A lire sur d’autres sites

A lire sur d’autres sites Logement - Squat

Caravanes, yourtes, camions habités... Un projet de loi veut les chasser

L’article 14 de la loi Engagement et proximité est un « outil d’exclusion massive » selon les auteurs de cette tribune, qui demandent aux députés de retirer cette mesure « anti-pauvres ». Elle permettrait aux maires de faire payer une astreinte de 500 euros par jour aux occupants de caravane, yourte, camion aménagé... De nombreux collectifs et association s’élève contre cette loi inique

A lire sur d’autres sites Rapports sociaux de genre

Féminicide : Tu préfères « Faits Divers » ou « Crime Passionnel » ?

Depuis le début de l’année 2019, 125 femmes sont mortes sous les coups de leurs compagnons ou ex-compagnons. Depuis le début de l’année, et même depuis plusieurs années, nous voyons les manifestations contre les violences que subissent les femmes se développer sans que le gouvernement bouge. Les familles, les associations, les villes crient face à ces crimes non reconnus par la loi. Ces mortes sont relayées dans la case « Faits divers » ou encore « Crime passionnel » ! Regardons la réalité en face, ce sont des crimes et dans la plupart des cas ils sont prémédités.

A lire sur d’autres sites Droits sociaux - santé - services publics

[Marseille] Insalubrité, gentrification : même combat !

Un an après l’effondrement de deux immeubles rue d’Augagne à Marseille, le 5 novembre 2018, retour sur les mécanismes d’abandon des quartiers populaires.
De Noailles à la Plaine, en passant par la Belle-de-Mai et Belsunce, c’est toujours le même plan que la mairie de Marseille et la Soléam imposent : laisser pourrir les quartiers des pauvres pour pouvoir, ensuite, mieux les « valoriser », les « rentabiliser », les gentrifier...

A lire sur d’autres sites Salariat - précariat

Retour sur l’Acte 50 des Gilets Jaunes à la nationale de Saint Etienne : un air de retrouvaille

Ça faisait un bail qu’on avait pas vu autant de monde dans les rues un samedi à Sainté. Et ça fait plaisir ! Même si, il faut l’avouer on est loin du nombre de décembre, janvier, février dernier... Au moment fort de la manifestation, plus de 1000 GJ de Sainté et de Navare ont promené les forces de l’ordre tout l’après-midi et même jusqu’au début de soirée à Monthieu ! Et ce malgré le dispositif énormissime, les grenades lacrymo, les charges agressives, les tirs de LBD et les coups de matraque.

A lire sur d’autres sites Résistances et solidarités internationales

Carnets de la thaoura (révolution) au Liban

Il y a quelques jours au Liban, les confortables fauteuils des membres du gouvernement se sont enflammés. Pour cause, depuis le 17 octobre des dizaines de milliers de gens sont descendus dans les rues, brûlant les drapeaux de leurs anciens partis, insultant copieusement les leaders gouvernementaux qu’ils ont supportés pendant des décennies. Comme souvent, c’est l’indignité d’une classe dirigeante plus intéressée par les marques de son pouvoir et l’épaisseur de son portefeuille que par la vie quotidienne de la population qui a mis le feu au poudre.

A lire sur d’autres sites Ecologie - nucléaire - alternatives

[Aveyron] Grand week-end de résistance à l’Amassada les 1, 2 et 3 novembre

L’ Amassada (assemblée et feu hameau de lutte contre le projet de méga-transformateur « Sud-Aveyron ») appelle à un grand week-end de résistance les 1, 2 et 3 novembre. Pour réagir ensemble à son expulsion et sa destruction par une opération militaire le 8 octobre dernier. Pour faire valser les promoteurs de la colonisation industrielle des territoires. Pour attaquer les mensonges criminels de la « transition énergétique » et de l’écologie de marché. Pour fêter le courage et la dignité de celles et ceux qui luttent, partout.

A lire sur d’autres sites Résistances et solidarités internationales

[Chili]« Ils nous ont tant volé qu’ils nous ont même dérobé notre peur » : insurrection populaire au Chili

Le Chili vit depuis quelques jours un soulèvement insurrectionnel d’une ampleur inédite. Partie de l’augmentation des prix du ticket de métro, la révolte s’est rapidement généralisée, prenant pour cible le système dans son ensemble – dans un pays qui, depuis le coup d’État mené par Pinochet en 1973, est un laboratoire du néo-libéralisme le plus féroce et où les inégalités sont parmi les plus fortes au monde. Alors que le gouvernement de droite à décrété l’État d’urgence et instauré un couvre-feu, alors que les militaires patrouillent dans les rues pour la première fois depuis la fin de la dictature en 1990, nous avons mené un entretien avec notre correspondant au Chili pour faire le point sur la situation. Il nous explique les enjeux de l’explosion sociale en cours, sa composition, ses méthodes de lutte et sa résonance avec les soulèvements parallèles en Amérique du Sud.

A lire sur d’autres sites Ecologie - nucléaire - alternatives

[Belgique] Appel à rejoindre la ZAD de la sablière d’Arlon les 26 et 27 octobre

À Arlon comme ailleurs, l’aménagement du territoire est synonyme de guerre au vivant. Ici, arbres, hirondelles, triton et papillons ont été jugé squatteurs indésirables avant nous.
On connaît la sentence que les civilisés appliquent aux sauvages. En langage du pouvoir on dit Site à Réaménager et dynamisation de l’économie locale.
On sait trop bien ce que cela veut dire. Aussi, nous avons décidé de les défendre.

A lire sur d’autres sites Migrations - sans-papiers

[Paris] “Ici c’est le terminus, si tu arrives à t’en sortir c’est que t’as vraiment un mental d’acier”. Témoignage d’une prisonnière du CRA de Mesnil-Amelot

Peu de monde semble être au courant de ça : dans le Centre de Rétention Administrative (CRA) de Mesnil-Amelot, une section est réservée aux prisonnières (et aux enfants). En plus du racisme et de la guerre qui y est livrée contre les pauvres, le CRA est aussi un lieu de violences sexistes contre les meufs qui n’ont pas « les bons papiers ».

A lire sur d’autres sites Répression - prisons

Le 14 octobre 2010, ce tir de LBD qui a brisé les os et la vie de Geoffrey.

Il y a presque dix ans, le 14 octobre 2010, la vie de Geoffrey a été dégommée par un tir de LBD 40, à l’âge de 16 ans.
Note de Désarmons-les ! : Cet article n’est pas un hommage, parce que Geoffrey est bien vivant, mais c’est un cri du cœur, un cri de rage, parce que ce jour là, quelque chose en lui est mort : la confiance dans le monde. Explosée en mille éclats.

| 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | ... | 123 |

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info