Site collaboratif d’infos alternatives

Sur le mouvement des lycéen-ne-s...

4 compléments

Tous les articles parus sur Rebellyon.info !

- Des nouvelles des lycéen-ne-s... Blocages et manifs spontanées (article paru le 27 mars 2005).

- Appel lycéen à la mobilisation vendredi 18 mars... Fillon est à Lyon (article paru le 15 mars 2005).

- Manifestation lycéenne du 15 mars... Une manif marquée par des abus policiers (article paru le 15 mars 2005).

- Appel lycéen et Education Nationale... Pour le 15 mars et à partir de cette date - Le texte des lycéens indépendants suivi de celui de SUD Education (article paru le 14 mars 2005).

- Texte adopté par la Coordination Nationale Lycéenne... (article paru le 14 mars 2005).

- Manifestation lycéenne importante et mouvementée... Ils étaient 13 000 avec leurs professeurs dont plusieurs centaines à faire face aux flics (article paru le 9 mars 2005).

- Contre les réformes Fillon, restons mobilisés !!!... Appel (article paru le 7 mars 2005).

- Et ça continue pour les lycéens... Les lycéens toujours mobilisés (article paru le 1 mars 2005).

- Personne n’attendait les lycéens pendant les vacances, et pourtant... Les lycéens avec certains profs étaient bel et bien là (article paru le 15 février 2005).

- Restons mobilisés contre la loi Fillon - Appel à un rassemblement mardi 15 février (article paru le 13 février 2005).

- La contestation lycéenne s’amplifie à Lyon - Le pouvoir n’aime pas les manifestations lycéennes. Trois fois plus de manifestants lycéens en 2 jours. - PHOTOS - FORUM... (article paru le vendredi 11 février 2005).

- La mobilisation lycéenne contre le projet Fillon - Compte-rendu et SUITE de la mobilisation. Photos et compte-rendu de la manifestation du 8 février 2005 et appel à la manifestation du jeudi 10 février 2005 à 14 h place Bellecour (article paru le jeudi 10 février 2005).

- Appel à la mobilisation lycéenne contre le projet Fillon - Manif le 08/02 à 14 h place Bellecour (article publié le 7 février 2005).

  • Le 13 avril 2005 à 18:37, par malatesta

    Afin de permettre de préparer la révolution du 30 avril, une grève générale est déclarée par les élèves eux(elle)-mêmes aura lieu le vendredi 29 avril. Chaque personne est invitée à préparer une action collective ou individuelle) pour le lendemain 30 avril. La grève du 29 permettra à chacunE de rencontrer d’auters personnes motivées pour le 30A ainsi que démontrer notre engagement pour vouloir un autre monde Pour cela, un rasemblement est organisé à 10 H 15 à la place neuve, suivi d’un défilé avec drapeaux, banderoles, bref tout ce que tu auras prévu avec le message que tu auras à faire passer. Prends de quoi faire de la musique, de la peintre et ne te gêne pas pour vivre ta vie. La manif sera totalement autogérée, c’est à dire qu’elle n’auras pas de parcour fixe, qu’elle partira quand on en aura marre de rester sur place, fera des arrêts quand ça lui chantera. la manifestation fera une pause sur le coups des 12 H 30 - 13 H pour manger (donc vers 12 H 15, faut que l’on soit à proximité d’un espace vert, mais pas forcément : cela peut aussi être sympa de manger au millieu d’un pont, alors n’oublie pas ton piknik). Un dernier conseil cherE amiE, ce jour-là, prend garde à la récupération politique, Le comité du 30 Avril n’appartient à aucun parti !

    contact : a30geneve@no-log.org

    affiches :http://img123.echo.cx/img123/2087/revolution2web18nl.jpg
    http://img123.echo.cx/img123/9817/yop6fx.jpg

    plus d’infos :http://ibubolo.hostonet.org/viewtopic.php?t=665

  • Le 11 mars 2005 à 19:51, par léo

    Salut,

    Je voudrais faire un rapide témoignage de la fin de manifestation lycéene d’aujourd’hui, et ce en réaction aux infos télé qui n’ont évoqué que "des incidents avec les supporters de brèmes ayant obligés les forces de l’ordres à lancer des lacrymogènes". Les manifestants "raccompagnés" par les CRS sur la place bellecour étaient encore deux à trois milles lorsque ça a commencé à dégénérer :

