A lire sur d’autres sites

A lire sur d’autres sites Contre-cultures / Fêtes

Justice restaurative, justice transformative : des alternatives ?

Pour éviter les dégâts humains causés par le système pénal ou simplement pallier certaines de ses insuffisances, de nouvelles formes de justice ont éclos dans le monde anglo-saxon. Souvent basés sur un dialogue impliquant l’auteur des violences, la victime et leurs proches, ces modèles visent à « guérir » les uns comme les autres, à « restaurer » les liens sociaux brisés voire à transformer le contexte social ayant permis l’agression. Explications avec l’universitaire Gwenola Ricordeau, qui milite de longue date pour l’abolition du système pénal.

A lire sur d’autres sites Justice / Enfermements

Carapatage, une nouvelle émission de radio contre les prisons

Carapatage, c’est une émission contre les prisons, la répression et le contrôle à travers l’actualité de l’enfermement mais aussi son histoire, en racontant les luttes à l’intérieur et à l’extérieur en échangeant ce qu’on a vu, lu et entendu. Carapatage, c’est tous les 1er et 3e mercredis du mois de 20H30 à 22H30, en streaming sur radio libertaire

A lire sur d’autres sites Justice / Enfermements

Y a que la vérité qui blesse ! Communiqué du journal L’Envolée suite à la censure du n°52 dans les prisons

Le 4 janvier dernier, par une « note de la direction » placardée dans toutes les prisons, l’administration pénitentiaire (AP) a interdit la diffusion du n° 52 du journal L’Envolée aux prisonnier·e·s abonné·e·s ; en même temps, elle a porté plainte pour diffamation et injure. Depuis vingt ans, L’Envolée soutient que les prisonniers, les prisonnières et leurs proches sont les mieux placés pour énoncer quelques vérités sur la prison. À travers cette censure et cette plainte, il s’agit de réduire au silence cet espace de libre expression, d’information et d’élaboration collective d’une critique de la prison.

A lire sur d’autres sites Justice / Enfermements

Dans les prisons d’Auvergne-Rhône-Alpes l’administration dégaine le LBD

La Direction Interrégionale des services pénitentiaires (DISP) de Lyon a récemment décider de resortir les Lanceurs de balles de défense (LBD) présents dans les placards depuis 2012 mais jamais utilisés faute de « ressources humaines » et à cause du « coût des cartouches ». Une fois n’est pas coutume, c’est le monde du dehors qui a servi de terrain expérimental.

A lire sur d’autres sites Médias

Appel à témoignages sur les peines complémentaires d’interdiction de manifester

Bastamag, média d’information en ligne indépendant sur l’actualité écologique et sociale (https://www.bastamag.net/), réalise une enquête sur l’utilisation des peines complémentaires d’interdiction de manifester, ces peines appliquées notamment durant le mouvement des gilets jaunes qui complètent éventuellement des amendes, des peines de prison, des rappels à la loi... et qui empêchent la personne condamnée de se rendre à une manifestation sur la voie publique durant une période et sur un territoire donné. (...)

A lire sur d’autres sites Justice / Enfermements

Visite guidée de la maison d’arrêt de Lyon-Corbas : la nasse blindée

Kamel Daoudi, assigné à résidence depuis plus de 12 ans, a écopé d’une peine de 12 mois de prison ferme à la suite d’un retard de 30 minutes sur son couvre-feu quotidien. Plutôt que de s’indigner du traitement judiciaire et extrajudiciaire ahurissant que M. Daoudi et sa famille subissent depuis bientôt 20 ans, il nous apparaît plus opportun de laisser place au témoignage et à l’enquête. Cette semaine, il nous fait donc visiter sa cellule du quartier d’isolement de la maison d’arrêt de Lyon-Corbas.

A lire sur d’autres sites Justice / Enfermements

« Vous voulez condamner à mort Battisti, faites-le franchement »

Cesare Battisti annonçait le 8 septembre une grève totale de la faim et des soins thérapeutiques, ayant épuisé en vain tous les recours possibles pour faire respecter ses droits en détention. Aussitôt, une manipulation médiatique s’est déversée, y compris en France, laissant entendre que son maintien à l’isolement venait d’être validé par la cour de cassation, sans préciser qu’elle cassait en réalité un recours contre les 6 mois d’isolements purgés au tout début de son incarcération. Et le 12 septembre, l’information tombe : ils l’ont transféré sans préavis en Calabre, dans une prison qui regroupe les djihadistes, encore plus inaccessible aux visites de sa famille et de son avocat.

A lire sur d’autres sites Justice / Enfermements

Cesare Battisti porte plainte contre la direction de la maison d’arrêt de Massama

Cesare Battisti, depuis son lieu de détention, a entamé en juillet dernier une lutte pour sa dignité et sa santé. Il semble que ce ne soit pas sans danger pour lui, comme vous pourrez le lire en post-scriptum.
Dans la lettre qui suit, qu’il a souhaité rendre publique, il annonce porter plainte contre la direction de la maison d’arrêt de Massama, ou il est maintenu à l’isolement, en dépit de la loi et des risques sanitaires, depuis bientôt un an et demi.

| 1 | 2 |

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info