Site collaboratif d’infos alternatives

A lire sur d’autres sites

A lire sur d’autres sites Répression - prisons

Après Indymedia Linksunten, Indymedia Grenoble et Nantes sont victimes de l’antiterrorisme

Lors de la nuit de jeudi 21 septembre, à trois heures du matin, un incendie a ravagé un hangar de la gendarmerie de Grenoble, ainsi que la cinquantaine de véhicules qui s’y trouvaient. À treize heures, un article de revendications est publié sur Indymedia Grenoble. Quelques heures plus tard, l’équipe du site reçoit, par personnes interposées, un courriel de l’Office Central de Lutte contre la Criminalité liée aux Technologies de l’Information et de la Communication (OCLCTIC) la sommant de retirer le contenu du-dit article pour « provocation à des actes de terrorisme ou apologie de tels actes ». Cette requête, qu’a aussi reçu Indymedia Nantes fait directement écho à l’attaque qui a eu lieu en Allemagne le 25 août dernier contre Indymedia Linksunten, attaque qui s’est soldée par la perquisition de quatre domiciles et un centre social autogéré, et ce pour des prétextes similaires.

A lire sur d’autres sites Répression - prisons

[indymedia Nantes ] Entrepôt de gendarmerie en feu, que reste-t-il des libertés sur le Web ?

Dans la nuit du Mercredi 20 Septembre, en geste de solidarité pour les personnes qui passent en procès à Paris pour "l’affaire" de la voiture de police brulée Quai de Valmy , et pour laquelle de lourdes peines ont été requises par le procureur, des allumettes étaient craquées pour incendier des véhicules et entrepôt de la gendarmerie à Grenoble.
Dès le matin suivant, la presse toujours en mal de sensation, en faisait ses gros titres. Le midi même, un texte de revendication était publié d’abord sur (...)

A lire sur d’autres sites Droits sociaux - santé - services publics

Le top 5 des pires ordonnances de la nouvelle « Loi travail »

Elles étaient prévues depuis plusieurs mois et sont finalement tombées le 31 août. Les premières ordonnances estampillées « loi travail » de Macron sont sorties. Finalement ce dernier a décidé d’y aller plus progressivement que prévu et n’a pas concentré l’ensemble des attaques sur les exploités en une seule salve d’ordonnances. Les suppressions progressives du SMIC et du CDI ne sont pas encore actées. Même si elles restent bel et bien programmées, elles sont remises à peu plus tard. Pourtant si ces ordonnances ne contiennent pas ce que l’on redoutait le plus, on y découvre tout de même quelques attaques que l’on risque de sentir passer.

A lire sur d’autres sites Répression - prisons

Que veulent les émeutiers au Venezuela ?

Quand j’ai entendu il y a quelques mois que les émeutiers vénézuéliens mettaient de la merde dans leur cocktail molotov, ça m’a fait rigoler. La semaine dernière je me suis dit que j’allais essayer de comprendre ce qui se passe là bas. Le problème, c’est que parmi les articles que j’ai trouvé (en anglais et français), presque tous relèguent le conflit de rue à l’arrière-plan. (Article repris du site de Rouen a-louest.info)

A lire sur d’autres sites Ecologie - nucléaire - alternatives

L’État élimine les agriculteurs

Refusons les normes ! Evitons les balles ! Jérôme Laronze a été tué par les gendarmes le 20 mai 2017. Au delà du dégoût provoqué par ce meurtre, nous sommes nombreux à nous reconnaître dans son combat contre l’hyper-administration de nos vie en général et de l’agriculture en particulier. Continuons ensemble la lutte contre la gestion par les normes. C’est le sens de ce texte du Collectif d’agriculteurs contre les normes.

A lire sur d’autres sites Répression - prisons

Autopsie de l’arme qui à causée de lourdes blessures le 15 aout à Bure : la grenade « assourdissante » GLI F4

Au cours de la manifestation contre l’enfouissement des déchets nucléaires à Bure, des affrontements ont éclatés entre opposantEs au projet Cigéo et gendarmes sur les champs entourrant la commune de Saudron (Meuse). Peu avant la fin des hostilités, les gendarmes ont fait un usage intensif des grenades GLI F4, dite « grenades assourdissantes », occasionnant plusieurs blesséEs grave, dont l’un risque aujourd’hui une amputation des orteils.

