Justice / Enfermements

Infos locales Répression policière

Bistrot de la caisse mardi 1er février

Depuis 5 ans, le bistrot de la caisse, c’est un moment pour se capter, se recapter, autour d’une bière, d’un thé ou d’un croque monsieur. Discuter de la répression, des luttes en cours, se rencontrer.
C’est aussi l’occasion de contribuer à la solidarité financière avec tous ceux et celles qui font face à la police et à la justice.

Infos locales Médias

Soutien au site d’information Nantes révoltée contre les manoeuvres du sinistre Darmanin

Le 25 janvier le ministre de l’Intérieur, Gérald Darmanin, un ancien militant d’extrême-droite accusé d’agression sexuelle, faisait connaître son intention d’ouvrir la voie à une dissolution du média local d’information Nantes révoltée. La droite locale demandait déjà depuis quelques temps qu’on fasse taire ce média, elle semble avoir obtenu satisfaction. Si nous sommes habitué·e·s à voir le ministre s’agiter sans résultat, nous prenons très au sérieux la menace qu’il fait peser sur la presse libre. Pourquoi cette répression ? Nantes Révoltée explique :

Infos locales Justice / Enfermements

Au procès des Daltons du 22 décembre : « cette action était de nature à provoquer une certaine émotion »

Le 24 novembre dernier, se tenait l’émission « Face à la rue » dans le quartier de la Guillotière. L’invité était le numéro un du Rassemblement National, Jordan Bardella. L’objectif : dépeindre le quartier de la Guillotière comme un lieu miné par les trafics et les violences et mettre en avant le « ras-le-bol des riverains ». Une émission que d’aucun pourrait trouver légèrement orientée, et qu’un esprit critique pourrait facilement considéré comme n’étant rien d’autre qu’une vitrine à la gloire des idées de droite et nationalistes. Un appel d’habitants et de collectifs avait donc circulé la veille, invitant à ne pas « laisser[er] cette provocation fasciste venir au cœur de notre quartier ». Le rassemblement a eu lieu, l’émission aussi. Et deux jeunes gens ont été interpellé par la suite.

Infos locales Justice / Enfermements

Procès pour agressions sexuelles : brisons le silence le mardi 7 décembre

Nous, comité de soutien aux plaignantes dans l’affaire d’agressions sexuelles aggravées qui sera jugée le 7 décembre prochain, après une instruction de 3 ans, vous invitons à nous retrouver devant le tribunal judiciaire de Lyon (rue Servient), mardi 7 décembre à partir de 13h30. Pour soutenir les plaignantes, mettre en lumière le rôle défaillant de la justice dans cette affaire et combattre ensemble la loi du silence qui pèse sur les victimes de violences sexuelles.

Analyse et réflexion Justice / Enfermements

Communiqué du Comité de soutien aux inculpés du 23 septembre. Le Parquet en PLS. Les inculpés en partie relaxés.

Le procès de nos camarades antifascistes inculpés s’est déroulé le jeudi 4 novembre. Après 7h d’audience et deux heures de délibéré, le rendu de jugement a eu lieu : relaxe pour les sept sur le groupement en vue de commettre des violences volontaires contre les personnes ou de destructions ou dégradations de biens Nos trois camarades incarcérés depuis six semaines sont donc libres. Ce n’était pourtant pas gagné d’avance... Retour sur ce procès.

Infos locales Répression policière

Appel à un rassemblement de soutien le 4 novembre au Tribunal Judiciaire de Lyon, à partir de 14h

Depuis le 23/09, sept militants antifascistes lyonnais sont poursuivis par le parquet de Lyon pour une altercation avec les intégristes catholiques du groupe Civitas, un groupe qui prône l’instauration d’un régime théocratique en France avec la reconnaissance du catholicisme comme seule « véritable religion ». Cette altercation a eu lieu lors d’une marche contre le pass sanitaire, manifestation que ces groupes d’extrême-droite tentent de récupérer afin de diffuser leur idées nauséabondes (racisme, antisémitisme, islamophobie, homophobie, transphobie)
Voir aussi 119 personnes signent la tribune de soutien aux inculpés du 23 septembre

Mise à jour :

Infos locales Répression policière

Soirée de soutien aux inculpés antifascistes le 30 octobre à l’Amicale du futur

Suite à l’inculpation de sept militants antifascistes et l’incarcération de quatre d’entre eux, nous avons décidé de créer un comité de soutien pour faire face à la répression. Et parce que la justice et la taule attaquent aussi au porte-monnaie, nous avons besoin de soutien financier. Pour ce faire et aussi pour pouvoir discuter collectivement de la situation et imaginer comment passer à l’offensive, nous vous invitons à une soirée de soutien le 30 octobre 2021 à partir de 19h à l’Amicale du futur !

A lire sur d’autres sites Justice / Enfermements

Manifestation : déclaration et interdiction, quelques notions juridiques

Octobre 2021. Cette brochure a été créée pour tenter d’apporter des réponses aux questions qu’on se pose souvent sur ce qu’est une manifestation : doit-elle être autorisée ou non, faut-il la déclarer, peut-elle être interdite, qu’est-ce qu’on risque à participer à une manif’ interdite, etc.
Article initialement publié sur IAATA.info, un site du réseau mutu.

Infos locales Répression policière

Soirée de soutien aux 7 camarades inculpés #L’antifascisme n’est pas un crime

Suite à l’inculpation de sept militants antifascistes et l’incarcération de quatre d’entre eux, nous avons décidé de créer un comité de soutien pour faire face à la répression. Et parce que la justice et la taule attaquent aussi au porte-monnaie, nous avons besoin de soutien financier. Pour ce faire et aussi pour pouvoir discuter collectivement de la situation et imaginer comment passer à l’offensive, nous vous invitons à une soirée de soutien le 12 octobre 2021 à partir de 18h à l’Amicale du futur !

Infos locales Répression policière

L’antifascisme n’est pas un crime, nos luttes sont légitimes !

La semaine dernière, sept militants antifascistes ont été interpellés dans le cadre d’une affaire politique montée de toutes pièces par la Préfecture. Jeudi 23 septembre, quatre d’entre eux ont été placés en détention en l’attente de leur procès qui aura lieu le 4 novembre. Parmi eux, l’un des membres actifs de l’Espace Communal de la Guillotière et de la « Guillotière n’est pas à vendre », deux collectifs qui tentent d’organiser la solidarité dans le quartier (distributions alimentaires, permanences d’accès au droit, aux soins, cours de français, d’informatique etc.) et luttent pour la régularisation de tou·tes les sans papiers, l’ouverture des frontières, et pour une Guillotière populaire et solidaire.
Nous souhaitons leur exprimer toute notre solidarité et redire à quel point le combat antifasciste est essentiel et intrinsèque à la lutte que nous menons à la Guillotière.

| 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 |

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info