Site collaboratif d’infos alternatives

Comptes-rendus de justice

Répression - prisons

Réaliser un compte-rendu d’une audience de comparution immédiate

Souvent édifiantes sur le fonctionnement de notre société et de l’(in)justice qui la caractérise, les comparutions immédiates ne sont pas pour autant aisée à retranscrire. Quelques conseils pour assister à une audience, prendre des notes, connaître le déroulement d’un procès.
- Lire aussi (ou relire) les comptes-rendus de justice publiés sur Rebellyon.info et bien sûr proposer les vôtres ...

Répression - prisons

Une peine de prison ferme multipliée par 12 ! Compte-rendu n°9 des audiences de la Cour d’Appel de Lyon

Au terme de nombreuses audiences de cette chambre correctionnelle de la cour d’appel de Lyon, restée célèbre pour son extrême sévérité notamment sous la présidence de Finidori [1], on voit que son départ en 2009 n’a absolument rien changé dans cette ville. Ces compte-rendus présentés ici concernent particulièrement des jeunes majeurs, souvent lycéens, ayant participé au mouvement d’octobre à Lyon que l’on a voulu effrayés, traumatisés, criminalisés. Après le passage sous les 24 Colonnes de la Cour d’appel, les peines ont été lourdement aggravées : sur 180 mois environ qui sont tombés (soit 15 ans), 96 mois sont de la prison ferme, soit 8 ans de prison… répartis sur environ 25 personnes. Les peines vont de 2 mois avec sursis à 1 an ferme, juste pour avoir osé manifester...
Lire aussi les autres compte-rendus d’audiences :
- « Est-ce que votre maman vous a élevé comme ça ? » Compte-rendu n°1 des audiences de la Cour d’Appel de Lyon
- « Ce dossier n’aurait pas dû arriver devant votre cour » Compte-rendu n°2 des audiences à la Cour d’Appel de Lyon
- "Trahison de classe" : Compte-rendu n°3 des audiences de la Cour d’Appel de Lyon
- "Responsabilité co-respective et mensonge du juge Taillebot" Compte-rendu n°4 des audiences de la Cour d’Appel
- « Qu’est-ce que vous êtes venu faire place Bellecour ? » Compte-rendu n°5 des audiences à la Cour d’Appel de Lyon
- « Aujourd’hui c’est Saint Ricard, Prie pour nous ! » Compte-rendu n°6 des audiences de la Cour d’Appel de Lyon
- « La justice politique n’est pas la justice » Compte-rendu n°7 des audiences de la Cour d’Appel de Lyon
- "Au niveau de l’activité intellectuelle, ça a un peu dérapé" Compte-rendu n°8 des audiences de la Cour d’Appel de Lyon
[1]Voir : Fini de rire et La police a toujours raison... à la Cour d’appel de Lyon, et aussi Un reportage éclairant sur les rapports entre police et justice à Lyon

Répression - prisons

"Au niveau de l’activité intellectuelle, ça a un peu dérapé" Compte-rendu n°8 des audiences de la Cour d’Appel de Lyon

Au terme de nombreuses audiences de cette chambre correctionnelle de la cour d’appel de Lyon, restée célèbre pour son extrême sévérité notamment sous la présidence de Finidori [1], on voit que son départ en 2009 n’a absolument rien changé dans cette ville. Ces compte-rendus présentés ici concernent particulièrement des jeunes majeurs, souvent lycéens, ayant participé au mouvement d’octobre à Lyon que l’on a voulu effrayés, traumatisés, criminalisés. Après le passage sous les 24 Colonnes de la Cour d’appel, les peines ont été lourdement aggravées : sur 180 mois environ qui sont tombés (soit 15 ans), 96 mois sont de la prison ferme, soit 8 ans de prison… répartis sur environ 25 personnes. Les peines vont de 2 mois avec sursis à 1 an ferme, juste pour avoir osé manifester...
Lire aussi les autres compte-rendus d’audiences :
- « Est-ce que votre maman vous a élevé comme ça ? » Compte-rendu n°1 des audiences de la Cour d’Appel de Lyon
- « Ce dossier n’aurait pas dû arriver devant votre cour » Compte-rendu n°2 des audiences à la Cour d’Appel de Lyon
- "Trahison de classe" : Compte-rendu n°3 des audiences de la Cour d’Appel de Lyon
- "Responsabilité co-respective et mensonge du juge Taillebot" Compte-rendu n°4 des audiences de la Cour d’Appel
- « Qu’est-ce que vous êtes venu faire place Bellecour ? » Compte-rendu n°5 des audiences à la Cour d’Appel de Lyon
- « Aujourd’hui c’est Saint Ricard, Prie pour nous ! » Compte-rendu n°6 des audiences de la Cour d’Appel de Lyon
- « La justice politique n’est pas la justice » Compte-rendu n°7 des audiences de la Cour d’Appel de Lyon
[1]Voir : Fini de rire et La police a toujours raison... à la Cour d’appel de Lyon, et aussi Un reportage éclairant sur les rapports entre police et justice à Lyon

