Site collaboratif d’infos alternatives

Agenda

Retrouvez ici tous les évènements à venir signalés sur Rebellyon.info !

Mai 2017

Aujourd'hui (lundi 22 mai)
mercredi 24 mai
jeudi 25 mai
samedi 27 mai
lundi 29 mai

Les évènements qui ont eu lieu :

lundi 1er mai
mardi 2 mai
mercredi 3 mai
jeudi 4 mai
vendredi 5 mai
samedi 6 mai

Festival participatif coup d’pousse

00h00 - 18h00

Le Collectif de la Graine se lance dans la préparation de la deuxième édition de Coup d’Pousse ! L’année dernière fût riche en émotions et c’est avec plaisir que nous recommençons l’aventure.

Coup d’pousse est un festival libre et participatif explorant différentes formes d’organisation et de gestion. Le collectif de la graine, association loi 1901 est un créateur d’espaces de rencontre, de convivialité, de partage, d’apprentissage et de joie.

Festival participatif signifie que chacun peut proposer une activité, conférence, exposition... nous vous invitons à venir partager vos passions.Retour ligne automatique
Afin de faciliter la communication et permettre à tous de participer avant l’événement, nous avons crée une discussion sur le site discord.Retour ligne automatique
Il suffit de s’inscrire sur le site puis de se connecter à un serveur en collant le lien suivant :
https://discord.gg/zKBvaeXRetour ligne automatique
Essayez de faire un tour des différents sujets, de les compléter et en d’en créer de nouveaux.

Il sera également possible de proposer une activité de dernière minute dans la limite des moyens matériel.

L’entrée, les activités, la nourriture et les concerts sont à prix libre. Nous promouvons une approche solidaire de l’échange : penser à apporter votre monnaie, gonette acceptée.

Nous commencerons les festivités par une grande tablée de victuailles le samedi à midi. Il y en aura aussi pour les végétariens et végans.Retour ligne automatique
Nous enchaînerons avec des ateliers, des expositions, des activités en tout genre (conférences, jeux, yoga, peinture...). Des animateurs seront présents pour les enfants. L’association de jeux Ludikap divertira petits et grands.

En fin d’après midi, le théâtre et la danse seront à l’honneur pour laisser place à des concerts suivis d’une jam session : n’oubliez pas vos instruments ! Le dimanche matin, des voyages sonores ouvriront la matinée. Les ateliers, les spectacles, ainsi que des projections seront proposés l’après midi !Retour ligne automatique
L’idée étant d’organiser un événement autour du partage de connaissances, de l’écologie, du bien-être, de la culture sous toutes ses formes où règne la convivialité et la bienveillance.

Une grainothèque sera mise en place : Achetez à prix libre ou troquez des graines, afin de développer la biodiversité de nos jardins.

Il y auras également une friperie à prix libre : renouvelez votre armoire en y déposant vos anciennes affaires et en y récupérant de nouvelles.

PROGRAMATION DES CONCERTS DU SAMEDI SOIR :

DROP SETTERS (dub)Retour ligne automatique
https://soundcloud.com/

LA MANITA (hip hop)

LES COUREURS DE REMPARTS (punk folk) https://lescoureursderempart.wordpress.com/

A VENIR : les spectacles, + de concerts, des surprises !

Nous serions enchantés de pouvoir vous accueillir pour ce week end en tant qu’intervenant où que festivalier.Retour ligne automatique
Notre besoin aujourd’hui est de commencer la constitution d’une liste de bénévoles prêts à nous aider durant l’événement pour des postes tels que :

- Accueil Retour ligne manuel
- Bar Retour ligne manuel
- Cuisine & Service

Merci de nous contacter rapidement si vous êtes intéressés. Nous serions également très heureux de vous rencontrer avant le festival dans notre demeure de Saint-Priest afin d’échanger plus amplement à ce sujet !

Mail : collectifdelagraine@riseup.netRetour ligne automatique
Facebook : https://www.facebook.com/collectifdelagraine/Retour ligne automatique
Site internet : https://collectifdelagraine.wordpress.com/Retour ligne automatique
Téléphone : 06.98.90.63.20
Partageons le ensemble ;) !!!

Saint priest
dimanche 7 mai

Tous-tes dans la rue le 7 mai

20h00 - 00h00

Qui que soit le ou la prochain.e Président.e, quelle que soit la prochaine majorité parlementaire, celles et ceux qui nous gouverneront ne nous représenteront pas plus qu’hier. Au contraire, ils défendront encore les intérêts de la classe dominante. Le taux d’abstention aussi bien que le désintérêt du plus grand nombre pour cette politique politicienne montre bien le problème de légitimité qui se pose aujourd’hui à cette « démocratie ».

