits-israeliens).

Communiqué du Collectif 69 Palestine 26 janvier 2016


Plus d’infos

- Que fait Israël en coupe d’Europe ?

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info

Derniers articles de la thématique « Répression - prisons » :

Relaxe pour les deux manifestants arrêtés pendant la loi travail au Havre

Ce mardi 11 avril se déroulait au tribunal de grande instance du Havre le procès de deux jeunes rouennais, venus manifester contre la loi "travail" le 9 juin dernier et poursuivis pour « participation à un groupement en vue de la préparation de violences contre les personnes ou de destructions de...

> Tous les articles "Répression - prisons"

Derniers articles de la thématique « Résistances et solidarités internationales » :

"Ne crois pas avoir de droits", interview du collectif de traductrices

Le mois dernier paraissait en France "Ne crois pas avoir de droits". C’est le récit d’une expérience politique menée par un groupe de femmes de Milan entre les années 60 et 80. Publié en 1987 en Italie, il vient d’être traduit en français. À l’occasion de sa présentation à Grenoble, nous avons lu le...

La Chapelle : du squat au rachat collectif ?

Le plus vieux squat politique de France, La Chapelle, véritable lieu d’expérimentation sociale, politique et artistique, qui existe depuis 1993, à Toulouse, lance un appel aux dons pour pérenniser son existence !

> Tous les articles "Résistances et solidarités internationales"