Mémoire

Mémoire Mémoire

Le 29 Juillet 1900, Gaetano Bresci venge les ouvriè·res milanais·es à coup de révolver

Suite au massacre de Milan du 6 au 9 mai 1898, Gaetano Bresci, anarchiste italien alors immigré aux États-Unis, prend la décision de rentrer au pays pour venger les travailleu·ses milanais·es et assassiner le roi Umberto Ier d’Italie. Objectif qu’il réalise le 29 Juillet 1900. Lors de son arrestation il déclare : « J’ai attaqué le chef de l’État parce qu’il est responsable de toutes les victimes pâles et sanglantes du système qu’il représente et fait défendre. »

Mémoire Mémoire

Joël Fieux assassiné par la Contra (soutenue par les USA), au Nicaragua le 28 juillet 1986

Joël Fieux est mort le 28 juillet 1986 au Nicaragua dans une embuscade tendue par la Contra, la contre-révolution. Il avait 28 ans et était originaire de Lons-le-Saunier. Joël était notre ami. Nous l’avons connu à Lyon, où il a vécu entre 1977 et 1980, année de son départ au Nicaragua. Certains d’entre nous l’ont revu à Matagalpa avant son assassinat.

Mémoire Mémoire

25 Juillet 1914 : à Vaise, l’ultime discours de Jaurès contre la guerre, cinq jours avant son assassinat

« Le capitalisme porte en lui la guerre comme la nuée porte l’orage ! »
Voici le dernier discours de Jean Jaurès, un texte grandiose pour la paix prononcé à Lyon dans une salle de Vaise pleine à craquer, qui n’existe plus aujourd’hui, au 51 rue de Bourgogne. Cinq jours plus tard, Jaurès était assassiné au café du Croissant, à Paris.

Mémoire Mémoire

Nestor Makhno, l’insurrectionnel, meurt le 24 juillet 1934

Le 27 octobre 1889, naissait Nestor Ivanovitch Makhno à Goulaï-Polé, (Ukraine), anarchiste ukrainien, dirigeant d’une armée insurrectionnelle la Makhnovchtchina. Luttant contre les armées allemandes, russes blanches et contre l’armée rouge, Nestor Makhno fut un ardant anarchiste du début du XXe siècle.

Mémoire Mémoire

16 juillet 1942 : la police française livre des milliers de Juifs aux nazis

Le 16 juillet 1942, au petit matin, la police française s’est déployée pour arrêter 13 152 juifs : 8.160 d’entre eux ont été enfermés dans le Vélodrome d’hiver (10 boulevard de Grenelle), dont 4.115 enfants, tandis que les autres étaient concentrés dans le camp de Drancy, avant d’être envoyés vers les camps d’extermination, en particulier celui d’Auschwit-Birkenau.

A lire sur d’autres sites Mémoire

Quand les Young Patriots s’alliaient aux Black Panthers

Chicago, 1969. Pour contrer le maire de la ville — un élu démocrate homophobe qui réprimait les opposants à la guerre du Viêtnam et donnait l’ordre d’abattre tout émeutier afro-américain —, faire face aux violences policières et œuvrer à l’émancipation quotidienne des classes populaires, une coordination inédite se mit en place : la Rainbow Coalition. Elle reposait principalement sur les Black Panthers, les Young Patriots et les Young Lords. Autrement dit, des Noirs, des Blancs et des Latinos alliés contre le système capitaliste et raciste. Face à la menace que représentait un tel mouvement, le pouvoir ne tarda pas à répondre : le socialiste Fred Hampton, initiateur de la Rainbow Coalition, était exécuté quelques mois plus tard par le FBI et la police. Hy Thurman fut l’un des cofondateurs de la Young Patriots Organization : originaire du Tennessee et enfant d’une famille d’ouvriers agricoles, il s’était rendu à Chicago, adolescent, dans l’espoir d’y trouver la « Terre promise »… En 2020, il a publié ses souvenirs, Revolutionary Hillbilly. Dans cet entretien que nous traduisons, le militant revient sur la naissance de la trop brève coalition « arc-en-ciel ».

