Justice / Enfermements

Infos locales Répression policière

Après un « refus d’obtempérer », un jeune homme condamné à deux ans d’emprisonnement

Le 13 octobre dernier, la presse lyonnaise se faisait l’écho d’un nouveau « refus d’obtempérer » quai de Bondy : « Un policier traîné au sol lors d’un refus d’obtempérer » (Lyon Capitale), « Un policier de la BAC renversé et traîné par un scooter après un refus d’obtempérer » (BFM-Lyon), « un nouveau refus d’obtempérer qui aurait pu virer au drame » (Le Progrès)... Derrière ces titres sensationnalistes, se trame une histoire banale faite d’une tentative d’échapper à la flicaille et d’années de prison distribuées sans sourciller par des magistrats aux ordres. Récit du procès du conducteur.

A lire sur d’autres sites Justice / Enfermements

­Pour les autoréductions et contre Carrefour : Semaine d’action, acte 2, du 28 novembre au 4 décembre

En janvier 2021, après presqu’un an de confinement, 60 militant·es et précaires, certain·es impliqué·es dans des collectifs de solidarité, ont procédé à une autoréduction au Carrefour Market de la rue Nationale à Paris. Pour avoir participé à cette autoréduction, ces deux camarades ont été condamné·es à verser au groupe Carrefour plus de 38 000 euros. Iels ont décidé de faire appel. Nous invitons celles et ceux pour qui la solidarité en actes fait sens à participer du 28 novembre au 4 décembre à une semaine d’action contre Carrefour et la grande distribution et pour la défense des inculpé·es.

A lire sur d’autres sites Résistances et solidarités internationales

Claudio Lavazza : « J’ai largement dépassé la limite de cumul des peines »

Après avoir participé aux luttes armées révolutionnaires des années 1970 en Italie, Claudio Lavazza a organisé l’évasion de camarades emprisonnés et financé sa lutte en expropriant des banques. Arrêté en 1996 en Espagne après un braquage, il y a passé pas moins de vingt-cinq ans en prison, dont huit en module Fies (similaire au quartier d’isolement). Au terme de cette peine, il a été extradé en France en mai 2021 et emprisonné pour le braquage de la Banque de France de Saint-Nazaire en 1986. Au mépris de la limite légale du cumul des peines selon le droit européen, qui stipule que Claudio devrait être sorti en décembre 2021, l’État français mobilise tous les méandres du code pour le garder en prison.

Infos locales Résistances et solidarités internationales

Rassemblement unitaire : liberté pour Georges Ibrahim Abdallah !

Liberté pour Georges Abdallah
Liberté pour la Palestine
Liberté pour les prisonniers palestiniens
Rassemblement Vendredi 14 Octobre - 18h30 Palais de justice (24 Colonnes) quai Romain Rolland Lyon
Georges Ibrahim Abdallah est emprisonné depuis 38 ans. En droit français il est libérable depuis 1999. Et pourtant, il est le prisonnier politique le plus ancien dans une prison française.
Rassemblement dans le cadre du mois de mobilisation internationale du 22 septembre au 22 octobre 2022, jour de la manifestation nationale devant la prison de Lannemezan. Nous nous inscrivons aussi dans le soutien aux prisonniers palestiniens en grève de la faim.

Infos locales Répression policière

« Qu’est-ce que vous faites quand il y a trente nazis qui vous agressent ? » Au procès d’une expédition punitive néo-fasciste à Lyon

Le 11 avril 2018, vers 21h, cinq amis se retrouvent au bar Rock n’ Eat, dans le Vieux Lyon pour une soirée avec des groupes de métal. Au cours de la soirée, ils constatent la présence de plusieurs militants d’extrême droite, appartenant au « Bastion social », groupe éphémère (dissous depuis) qui avait pris la relève du « Groupe Union Défense » (GUD), bien connu pour sa haine des gauchistes, son idéologie allant du nationalisme au néo-nazisme revendiqué et son goût pour le cassage de crânes.

A lire sur d’autres sites Justice / Enfermements

Derrière Kohlantess, la violence de la prison

Le tsunami d’extrême droite qui s’est déversé dans les médias et sur les réseaux sociaux au prétexte d’une malheureuse animation à la prison de Fresnes achève de prouver que maintenant qu’il est ministre des prisons, l’ex-avocat Superdupont-Moretti n’assure plus la défense de grand-chose – si ce n’est celle de positions fascistes. Au-delà de cette drague éhontée, il est important de rappeler que les animations telles que « Kohlantess » – et les polémiques qu’elles suscitent – masquent avant tout la violence pénitentiaire et la nature mortifère de la prison.

| 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 |

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info