    Une dixaine de camion et des CRS équipés font monté la pression en avançant vers la place Bellecour et le croisement avec la rue de la république où sont massés la queue de manif, le cortège de la CNT et quelques lascars bien chaud (désolé si ça choque, j’ai pas trouver de terme plus politiquement correct). Quelques minutes d’immobilisme et un ou deux projectilles après, une première charge est lançé ou au moins deux personnes se font arrêter. Les gens se regroupe assez vite et quelques callasses continuent à voler alors que des civils s’infiltrent et poursuivent des personnes flash ball en main rue victor hugo. Cinq à dix minutes plus tard, trois sommations sont lancés et les CRS dégagent le passage aux lacrymos avant de charger plus nombreux cette foix. Les gens sont obligé de se réfugier sur la place malgré quelques résistances de lascars le long de la rue. Là commence un jeux du chat et de la souris sur le bord de la place entre environ 600 personnes et les CRS tandis qu’un grand nombre de manifestants se regroupe sous la statue pour continuer à danser. Des projectiles sont encore lançés et des gens scandent "police partout, justice nul part". Le nombre de flic est de plus en plus important ( bien 200 au plus gros ) et ils commencent à encercler petit à petit la place et à infiltrer des civils avec masques et matraques. Cette situation dure bien 1/2 heure jusqu’à que ce qu’une grande charge soit donné sur toute la largeur de la place et oblige tout le monde à se disperser. Il y a encore au moins une arrestation, mais personnes ne connait le nombre exact. Débute alors une scène assez suréaliste avec 150 personnes qui se groupe de nouveau sur la place et s’asseye. Les flics plus nombreux qu’eux les encercle aux trois quart et la seule issue est gardé par une quinzaine de civils. Cependant, au bout d’un bon quart d’heure dans le calme, les flics se repli vers la rue de la république et la manif finit par se disperser.

    Voilà, cette évènement m’a parut sufisament grave et disproportionné dans une manif lycéene pour qu’il soit important de vous tenir au courant (surtout si on attend les médias officiels pour le faire).

  • Le 11 mars 2005 à 15:04, par Edouard

    témoignage direct et subjectif des "évenements" place bellecour :

    à l’arrivée de la manif lycéenne à bellecour, après un parcours durant lequel 4 personnes auraient été arrêtées (dont une pour avoir monté sur une voiture), quelques dizaines de crs barraient l’accès à la place et "protégeaient" un groupe de supporters allemand, si bien que la manif n’était pas encore terminée qu’elle était déjà encadrée.

    Ignorant les appels du s.o., la plupart de manifestants sont restés sur la route face aux crs. Quelques cannettes de bière et autres projectiles sont retombées sur les forces répressives d’état(*), qui semblaient être là spécialement pour ça...en effet, en tout cas en queue de manif, il n’y avait aucune tension et tout le monde semblait prêt à se disperser dans le calme.

    des agents en civil (bac ?) sont alors entrés dans le cortège pour en sortir violemment une personne qui avait jeté une bouteille. Puis des grenades lacrymo ont été lancées, avant que les crs ne chargent, notamment dans la rue de la république. Dans la fuite, une vitrine a été brisée, et quelques voitures cabossées. Dans la rue Herriot, des civils ont tirés au flash ball sur des jeunes qui s’enfuyaient, avant de les poursuivre dans les rues adjacentes.

    Les deniers manifestants, réunies sur la place, faisaient face aux crs qui en encerclaient presque la moitié. Pendant quelques dizaines de minutes, les crs avançaient sur quelques mètres, parfois semblaient reculer, pendant que les civils arrêtaient des personnes qui semblaient avoir été ciblées ( ?). Après une dernière charge qui a permis de "libérer" la statue de louis xiv, et quelques minutes de stand-by, les crs sont repartis, des civils restant proche du rassemblement.

    On a avancé le chiffre de 30 à 40 arrestations (cela parait exagéré), mais je ne peux personnellement pas l’assurer (j’ai été témoin de 3 ou 4 arrestations, plutôt musclées : une personne trainées sur plusieurs mètres par le sac-à-dos, une autre a été interpelée alors qu’elle restait calmement sur le trottoir lors d’une charge.)

    Par contre je ne peux donner aucun chiffre en ce qui concerne le nombre de manifestants ou de policier, étant très mauvais observateur en ce domaine...

    L’impression générale que tous semblaient ressentir est que c’est la présence policière qui étaient à l’origine des évenements.

    (*) sans pouvoir rien affirmer, je pense que les projectiles n’étaient pas l’oeuvre d’agents provocateurs : il y en eu finalement assez peu et ceux que j’ai vu lancé étaient plutot jeunes pour des flics. La seule casse que j’ai observée (une vitrine) était , il me semble, également due à des jeunes.

  • Le 1er mars 2005 à 22:28, par Ignition

    Ce sera ici l’unique forum de rebellyon concernant le mouvement lycéen.
    Les forums précédant sont toujours lisibles, mais les nouveaux posts pourront se faire seulement ici.

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info