Spectacle politique

Brèves Spectacle politique

Népotisme : Bruno Bernard place son oncle à la tête de Grand Lyon Habitat

François Thévenieau a été désigné en septembre 2020 comme représentant de la Métrople de Lyon au conseil du bailleur social Grand Lyon Habitat, dont il a immédiatement été nommé président. Inconnu du grand public, cet homme n’est autre que l’oncle maternel de Bruno Bernard, le président de la Métropole depuis cet été.
Rue89Lyon souligne que ce lien familial avait volontairement été oublié par Bernard et son oncle. Le média précise aussi qu’une conseillère métropolitaine Les Républicains, « a fait un (...)

Mémoire Mémoire

Le 11 octobre 1711, la tragédie du Pont de la Guille a donné la Part-Dieu, devenue depuis la Part du diable

Madame Servient, dame Catherine de Mazenod de son nom de jeune fille, fut si tellement frappée par cette tragédie, qu’elle laissa une partie de ses immenses domaines de la rive gauche, « sa part de Dieu » « au profit des pauvres » de la ville de Lyon !!
Cependant, les échevins, les élus municipaux lyonnais ne firent pas grand cas de son voeu, puisqu’on voit bien ce qu’il en est advenu de la « Part-Dieu »...

Mémoire Spectacle politique

Le 20 septembre 1985, Charles Hernu est obligé de démissionner du gouvernement

Après avoir été collabo, espion, Charles Hernu, ministre de la Défense, a dû démissionner, et se consacrer exclusivement à la mairie de Villeurbanne, ayant finalement reconnu avoir donné l’ordre de faire exploser le bateau Rainbow Warrior pour ne pas gêner les essais nucléaires français dans le pacifique, un photographe ayant été tué dans l’explosion. N’est-ce pas scandaleux d’avoir donné son nom à la place des Charpennes et à une station de métro ?

Analyse et réflexion Spectacle politique

Des Verts à moitié vides. Portraits des gagnants des élections à la Métropole et à la Ville de Lyon

Des listes « ni de droite, ni de gauche », menées par des cadres et des chefs d’entreprises et comptant surtout des candidat·es « issu·es de la société civile », ça ne vous rappelle rien ? C’était exactement le pitch d’En Marche en 2017. C’est aussi le mantra des écolos qui prennent le pouvoir à la fois à la Ville de Lyon et à la Métropole. Vu leurs profils et leurs idées, l’après-Collomb ne devrait pas trop chambouler le ronron bourgeois de la cité des gones.

Brèves Spectacle politique

« Oui, je suis toujours de gauche », encore une bonne blague de Gégé

Lors d’une interview pour Lyon Capitale, Gégé la fripouille a fait une déclaration qui ne peut que nous faire sourire avec les dents jaunes du désespoir. Le comique de répétition est-il drôle ? Gégé les magouilles le pense vraiment. Il suffit de voir sa réponse à la question « Vous revendiquez-vous encore de la gauche aujourd’hui ? » :
Oui, je suis toujours de gauche. J’ai une culture, une éducation et des valeurs de gauche. Mais ma gauche n’est pas pure rhétorique, elle vise à la transformation réelle de la (...)

Infos locales Spectacle politique

Castaner vient féliciter les futurs barbouzes de la République à Lyon le vendredi 26 juin

Après Macron le 16 juin, c’est au tour de Christophe Castaner de venir se balader entre Saône et Rhône. Et comme lui, il évitera soigneusement de rentrer au cœur de Lyon. Entre l’éviction de Collomb de LREM et le bouillonnement de manifestations à Lyon, un accueil chaleureux leur aurait pourtant été réservé. Hélène Geoffroy, la maire de Vaulx-en-Velin, rêve de pouvoir le rencontrer pour le supplier de rajouter des flics dans sa commune.

Analyse et réflexion Spectacle politique

Élection métropolitaine : Fabien Bagnon, un colibri sauce Rabhi à la tête de la circonscription Lyon Centre ?

Après les alliances d’entre deux tours, Fabien Bagnon est le favori des élections métropolitaines dans la circonscription Lyon Centre. A priori, la victoire probable d’un candidat EELV aurait de quoi réjouir les personnes sensibles à l’écologie. Mais Bagnon est un membre du cercle d’orientation des Colibris. C’est donc un responsable d’un mouvement spiritualiste, individualiste et réactionnaire qui s’apprête à diriger les 1er, 4e et 5e arrondissements de Lyon. Et ce n’est pas acceptable.

Brèves Spectacle politique

Emmanuel Macron à Marcy l’Étoile le mardi 16 juin dans la matinée

Sa venue avait été évoquée, mais c’est désormais officiel.
Emmanuel Macron se rendra mardi matin (entre 8h00 et 10h00 environ) sur le site de Sanofi à Marcy-l’Etoile, dans le Rhône, « afin de soutenir la recherche et la production de vaccins dans le cadre de la lutte contre le risque pandémique ».
Cette venue à Marcy l’Étoile interviendra un mois après la polémique sur les propos du directeur général de Sanofi, Paul Hudson, selon lequel le groupe distribuerait un éventuel vaccin contre le COVID19 en (...)

Infos locales Spectacle politique

À Lyon, point d’Ubu Roi, juste le Baron Collomb en pleine représentation théâtrale

Gégé la fripouille nous ferait-il un grand micmac avant de tirer sa révérence ? Cette fin de semaine a été marquée par un retournement historique d’alliance politique à Lyon. Mis en faiblesse par la montée des Verts aux élections municipales à Lyon, notre bon Gégé niquedouille a décidé de lancer le bébé dans les orties avec l’eau du bain de mémé.

Infos locales Spectacle politique

Pas de masques pour le déconfinement, les pouvoirs publics lyonnais à la ramasse

Selon le compte de l’UFC-Que Choisir, pour se protéger, une famille de quatre personnes, à raison de 3 masques journaliers par personne, aboutit à un budget mensuel de plus de 200€ ! La situation est particulièrement tendue à Lyon où malgré les annonces successives de Collomb, Wauquiez et Kimelfeld, à Lyon, quasiment personne n’a encore pu mettre la main sur un masque gratuit à ce jour. Travail gratuit, manque de moyens et manque d’organisation : le fiasco des masques « grand public » à Lyon.

Mémoire Contre-cultures / Fêtes

Le 6 mai 2007 : un troisième tour dans la rue...

Rappellez-vous, 53%, le visage de Sarko qui s’affiche sur nos écrans, et qui promettait déjà cinq ans d’inégalités, de xénophobie d’Etat, de répression. Rappellez-vous aussi, des milliers place Bellecour, quelques heures seulement après l’annonce des résultats, les CRS lâchés contre la rue en colère. Premier président de la Ve république dont l’élection provoquera de telles scènes d’émeutes, l’arrivée de Sarkozy au pouvoir aura été l’occasion à Lyon de reprendre la rue, quelques soirs, quelques heures, un barroud d’honneur et de révolte.
Petit retour sur quelques soirées embrasées, dans les archives de Rebellyon.info

| 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | ... | 14 |

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info