Mémoire Mémoire

Retour sur la mort des compagnons Sole et Baleno et sur la lutte en Val Susa

Le 28 mars 1998 mourait Edoardo Massari dans la prison des Vallette. Baleno, comme l’appelaient ses amis , était retrouvé pendu au lit de sa cellule. L’anarchiste, le poseur de bombes, le voleur, le « terroriste » s’en est allé, vivant dans le feu d’une existence hors-la-loi. L’Etat pensait alors avoir éteint avec un cercueil l’étincelle de la révolte que Baleno attisera pourtant à jamais dans le cœur de ceux qui luttent.

Mémoire Mémoire

20 juin 1912, mort de Voltairine de Cleyre : « L’anarchisme sans étiquette »

De 1890 à 1910, Voltairine de Cleyre fut l’une des anarchistes les plus populaires et les plus célèbres aux Etats-Unis. Ecrivaine et conférencière prolifique, elle s’intéressa à de nombreuses questions : religion, libre-pensée, mariage, sexualité féminine, formes de répression de la criminalité, rapports entre pensée anarchiste et traditions américaines, lutte des classes, mouvement pour le droit de vote des femmes et leur libération.

Mémoire Mémoire

Consacrée le 16 juin 1896, la basilique de Fourvière occupe l’espace visuel lyonnais

Nationalisme outrancier et haine de la Commune furent les motivations principales de la droite catholique pour ériger un monument au Sacré-Cœur sur la colline de Montmartre, pendant qu’à Lyon, Pierre Bossan, qui mûrisait son projet depuis vingt ans, fait poser la première pierre de la basilique de Fourvière en 1872. Elle sera consacrée le 16 juin 1896.
Construite pour l’Exposition universelle de 1889, date du centenaire de la Révolution française, la Tour métallique n’est-elle pas un pied de nez au catholicisme triomphant ?

Mémoire Mémoire

La Ricamarie, 16 juin 1869 : fusillade contre des mineurs en grève

La Ricamarie fut un haut lieu de la lutte des mineurs français pour l’amélioration de leurs conditions de vie et de travail, avec notamment le motivé Michel Rondet, inspirant Émile Zola pour son roman Germinal. C’est ainsi que le 16 juin 1869 l’armée de Napoléon III, appelée en renfort pour mater la grève des mineurs déclenchée à Firminy le 11 juin, ouvre le feu sur la foule des mineurs de la Ricamarie et des manifestants solidaires rassemblés au ravin du Brûlé : la fusillade fait 14 morts dont une fillette de 16 mois et de nombreux blessés.

Mémoire Mémoire

L’organisation des libertaires à Lyon au milieu des années 1980

En mai-juin 1985, la revue IRL (Informations et réflexions libertaires) consacrait un numéro aux « libertaires entre Saône et Rhône », détaillant les groupes, les lieux, les dynamiques des mouvements anarchistes lyonnais. Un texte, intitulé « Organisation libertaire à la lyonnaise » tentait de faire la synthèse ce cette réalité locale. Près de trente ans plus tard il en reste une description d’un milieu, d’un mouvement, à un instant précis, une photographie. De quoi repenser aussi notre présent collectif. Le pdf complet de ce numéro d’IRL est téléchargeable à la fin de l’article.

Mémoire Médias

Les débuts de Radio Canut (1977-1984) / Podcast de l’émission Mayday

On a récemment rencontré deux animateurs des débuts de Radio Canut. Avec eux, leur mémoire, des archives des radios libres, des groupes de rock lyonnais du début des années 80 et des voix qui font vivre les ondes de Radio Canut depuis, on vous propose d’écouter un doc-fiction d’une heure sur les débuts de la plus (re)belle des radios et de découvrir quelques photos d’époque.

| 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | ... | 16 |

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info