A lire sur d’autres sites Répression - prisons

Solidarité avec Indymedia Linksunten attaqué par l’état allemand

A peine deux mois après le G20 d’Hambourg, et alors que les élections allemandes approchent, le ministre de l’intérieur Thomas De Mazière a décidé de bannir Indymedia Linksunten, allant même jusqu’à interdire son logo. Des perquisitions dans plusieurs lieux ont en outre accompagné cette attaque, dont dans un centre social de Freibourg, qui a mobilisé 250 policiers anti-émteutes pour sécuriser la ville.
Trois personnes à Freibourg ont ainsi reçu l’ordre de mettre fin aux opérations de maintenance du site (...)

A lire sur d’autres sites Extrêmes droites

Appel à manifester contre l’état d’urgence le 30 septembre à Lille.

A Lille une série de faits divers sordides a mit en lumière la collusion particulièrement choquante entre la police, des services de l’état et l’extrême droite radicale, et dont les faits matériels ont été clairement établis et sont aujourd’hui publiquement avérés. L’extrême gravité de ces révélations nécessite une réponse collective la plus large possible

A lire sur d’autres sites Extrêmes droites

Quand les dockers de San-Francisco appellent à la grève contre les suprémacistes

Le 26 août, un groupe suprémaciste blanc a prévu de défiler à San-Francisco. Il devra se frotter au syndicat des dockers, l’ILWU, qui appelle à la grève et à marcher sur le lieu du rassemblement. Une mobilisation syndicale qui donne corps à la devise « une injustice faite à l’un ou l’une est une injustice faite à toutes et tous ».

A lire sur d’autres sites Globalisation - capitalisme

La machine de guerre anti-sociale est En Marche ! En marche sur le code du travail !

Emmanuel Macron nous l’a annoncé : il ne veut pas perdre de temps pour sa nouvelle réforme du droit du travail. En ardent défenseur du capitalisme et du patronat, lui et son gouvernement cogitent actuellement à plein régime sur la façon de faire passer sa réforme du Code du travail par voie d’ordonnances avant la fin de l’été. Texte de la CNT-F analysant la deuxième couche de la loi travail.

A lire sur d’autres sites Migrations - sans-papiers

Les violences contre les réfugiés sont permanentes sur l’île de Lesbos

La situation est toujours extrêmement tendue dans le camp de Moria sur l’île de Lesbos. Mardi 18 juillet 2017, pour le deuxième jour d’affilée, des manifestants se sont assis à l’extérieur du Bureau européen de soutien à l’asile situé dans le camp, tenant des bannières dénonçant des conditions déshumanisantes et demandant la liberté de circulation pour ceux qui sont restés sur l’île depuis plus de 6 mois, c’est-à-dire la possibilité de pouvoir se rendre en Grèce continentale. S’en est suivi des affrontements (...)

A lire sur d’autres sites Médias

Développons les stratégies médiatiques de nos mouvements

Ce texte, tiré du site anarchiste It’s Going Down (IGD), même s’il est tourné vers les Etats-Unis, fait cruellement écho à la situation en France et en Europe. En effet, à l’heure des réseaux sociaux, rares sont les stratégies porteuses d’espoir sur le web anarchiste français. Si Rebellyon, le réseau Mutu et ses centaines de milliers de visiteurs mensuels, dénotent un peu, un grand travail reste à accomplir pour contrer l’hégémonie réactionnaire de l’extrême droite et de la presse bourgeoise.

A lire sur d’autres sites Migrations - sans-papiers

L’accord union européenne-libye qui se prépare relève du crime contre l’humanité !

Un an et demi après le sinistre accord Union européenne-Turquie qui a conduit à la multiplication de camps odieux et invivables en Grèce et en Turquie, les dirigeants du continent le plus riche de la planète s’apprêtent à recommencer en pire. Cette fois, c’est du côté africain que se poursuit le projet d’Europe forteresse, en collaboration avec le régime fantôche libyen et à l’initiative du président français, en échange de moyens militaires énormes et d’une somme d’argent qui pourrait être trois fois supérieure aux six milliards de dollars offerts au dictateur Erdogan en 2016.

| 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | ... | 101 |

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info