Site collaboratif d’infos alternatives

Sur les liens lyonnais de l’action identitaire à Poitiers

Sur l’action médiatique des identitaires à Poitiers

Comme à leur habitude, les identitaires ont réussi un buzz médiatique avec une action nationale ne rassemblant qu’une soixantaine de personnes.
Fidèles à leur crédo anti-islam (voir interview radio de leur chargé en communication Damien Rieu : « oui l’Islam est un danger pour la France »), les identitaires ont avec leur nouvelle association « Génération Identitaire » occupé la future mosquée de Poitiers le samedi 20 octobre dernier pour dénoncer une pseudo invasion islamique en France.
Pendant que des responsables de ce groupe ont été interpellés, le chargé de communication, Damien RIEU, s’occupait de la presse.

Génération identitaire, copier-coller d’une « Autre Jeunesse »

Après avoir vainement tenté de lancer le mouvement national « Autre Jeunesse » issu de leur mouvance (une seule manifestation sur Paris et quelques tags ici ou là), les identitaires ont comme souvent créé une énième entité avec « Génération Identitaire » : les couleurs et l’emblème de cette dernière sont les mêmes que le groupuscule précédent.

Une différence tout de même est le ton employé par ce nouveau groupe ; la vidéo de présentation est sans ambiguïté et beaucoup plus explicite : « Kader n’est pas leur ami » (comprendre le musulman et sûrement plus globalement l’arabe) et ils concluent celle-ci avec une véritable « déclaration de guerre ».
Ce discours beaucoup moins policé qu’à leur habitude donne le ton de leur campagne et montre le vrai objectif des identitaires : l’appel au combat et à la haine.

L’exemple le plus frappant est justement leur action à la future mosquée de Poitiers et le rapprochement fait avec Charles Martel et l’année 732 et la victoire des chrétiens contre les musulmans…

4 personnes ont été placées en garde à vue (dont le frère de Philippe Vardon) et restent sous contrôle judiciaire pour « provocation publique à la discrimination, à la haine ou à la violence à l’égard d’une personne ou d’un groupe de personnes à raison (…).
Les condamnations ont été unanimes (à part Mme Le PEN) et des demandes de dissolution ont été exprimées.

La dissolution, solution efficace ?

Même si la dissolution peut avoir son effet, il ne faut pas oublier que les identitaires sont les descendants directs d’ « Unité Radicale » : la dissolution n’a pas empêché notamment Guillaume Luyt et Fabrice Robert de créer les identitaires.

Ensuite, et c’est le cas dans la ville de Lyon, les identitaires ont anticipé d’éventuels problèmes avec la justice puisqu’ils ont à ce jour créé pas moins de dix associations « officielles » ou « de fait » différentes :

- Jeunes pour l’Identité (JI)
- Lyon Le Melhor
- Rebeyne
- Les Petits Lyonnais (marche du 8/12)
- La traboule
- Lyon Sport Défenses (LSD)
- Génération Identitaire (siège social à la Traboule)
- Bloc Identitaire Lyon (BIL)
- Rebeyne moto club
- Cercle de Précy (cercle de formation, de conférences et de débats de Rebeyne).

Une chose nous marque à la lecture de ces différentes associations : le siège social de Génération Identitaire est situé à la Traboule (local situé Montée du Change, Lyon 5ème).


Voir une carte plus grande

Et le (toujours ?) porte-parole de Rebeyne n’est autre que Damien Rieu, le chargé de communication de Génération Identitaire…

Ces liens entre toutes ces associations nous éclairent sur la nécessité de s’attaquer à l’ensemble de la nébuleuse identitaire et à ces lieux d’implantation.

Et donc, plus efficace que la dissolution, serait la fermeture de leurs lieux ouverts au public car ceux-ci sont et restent des lieux de diffusion de haine : l’association Génération Identitaire a d’ailleurs été présentée au local du 5ème le 28 septembre dernier.

C’est pourquoi, nous nous étonnons que cette solution ne soit pas envisagée car leur véritable force se trouve sur Lyon dans ce local « officiel » connu de tous et de toutes : le local de la Traboule situé Montée du Change dans le 5ème arrondissement.
Et le cas de Lyon n’est malheureusement pas un cas isolé car d’autres lieux de ce type existent en France : celui de Toulouse a été fermé mais il a fallu attendre l’agression sauvage d’un étudiant.

Que Génération Identitaire soit dissoute ou non pour appel à la haine, la Traboule doit définitivement fermer car elle entretient, nourrit et véhicule cette haine.

FERMONS LA TRABOULE !!

Collectif Vigilance 69 contre l’extrême-droite

JPEG - 322.3 ko

En mai 2011 c’est plus d’un millier de personnes qui avaient manifesté à Lyon contre le rassemblement islamophobe des identitaires, petit rappel : A Lyon dans la rue - et sous la pluie - contre les racistes et leurs cochonneries

Lire aussi :
- A Lyon, les identitaires de rebeyne appellent à la violence sans l’air d’y toucher
- Les fachos dans les rues de Lyon le 8 décembre prochain
- [Reportage] L’extrême droite à Lyon, témoignages de vic­ti­mes
- Fafland ? Panorama de l’implantation de l’extrême-droite chez les supporters de l’OL
- Retour sur 2 ans de lutte à Lyon contre l’extrême-droite et ses agressions

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info