Légitimité qu’aucun front républicain ni aucune union nationale ne pourra rétablir. Leurs vaines tentatives pour désigner un ennemi intérieur après les attentats ne visent qu’à diviser les exploité.e.s et à favoriser la montée de l’extrême droite. Les capitalistes se servent de l’épouvantail qu’ils ont eux-même créée - à travers le racisme d’état, les discours islamophobes, les violences policières, la chasse aux sans-papiers etc.- pour engranger des voix aux élections. Le même ennemi intérieur sert de prétexte à imposer l’état d’urgence, formidable outil de contrôle et de répression. Nous vivons ainsi depuis un an et demi dans un régime d’exception qui renforce tous les pouvoirs de la police, restreint nos libertés et entend normaliser la présence systématique de fonctionnaires en armes dans l’espace public.

Cet État policier, raciste, islamophobe, n’a qu’à un seul objectif : maintenir à flot un capitalisme toujours plus destructeur pour nos vies et la planète. Pour ce faire, c’est encore sur le dos du plus grand nombre que se feront les économies. Nous connaissons déjà les prochaines attaques du quinquennat sur nos conditions matérielles d’existence : destruction du code du travail (et donc du temps de travail et de nos salaires), casse de la sécurité sociale, diminution drastique du nombre de fonctionnaires, criminalisation des chômeurs, nouvelle réforme des retraites etc.

Ils nous promettent un Etat policier et la précarité. Ripostons dès maintenant, dans la rue et dans la lutte.

place des Terreaux
lundi 8 mai
mercredi 10 mai

Les Mutineries - festival des arts militants

20h30 13 mai : 00h00

Avec cette 2e édition des Mutineries, trois MJC de Lyon ont choisi au travers des arts, de permettre la rencontre et d’ouvrir la sphère publique à des points de vue singuliers, contestataires, libres, pour explorer nos manières de vivre, nos usages, nos relations sociales, politiques et économiques. Et apporter peut-être un regard différent sur ceux-ci.

Quatre jours de spectacles : musique, théâtre, cinéma, une pluralité de formes et d’acteurs, en intérieur et sur l’espace public pour faire de la révolte une action collective et créative.

>> Mercredi 10 mai à la MPT des Rancy
- Coccyx (slam et musique électronique)
- La Crise est finie par la Cie Grime et Concocte (chansons engagées)

>> Jeudi 11 mai à la MJC Jean Macé
- Apéro-poésie (avec Yve Bressande, Chloé Landriot et Xavier Lassablière)
- Le dehors de toute chose de Benjamin Mayet & Nicolas Guépin (Théâtre)

>> Vendredi 12 mai à la MJC du Vieux Lyon
7e NUIT DU CINEMA MILITANT
- Foodcop de Tim Boothe
- Des jours et des nuits sur l’aire d’Isabelle Ingold
- Les sentinelles de Pierre Pezerat
- Boulevard voltaire de Filipe Galvon

>> Samedi 13 mai Place Guichard (Lyon 3e)
- Village des cultures engagées (17h-21h)
- Chorale de la place (chants engagés)
- Tripalium (théâtre burlesque)
- Choeur cholérique (performance théâtrale)
- Putain d’usine (projection / BD-concert)
- Valientes Gracias (concert cumbia féministe)

SOUTENEZ LES MUTINERIES
Cet événement est à prix libre sur les 4 jours proposés. Nous avons fait ce choix, pour rendre l’événement accessible financièrement à tous !
Nous ne voulons pas que l’argent soit un frein pour les spectateurs. Mais la mise en place de ce projet a un coût, qui se focalise surtout sur la rémunération des artistes qui y travaillent et sans qui le projet n’existerait pas.

Plus d’informations sur https://lesmutineries.wordpress.com/

Lieux multiples
jeudi 11 mai
vendredi 12 mai
samedi 13 mai

Concert des valientes Gracias // Cumbia féministe et enragée

20h00 - 22h30

Dans le cadre du FESTIVAL LES MUTINERIES, du 10 au 13 mai, en association avec La MJC Jean Macé, la MPT des Rancy et la MJC du Vieux-Lyon.
La vocation de la manifestation est de servir de plateforme de valorisation aux artistes, aux réalisateurs, mais aussi aux amateurs et d’être un lieu du possible pour apprendre, comprendre et donc agir en toute conscience.
Entre ateliers théâtre, spectacles, chansons engagés et cinéma, « MUTINERIES ! » est un festival sur 4 jours pour dire que le théâtre, la musique et le cinéma peuvent être des acteurs engagés pour raconter le monde avec un autre regard.
Un programme commun pour que vive le texte libertaire et engagé portée par trois arts : la chanson, le théâtre et le cinéma. Toutes les informations sont sur
https://lesmutineries.wordpress.com/le-festival/

Courant musical tumultueux qui prend ses sources en Colombie, la cumbia est aujourd’hui affiliée dans le monde entier à un esprit de fête… Mais on oublie souvent qu’en captant les énergies des esclaves africains, des peuples indigènes et des colons européens, elle restitue aussi une réelle puissance contestataire ! Valientes Gracias partage avec une énergie euphorisante cet héritage combiné, avec des paroles féministes et engagées qui tapent fort, des sons qui percutent et résonnent, dans un esprit d’ouverture à d’autres rythmes dansants traditionnels colombiens.