Répression - prisons

« La justice politique n’est pas la justice » Compte-rendu n°7 des audiences de la Cour d’Appel de Lyon

Ces compte-rendus présentés ici concernent particulièrement des jeunes, souvent lycéens, majeurs ayant participé au mouvement d’octobre à Lyon que l’on a voulu effrayés, traumatisés, criminalisés. Après le passage sous les 24 Colonnes de la Cour d’appel, les peines ont été lourdement aggravées : sur 180 mois environ qui sont tombés (soit 15 ans), 96 mois sont de la prison ferme, soit 8 ans de prison… répartis sur environ 25 personnes. Les peines vont de 2 mois avec sursis à 1 an ferme.

Répression - prisons

« Aujourd’hui c’est Saint Ricard, Prie pour nous ! » Compte-rendu n°6 des audiences de la Cour d’Appel de Lyon

Au terme de nombreuses audiences de la quatrième chambre correctionnelle de la cour d’appel de Lyon (celle qui est restée célèbre pour son extrême sévérité depuis le passage de Finidori), voici une série de compte-rendus. Ces affaires ne concernent que des personnes majeures et sont surtout liées aux manifs d’octobre.

Répression - prisons

« Ce dossier n’aurait pas dû arriver devant votre cour » Compte-rendu n°2 des audiences à la Cour d’Appel de Lyon

« Ce dossier n’aurait pas dû arriver devant votre cour » (Me Houppe, avocate de la défense)
Au terme de nombreuses audiences de la quatrième chambre correctionnelle de la cour d’appel de Lyon (celle qui est restée célèbre pour son extrême sévérité depuis le passage de Finidori), voici une série de comptes-rendus. Ces affaires ne concernent que des personnes majeures et sont surtout liées aux manifs d’octobre.
Le précédent compte-rendu de cour d’appel.
Les autres comptes-rendu de justice précédemment publiés sur Rebellyon

Répression - prisons

« Est-ce que votre maman vous a élevé comme ça ? » Compte-rendu n°1 des audiences de la Cour d’Appel de Lyon

Au terme de nombreuses audiences de la quatrième chambre correctionnelle de la cour d’appel de Lyon (celle qui est restée célèbre pour son extrême sévérité depuis le passage de Finidori), voici une série de comptes-rendus. Ces affaires ne concernent que des personnes majeures et sont surtout liées aux manifestations d’octobre 2010 contre la réforme des retraites.

Comparutions immédiates des 20, 21 et 22 octobre au TGI de Lyon

Témoignage posté en commentaire d’un article de Rebellyon.
14ème chambre correctionnelle – Tribunal de Grande Instance de LYON - Audiences des 20, 21 et 22 octobre 2010
Suite aux manifestations des 19, 20 et 21 octobre, de nombreuses interpellations ont eu lieu à Lyon. De nombreuses images circulent sur internet. On voit des garçons et des filles, des hommes et des femmes qui courent dans tous les sens, qui se protègent des gaz lacrymogènes lancés par les forces de l’ordre, et qui évitent les tirs (...)

Contre la répression, suivre les comparutions immédiates

De nombreuses personnes arrêtées ces derniers jour passent en comparution immédiate. Il est important que des personnes soient présentes lors de ces procès expéditifs pour que le tribunal prenne conscience qu’il ne peut pas tranquillement distribuer de la taule pour des broutilles.

Compte rendu des comparutions immédiates du 20 octobre 2010

Compte rendu des comparutions immédiates du 20 octobre 2010
4 manifestants sont passés devant le tribunal ce jour :
F., 18 ans, nie avoir brûlé des poubelles devant un lycée, elle a ramassé cependant 1 mois de prison ferme et 5 mois avec sursis,
P., 26 ans, jette UN caillou sans faire de blessé sur la place Bellecour, il a ramassé 4 mois de prison avec sursis et des frais de procédure,
T., 19 ans, jette quelques cailloux place Jean Macé, sans faire de blessé, il a ramassé 5 mois de prison avec (...)

Violences policières de 5 flics sur 2 jeunes de 18 ans

Saïd et Abdelatif buvaient tranquillement une bière dans un parc du 3ème arrondissement de Lyon, lorsqu’ils se sont fait violemment interpelés et bastonnés par 5 flics.
Récit de comparution immédiate du 28 juillet 2008

Le procès de José, massacré par la police, a été repoussé

Il était passé en comparution immédiate le 23 juin parce que les policiers qui l’ont démonté avaient porté plainte contre lui. L’habituel triptique outrage / rébellion / violence avait été ressorti contre José, par les auteurs même de son passage à tabac.
Récit de comparution immédiate du 24 juillet 2008

| 1 | 2 | 3 |

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.Info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info