A lire sur d’autres sites

A lire sur d’autres sites Migrations - sans-papiers

Communiqué du CRA 2 de Mesnil Amelot : la lutte s’étend dans les centres de rétention !

Une grève de la faim dure depuis plusieurs jours dans un bâtiment du centre de rétention de Vincennes, une autre grève de la faim d’une ampleur encore plus grande vient d’éclater au centre de rétention de Mesnil-Amelot dans le 77 près de l’aéroport Charles de Gaulles ! On relaye ici leur communiqué et leur appel a soutien !

A lire sur d’autres sites Migrations - sans-papiers

Communiqué de prisonniers du centre de rétention de Vincennes !

Ce vendredi 14 décembre des prisonniers du centre de rétention de Vincennes ont décidé de faire sortir leur parole de l’intérieur et leurs revendications. Dans les prisons pour étrangèr.e.s il y a toujours eu des révoltes individuelles ou collectives, des grèves de la faim, des résistances contre les déportations, des actes et des pensées de solidarités.. Au quotidien ces luttes restent invisibles, et quand ils et elles essayent de se révolter en face d’eux y a que les keufs et l’état.. Soutenons les ! Montrons leur notre solidarité ! Nous relayons ici le communiqué des copains de Vincennes.

A lire sur d’autres sites Migrations - sans-papiers

Sur le décret Salvini « Sécurité et immigration », un pas de plus vers le désastre sécuritaire…

Le 27 novembre, le décret-loi Salvini intitulé « Sécurité et immigration » est entré en vigueur. Les premières conséquences de cette nouvelle loi sécuritaire ne se sont pas faites attendre. Quelques jours plus tard, 26 réfugiés bénéficiant d’une protection humanitaire régulière, ont été expulsés de leur foyer d’accueil puis placés dans un bus qui les a laissés devant la gare de Crotone (Calabre) sous la pluie battante, démunis et sans logement.

A lire sur d’autres sites Migrations - sans-papiers

Mélenchon, Lordon, l’anticapitalisme et les frontières

Suite au manifeste « Pour l’accueil des migrants » publié par Regards, Politis et Mediapart, certaines personnalités associées à la gauche « radicale » ont cru bon d’expliquer qu’il fallait d’abord s’attaquer au capitalisme ou à l’Union européenne avant de prétendre s’intéresser au sort des exilé-es qui meurent aux frontières. Une position qui a suscité un coup de gueule du journaliste Olivier Cyran sur Twitter dont La Rotative a fait un article.

A lire sur d’autres sites Migrations - sans-papiers

A l’heure où... Quinzaine de l’exil du 27 sept. au 13 oct.

Du 27 septembre au 13 octobre prochain, différents collectifs et associations de la vallée de la Drôme vous invitent à la Quinzaine de l’Exil « A l’heure où… » . Au programme, du fin fond du Diois, aux prémices de l’Ardèche, le long des berges de la Drôme seront proposés, des tables rondes, des discussions, des rencontres, des projections, des expositions, des temps de jeux, des temps d’échange.

A lire sur d’autres sites Migrations - sans-papiers

La Frontière au quotidien : passages à tabac et délations

Clavières est un village italien à deux kilomètres de la frontières française. Depuis l’hiver dernier, c’est un lieu de passage pour les exilé.e.s qui veulent entrer en France. Cela fait quelques semaines que les violences à la frontière s’intensifient. Des militaires et des flics [1], volent, tabassent, menacent et insultent celles et ceux qu’ils arrêtent. Nous rapportons quelques témoignages qui montrent un peu le vécu quotidien à la frontière.

A lire sur d’autres sites Migrations - sans-papiers

La question migratoire à la frontière du fascisme

Depuis l’élan d’empathie suscité par la tragédie du petit Aylan en septembre 2015, force est de constater qu’aujourd’hui, le temps n’est plus à la compassion. La récente tension autour de la question migratoire lors de la tenue du Conseil Européen le 27 juin dernier en atteste largement. Le retour du contrôle des frontières et le renforcement des États dans leur souveraineté sont à la bouche de tous les dirigeants politiques, dégageant au passage une voix royale aux idées nationalistes et identitaires…

A lire sur d’autres sites Migrations - sans-papiers

Non, la « fraternité » ne l’a pas emporté face au « délit de solidarité »

Le Conseil constitutionnel n’a pas abrogé le délit de solidarité avec sa décision Herrou. Au nom d’une fraternité rendue variable par l’exigence de lutte contre l’immigration irrégulière, il a étendu au délit d’aide à la circulation irrégulière des étrangers les exemptions bénéficiant à l’aide au séjour, tout en interdisant qu’elles jouent pour l’aide, même humanitaire, à l’entrée irrégulière.

A lire sur d’autres sites Migrations - sans-papiers

« Nous avons piraté les frontières » : récit sur le camp itinérant Passamontagna du 8 au 10 juin

Comment faire pour rendre caduques les frontières ? C’est devenu nécessaire avec la militarisation de celles-ci dans le cadre de la guerre aux migrant-es qui a été enclenchée en Europe. Après la marche du 22 Avril de Montgenevre à Briançon, il fallait recommencer. Surtout quand 3 migrant-es ont été retrouvé-es mort-es dans la vallée, tué-es non pas par le froid mais par la répression policière. Surtout quand 3 personnes ont été placées en prison suite à cette précédente marche.

| 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 |

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info