Place guichard
lundi 15 mai
mardi 16 mai
mercredi 17 mai
jeudi 18 mai
vendredi 19 mai
samedi 20 mai

Projection-Débat : La Réunion des années 1960-1970, émigration, déportation, contrôle des naissances.

14h00 - 17h00

- Projection du film Rassine Monmon, Papa : Tome 1, ce passé qui ne passe pas

en présence du réalisateur Michael Gence
1963, le tout jeune département français de la Réunion atteint les 400 000 habitants,
dont la moitié a moins de 20 ans. 1963, encore, Michel Debré (ancien 1er ministre de DeGaulle) devient député de La Réunion et entame une politique démographique qui va du contrôle des naissances à « l’exportation » en France d’un grand nombre de jeunes réunionnais, voire des enfants, se servant d’institutions telles que l’armée, la fonction publique et les organismes sociaux. Pour cela, il crée le Bureau pour le développement des migrations intéressant les départements d’outre-mer (le Bumidom).
Je suis allé à la rencontre de plusieurs de ces migrants qui, comme mes parents, ont franchi l’océan sous l’impulsion de l’état français. Ce 1er tome pose le contexte dans lequel mes parents ont « désoté la mer » pour un aller sans retour pour l’hexagone, à la fin des années 60.
L’histoire de toute une jeunesse réunionnaise déboussolée, à qui on a séché tout espoir de développement au pays natal, vécue comme une promotion sociale, pour quelques uns, et pour de nombreux autres, comme un exil.
En savoir plus sur le film :
https://rassinemonmonpapa.jimdo.com/

- Présentation de l’association Génération brisée

par son président Jean-Charles Pitou
Entre 1963 et 1982, plus de 2150 enfants réunionnais furent déportés en France hexagonale, dans des départements à repeupler comme la Creuse, le Cantal, le Gers… Cette affaire est plus généralement connue sous le nom des “Enfants de la Creuse”. Le 18 février 2014, après plusieurs années de combat judiciaire des victimes pour faire reconnaître ce crime, une résolution mémorielle est votée à l’Assemblée Nationale reconnaissant la responsabilité de l’État français dans ce drame. L’association Génération brisée est l’une des associations qui ont permis de faire sortir cette affaire de l’ombre.

- Présentation du livre Le ventre des femmes

par Françoise Vergès
Introduction par Véronique Corinus, Maîtresse de conférences en littératures francophones (Antilles et Afrique Subsaharienne) - Laboratoire Passages XX-XXI
Dans les années 1960-1970, l’État français encourage l’avortement et la contraception dans les départements d’outre-mer alors même qu’il les interdit et les criminalise en France métropolitaine.
Comment expliquer de telles disparités ? Partant du cas emblématique de La Réunion où, en juin 1970, des milliers d’avortements et de stérilisations sans consentement pratiqués par des médecins blancs sont rendus publics, Françoise Vergès retrace la politique de gestion du ventre des femmes, stigmatisées en raison de la couleur de leur peau.
Dès 1945, invoquant la « surpopulation » de ses anciennes colonies, l’État français prône le contrôle des naissances et l’organisation de l’émigration ; une politique qui le conduit à reconfigurer à plusieurs reprises l’espace de la République, provoquant un repli progressif sur l’Hexagone au détriment des outre-mer, où les abus se multiplient.
Françoise Vergès s’interroge sur les causes et les conséquences de ces reconfigurations et sur la marginalisation de la question raciale et coloniale par les mouvements féministes actifs en métropole, en particulier le MLF. En s’appuyant sur les notions de genre, de race, de classe dans une ère postcoloniale, l’auteure entend faire la lumière sur l’histoire mutilée de ces femmes, héritée d’un système esclavagiste, colonialiste et capitaliste encore largement ignoré aujourd’hui.

- Table ronde et débat

Échange entre les intervenant.es, pour parler de cette période et du contexte de l’époque à la Réunion, suivi d’un débat avec le public.
N’oubliez pas de vous inscrire afin de participer à cet événement : inscription.chaire.eid@gmail.com

Université Lyon 2
dimanche 21 mai

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info