Saint-Etienne

A lire sur d’autres sites Migrations - sans-papiers

Saint-Etienne : Occupation de la Bourse du travail par des personnes sans hébergement et leurs soutiens

Suite à la fin du plan froid et à l’expulsion violente de squats de migrant·es, de nombreuses personnes (dont des personnes malades et des enfants en bas âge) sont aujourd’hui sans aucune solution de relogement. Face à cette situation insupportable, une poignée d’associatifs et de citoyen·nes mobilisé·es ont décidé d’occuper la Bourse du travail de Saint-Étienne ce lundi 1er avril.

A lire sur d’autres sites Vie des quartiers - urbanisme - initiatives

Carnaval de l’inutile à Saint Etienne les 30 et 31 mars

Il fut un temps, où le carnaval était le jour où les esclaves se déguisaient en roi pour se moquer des puissant.e.s. Une occasion d’inverser les rôles, de transgresser les normes établies. Pour un jour, le monde marche à l’envers ! Aujourd’hui, à Saint-Étienne, ce sont les puissant.e.s qui l’organisent – celleux-là mêmes qui relookent la ville en Capitale du design. Celleux-là mêmes qui font mourir des quartiers habités pour en construire de nouveaux aseptisés. Nous proposons plutôt un giga carnaval coloré, bruyant et indomptable ! Les 30 et 31 mars 2019, ce sera un week-end coloré, bruyant et indomptable !

A lire sur d’autres sites Rapports sociaux de genre

[Saint-Étienne] 2 Poils dans la Soupe Festival du 6 au 10 mars

Du 6 au 10 mars a lieu à Saint-Étienne la deuxième édition du festival « Un poil dans la soupe » organisée par les Sampianes, autour du 8 mars : Journée internationale des luttes des femmes. Cette année on vous propose des activités féministes variées dans différents lieux de Sainté pour se rencontrer, échanger, apprendre, se renforcer, créer des solidarités et se marrer.
L’idée c’est de mettre un gros poil – voire une touffe ! – dans la soupe de notre société qui cherche à transformer cette journée de solidarité féministe en un ramassis d’injonctions consuméristes et cis*- hétéronormatives.

A lire sur d’autres sites Logement - Squat

[Saint-Etienne] Aberration ordinaire : un proprio engage des « gros bras » pour expulser un squat

Ce matin – jeudi 29 novembre – les habitant.e.s du 13 boulevard Jules Janin (squat dans lequel vivent des personnes exilées) ont subi une agression. Trois hommes, après avoir forcé la porte d’entrée de l’immeuble, ont en effet pénétré dans le bâtiment prétextant des travaux à effectuer sur ordre du propriétaire. Une cinquantaine de personnes sont venues exprimer leur soutien tout en tentant de comprendre et de démêler le déroulé de la matinée... Un article du NuméroZéro

Infos locales Vie des quartiers - urbanisme - initiatives

Promenade Urbaine : Saint-Étienne, belle et rebelle ?

PROMENADE URBAINE
Berlin, Détroit, Saint-Étienne…
Les anciennes cités ouvrières semblent trouver leur Salut par la culture et les projets alternatifs.
Ville minière, cosmopolite et prolétaire, désormais capitale du design munie d’un quartier d’affaires, Saint-Étienne revêt dans les discours de multiples facettes.
Derrière les mots, le quotidien et la mémoire des habitants propose des images urbaines différentes.
SAMEDI 28 JANVIER
RDV à 14h15 sur le parvis de la gare de Saint-Étienne Châteaucreux (...)

A lire sur d’autres sites Guerres - Armements

St Étienne : retour sur le Forum pour le désarmement de la police et la démilitarisation des conflits

Les 22 et 23 octobre avaient lieu à St Étienne un « Forum pour le désarmement de la police et la démilitarisation des conflits » . Ce forum avait pour objectif de dénoncer les crimes policiers, les guerres coloniales, la répression policières et les armes mutilatrices comme le flashball ou les grenades de désencerclement fabriquées entre autre à St Etienne par l’armurier Verney Caron.

A lire sur d’autres sites Répression - prisons

Désarmons la police, démilitarisons les conflits : week-end du 22 et 23 octobre à Saint Étienne.

Rassemblons-nous contre les violences et les armes de la police ! Parade de rue, discussions, ateliers, concerts...
Depuis 1912 et les premiers gaz lacrymogènes, on voit se multiplier l’utilisation, par la police et l’armée, d’armes à létalité réduite. Plus couramment appelées « armes non-létales », elles, et le système qui les encadre, font pourtant une quinzaine de morts par an.
Grenades, Flash-Balls, Taser, la militarisation du maintien de l’ordre répond à une volonté de réprimer la moindre rébellion, la moindre résistance, la moindre déviance. Que ce soit dans les quartiers ou pendant un mouvement social, contre des sans-papiers ou des militantes, la police et la gendarmerie usent de la force armée que l’État lui octroie.

A lire sur d’autres sites Apartheid social

[St Etienne] 5e rencontre nationale des luttes de l’immigration et des quartiers populaires

Pour l’immigration et les quartiers populaires le gouvernement socialiste au pouvoir depuis 2012 signifie la poursuite de la politique des gouvernements de droites précédents. Les quartiers populaires et leurs populations ont continués à se paupériser, à se précariser et à être médiatiquement et politiquement stigmatisés. Les taux de chômages pour les jeunes des quartiers populaires dépassent les 30 ou 40% et sont accrus pour ceux issus de l’immigration

Infos locales Médias

[Saint Etienne] Soirée Cantine en soutien au Numéro Zéro

Le Numéro Zéro de Saint-Étienne est un média alternatif, indépendant et participatif (à la manière de Rebellyon). Il vous invite le 26 mars à une soirée cantine à Saint-Étienne afin de venir casser la croûte avec eux tout en posant toutes les questions que vous voulez sur la publication d’articles et pourquoi pas pour venir participer au collectif.

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info