Rebellyon.info

Site collaboratif d’infos alternatives

Accueil > Brèves > Le dawa après la qualification de l’Algérie

Le dawa après la qualification de l’Algérie

jeudi 19 novembre 2009

A l’annonce de la victoire de l’équipe d’Algérie, des milliers de personnes ont convergé entre la place du Pont (7e) et la place Bellecour (2e), avec drapeaux, fumigènes, pétards, feux de Bengale et d’artifice.
Plusieurs dizaines de flics (150 en tout) en tenue de combat étaient déployés de part et d’autre du pont de la Guillotière (CRS du côté de la Guill’ et gendarmes mobiles du côté de la rue de la Barre), mais malgré la provocation manifeste, les incidents ont attendu deux heures avant de débuter.
Les mobiles ont vainement essayé d’empêcher plus d’un millier de personnes de se rendre place Bellecour. Ils ont abandonné l’idée face à la marée humaine qui déferlait.
La circulation routière a été complètement bloquées, d’abord place du Pont, ensuite sur tout le long de la rue de la Barre (la faute aux flics), puis autour de la place Bellecour.
Quelques vitres ont été brisées et les flics ont gazé pour disperser les foules et dix personnes se sont faites choper (dix garde à vue à Lyon, et trois à Vénissieux).
Quarante-quatre bagnoles ont cramé à Vénissieux, Vaulx-en-Velin, Irigny et Villeurbanne, dont une sur des voies de tram. Un supermarché Casino à été pillé à Vaulx-en-Velin.

A Valence, une flic a été blessé, et des poubelles et voitures ont cramé. Des vitres ont été brisées et des boules de billards ainsi que des canettes ont été lancées sur les policiers qui se sont également fait tirer dessus, sans être atteints.
Une vingtaine de voitures ont brûlé à Saint-Etienne, La Ricamarie, Roanne ou L’Horme dans la Loire. Cinq personnes ont été arrêtées à Saint-Etienne.
A Grenoble, les flics (en nombre et très violents) ont chargé sans raison apparente, entrainant une réaction qui a dégénéré en affrontement. Une vingtaine de personnes ont été arrêtées. Bagnoles cramées, poubelles incendiées.
Quinze bagnoles ont été dégradées à Villefranche-sur-Saône.

Source : mLyon, Le Progrès, GreNews et Anthropologie du présent.

Proposer un complément d'info

Les compléments d'infos ont été désactivés temporairement.

Le collectif d'annimation tourne en effectif minimum jusqu'au moins septembre et se concentrera autant que possible sur vos propositions d'articles.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.