A lire sur d’autres sites

A lire sur d’autres sites Résistances et solidarités internationales

La guerre se fabrique près de chez nous

L’Observatoire des armements publie un nouveau rapport sur l’impact des entreprises d’armement de la Région Auvergne-Rhône-Alpes sur les conflits. Il documente notamment 11 sociétés qui alimentent les guerres et répressions actuelles : Palestine, Yémen, Égypte, République démocratique du Congo... À chacun·e de nous de se mobiliser et à nos décideurs d’agir pour éliminer l’empreinte de la région sur les violations de droits humains.
Cette étude rédigée par Tony Fortin avec Patrice Bouveret est téléchargeable gratuitement ou disponible en version papier

A lire sur d’autres sites Résistances et solidarités internationales

Les féministes russes s’opposent, dans la rue, à la guerre de Poutine.

Le texte ci-dessous est écrit par des féministes russes souhaitant rester anonymes pour des raisons de sécurité, qui se sont regroupées pour s’opposer à l’invasion de l’Ukraine. Le féminisme a, jusqu’à aujourd’hui, relativement échappé aux vagues de répression du régime russe. Le féminisme est donc, dans la Russie contemporaines, l’un des rares mouvements d’opposition encore florissant.

A lire sur d’autres sites Militarisme / Armements

Livraison de LBD dans les prisons d’Auvergne-Rhône-Alpes

Depuis la fin de l’année 2020, l’intégralité des prisons de la région pénitentiaire de Lyon sont équipées de lanceurs de balles de défense (LBD). Une décision qui fait grincer des dents jusqu’au sein de l’administration pénitentiaire. D’une plus-value contestable au regard des armes déjà disponibles, ce déploiement illustre surtout la priorité donnée à une approche ultra-sécuritaire. Et vient souligner en creux l’absence de moyens mis sur l’humain et le dialogue.

A lire sur d’autres sites Militarisme / Armements

L’appel des généraux ou le fascisme en embuscade

Ce mercredi 21 avril, une vingtaine de généraux à la retraite, certains radiés de l’armée, ont rendu public sur le site du torchon d’extrême droite Valeurs actuelles un appel au « retour de l’honneur » qui n’est rien d’autre que la menace d’un putsch fasciste. Face à cette manœuvre de l’extrême droite, il n’y a pour l’UCL pas de meilleur rempart que de défendre les libertés et mener la lutte des classes.

A lire sur d’autres sites Militarisme / Armements

Service National Universel : il est temps d’arrêter !

En cette période de confinement, il convient de prendre le temps d’argumenter en faveur d’un abandon immédiat du Service National Universel (SNU). En effet, alors que des murmures annoncent un décalage du « stage de cohésion » SNU (phase 1) aux vacances de la Toussaint du fait de la crise sanitaire, nous demandons l’abandon ferme et définitif de ce dispositif coercitif et (ré)éducatif pour de nombreuses raisons.

A lire sur d’autres sites Capitalisme / Consumérisme

G5 Sahel le 13 janvier à Pau : Que crève la françAfrique !

Face à la montée en puissance d’un sentiment anti-impérialiste et anti-français au Sahel - où sont présents près de 4500 soldats pour protéger les intérêts économiques de la fRance -, Macron a avancé la date du G5 Sahel, et convoque les dictateurs du Sahel (Burkina Faso, Niger, Mali, Tchad, Mauritanie) au Château de Pau, le lundi 13 janvier 2020, afin de leur rappeler qu’on ne déconne pas avec la fRance et sa présence militaire.

A lire sur d’autres sites Militarisme / Armements

Base militaire, checkpoints et prison secrète : un rapport pointe la « militarisation » des infrastructures de Total au Yémen

Un rapport publié le 7 novembre par l’Observatoire des armements et SumOfUs, en collaboration avec les Amis de la Terre, retrace la militarisation des activités de Total au Yémen depuis les années 1980. Des sources ouvertes et témoignages recueillis font état de la configuration de Balhaf, le site de liquéfaction gazière opéré par Total, comme base militaire (depuis 2009) et prison secrète (en 2017 et 2018). Le rapport interroge aussi le rôle du gouvernement français, acteur de la militarisation du site, et a garanti le projet gazier de la multinationale.

A lire sur d’autres sites Militarisme / Armements

Zineb Redouane, assassinée le 1er décembre 2018 à Marseille

Zineb est décédée des suites de la blessure occasionnée le 1er décembre 2018 par une grenade lacrymogène qu’elle a reçu dans le visage à la fenêtre de son appartement marseillais. Elle est une victime emblématique des violences policières à l’œuvre depuis l’automne 2018 dans le cadre de la répression des manifestations marseillaises contre le mal logement et du mouvement des Gilets Jaunes.

A lire sur d’autres sites Militarisme / Armements

Quand on comprend que les grenades sont un enjeu stratégique pour la doctrine du maintien de l’ordre…

Le 2 décembre 2014, soit un peu plus d’un mois après l’assassinat de Rémi Fraisse par le maréchal des logis Jasmain, qui avait cru utile de lancer une grenades offensive de type OF F1 par dessus une grille pour disperser des manifestants en pleine nuit, l’Inspection Générale de la Gendarmerie Nationale rendait son rapport sur le déroulé des événements.

| 1 | 2 | 3 | 4 |

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info