Analyse et réflexion

Analyse et réflexion Justice / Enfermements

Pour une culture de la solidarité

« Face aux agressions de tous genres au sein de nos lieux, nos luttes et nos collectifs, nous pensons que la dénonciation publique peut permettre de libérer la parole de personnes qui en sont victimes et dont les voix portent moins que celle de leurs agresseur.euse.s. En revanche, nous ne pouvons la voir que comme une étape et nous refusons catégoriquement que ces dénonciations deviennent le point de départ d’une justice punitive d’abattage utilisant le fichage et le harcèlement. Nous n’acceptons pas de tels agissements dans nos luttes et dans les lieux dans lesquels nous nous organisons. »

Analyse et réflexion Répression policière

Si tu vois quelque chose, fais quelque chose ! 12 choses à faire plutôt que d’appeler la police

Les émeutes aux États-Unis, contre le racisme structurel de l’institution policière, ont donné lieu à une diffusion inédite des idées du mouvement abolitionniste. Pour participer à son extension et à sa réalisation, voici une traduction d’un texte de 2017 : 12 things to do instead of calling police, écrit par deux collectifs de New-York, Mayday Collective et Washtenaw Solidarity & Defense précédé d’une introduction de contextualisation.

Analyse et réflexion Justice / Enfermements

Pas de recette miracle. Perspectives extra-judiciaires face aux agressions sexuelles

Ce texte a été écrit par les meufs de la Caisse de Solidarité de Lyon (puis validé par l’ensemble du collectif), à la suite de débats qui traversent un grand nombre de collectifs militants depuis de nombreuses années. Sans prétendre apporter des solutions définitives, il vise à alimenter la réflexion sur les alternatives à la justice étatique, y compris la gestion des agressions sexuelles.

Analyse et réflexion Surveillances / Fichages

[Brochure mise à jour] La folle volonté de tout contrôler : sur 60 fichiers de police-justice et les moyens d’en sortir

Deux ans après la première version de la brochure de la Caisse de solidarité sur les fichiers de police, de renseignement et d’identification administrative, une mise à jour est nécessaire. Ce texte recense 60 fichiers actifs d’identification administrative, fichiers de police, fichiers de justice et fichiers de renseignement, en somme tous les outils dont l’État s’est doté pour le contrôle des populations. On y trouve la manière dont ils fonctionnent mais aussi comment savoir ce que l’État sait de nous et finalement comment lui demander de nous oublier.

Analyse et réflexion Spectacle politique

Des Verts à moitié vides. Portraits des gagnants des élections à la Métropole et à la Ville de Lyon

Des listes « ni de droite, ni de gauche », menées par des cadres et des chefs d’entreprises et comptant surtout des candidat·es « issu·es de la société civile », ça ne vous rappelle rien ? C’était exactement le pitch d’En Marche en 2017. C’est aussi le mantra des écolos qui prennent le pouvoir à la fois à la Ville de Lyon et à la Métropole. Vu leurs profils et leurs idées, l’après-Collomb ne devrait pas trop chambouler le ronron bourgeois de la cité des gones.

Analyse et réflexion

Abolir la police

Presque une quinzaine de personnes ont été tuées lors d’« interventions policières » depuis le début du confinement. Une quinzaine de noms qui viennent s’ajouter à la liste interminable des victimes de crimes policiers, aux côtés de Zyed et Bouna en 2005, Wissam el Yamni et Amin Bentounsi en 2012, Rémi Fraisse en 2014, Adama Traoré et Mehdi (à Lyon) en 2016, Zineb Redouane en 2018, Steve Maia Caniço en 2019. Sans parler de tous ceux qui n’ont pas fait la une. Une vingtaine par an si on veut s’adonner à un décompte macabre.

Analyse et réflexion Spectacle politique

Élection métropolitaine : Fabien Bagnon, un colibri sauce Rabhi à la tête de la circonscription Lyon Centre ?

Après les alliances d’entre deux tours, Fabien Bagnon est le favori des élections métropolitaines dans la circonscription Lyon Centre. A priori, la victoire probable d’un candidat EELV aurait de quoi réjouir les personnes sensibles à l’écologie. Mais Bagnon est un membre du cercle d’orientation des Colibris. C’est donc un responsable d’un mouvement spiritualiste, individualiste et réactionnaire qui s’apprête à diriger les 1er, 4e et 5e arrondissements de Lyon. Et ce n’est pas acceptable.

Analyse et réflexion

Cartographie anti-esclavagiste et anti-colonialiste : pour une réappropriation de l’espace public lyonnais

Dans le cadre du mouvement mondial « Black Lives Matter », qui a pointé le racisme structurel de nos sociétés, autant aux Etats-Unis qu’ici en France, et particulièrement dans la police, nous avons décidé de constituer une cartographie des lieux qui, dans l’agglomération lyonnaise, exposent des vestiges esclavagistes ou colonialistes, autant de reliquats racistes qui n’ont plus lieu d’exister dans notre société actuelle. Retour sur une initiative participative de création d’une carte recensant les statues, les rues, les places rendant hommage à des figures esclavagistes ou colonialistes à Lyon et dans ses environs.

Analyse et réflexion

Le « communautarisme » de la police est-il en train de faire sécession ?

Que se passe-t-il quand la police commence à donner des ordres à un ministre d’un gouvernement élu et manifeste illégalement arme à la main ? Posez cette question pour un pays se situant en Afrique, en Amérique du Sud ou en Asie et n’importe quel politologue vous dira que cet Etat perd pied et qu’il devient compliqué de le considérer comme une « démocratie » (selon des critères déjà discutables)... Mais que dit-on quand cela se passe en France en 2020 ?

Analyse et réflexion Contre-cultures / Fêtes

La Gryffe et la Coordination libertaire de Lyon

La librairie La Gryffe est née en 1978. Daniel Colson la connaît bien, lui qui a participé à cette expérience collective depuis le début. Daniel Colson a donc choisi de nous montrer que l’histoire de La Gryffe s’est bâtie en quelque sorte sur les conflits et les différend(t)s. Nous publions ici le premier chapitre de son livre La Gryffe - La longue histoire d’une librairie libertaire paru en mai 2020.

Analyse et réflexion

Meurtres et mensonges d’État : la police française a tué au moins 12 personnes durant le confinement

Durant ces 2 mois de confinement, si un certain nombre de violences policières ont pu être dénoncées grâce aux images et aux révoltes dans les quartiers populaires et mises en lumière dans les médias, les morts liées aux interventions de la police sont restées dans l’angle mort. Malgré un article publié le 20 avril sur cette situation, largement relayé et suivi de tribune, aucun média national n’a titré sur ces morts. À la fin de ce confinement, ce sont 12 personnes qui sont mortes à cause de la police. À ce rythme, personne ne peut continuer à parler de bavures isolées. Ils s’agit de meurtres systémiques validés par l’État français.

Analyse et réflexion

« Les problèmes structurels de l’hôpital public persisteront après cette pandémie », entretien avec un pneumologue

Alors que l’épidémie de COVID-19 commençait à prendre de l’ampleur, nous avons voulu laisser la parole à deux professionnels de santé qui travaillent à l’hôpital public en région parisienne. Entretien avec Thomas, qui est pneumologue dans le CHU du 93 et impliqué dans le collectif inter-hospitalier (CIH) et dans le groupe des colleurs et colleuses de l’hôpital public.

| 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | ... | 47 |

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info