A lire sur d’autres sites

A lire sur d’autres sites Médias

Pour des radios libres

En juillet à Toulouse s’est tenue la cinquième édition des rencontres de radios libres.
Les membres de radios libres présent·es et réuni·es en assemblée lors du dernier jour de ces rencontres, le 14 Juillet, ont écrit un texte pour poser des bases politiques communes, casser l’isolement de nos radios et nous donner de la force. Les prochaines rencontres des radios libres auront lieu à Brest, à l’initiative de radio Pikez, l’été 2020. Cette tribune n’est qu’un début, une vision de ce que nous voulons voir et ne plus voir au sein de nos radios. Elle servira de base pour la suite, pour enrichir les débats au sein de nos radios, et avec les auditeur·rices.

A lire sur d’autres sites Médias

À quoi sert un média autonome aujourd’hui ?

Samedi 7 septembre, une après-midi de discussions était organisée à la Parole Errante à Montreuil, sous le titre L’Autonomie n’est jamais finie. Différents groupes et médias autonomes de la région parisienne (Cerveaux non disponibles, des contributeurs à Paris-Luttes.info, ACTA, Plateforme d’enquêtes militantes, AFA-PB, Collectif Gilets jaunes Rungis, camarades de Geodis) y ont débattu des leçons de la dernière séquence de lutte et des nouvelles perspectives ouvertes par le mouvement des Gilets jaunes. L’intervention du média militant Acta est reproduite ici, et tente de dresser le rôle et la force des médias autonomes.

A lire sur d’autres sites Médias

EmRaWi : un nouveau site d’infos pour l’Autriche !

Depuis un moment, nous bricolons un site de publications où des individus ou des groupes peuvent publier des textes. Finalement, nous sommes prêt·e·s et le site se trouve en ligne sur www.emrawi.org « EMRAWI – Infos : emanzipatorisch, radikal und widerständig » (EMRWI – Infos : émancipateur, radical, résistant) est une plate-forme d’infos pour des publications d’un large spectre des mouvements émancipateurs, radicaux et résistants, pour des groupes et des individus hors des institutions et des partis en Autriche, autour et ailleurs.

A lire sur d’autres sites Médias

Fake News et Post-vérités

Depuis la campagne électorale de Trump en 2016, on entend beaucoup parler de « post-vérité » et de deux notions apparentées, les fake news et les « faits alternatifs ». Tout cela est révélateur du fait que les dirigeants de cette « grande démocratie » ont basculé dans le grand n’importe quoi. Les faits, la rationalité, cela n’est pas si important, ce qui compte c’est l’émotion et surtout que le spectacle continue au rythme effréné de Twitter.

A lire sur d’autres sites Globalisation - capitalisme

Google et la Safe City

Un « atelier numérique Google » va s’installer à Saint-Étienne, sans doute à l’angle de la place Jean Moulin et de l’avenue de la Libération (ex Royal). Au-delà du barnum organisé autour de cette arrivée par G. Perdriau et J.M. Mis, député LREM, que peut bien signifier cette installation, ainsi que l’annonce de Serenicity, dispositif d’écoute sonore de l’espace public ?

A lire sur d’autres sites Répression - prisons

Vers l’automatisation de la censure politique

Ce texte de la Quadrature du Net parle des nouvelles formes de censure politique dans l’espace virtuel : grâce à l’intelligence artificielle, des milliers de contenus soi-disant « terroristes » postés sur facebook ou youtube sont automatiquement supprimés chaque jour. Pour cela, les États, loin d’être concurrencés par les géants de l’internet, collaborent plutôt avec eux, notamment en légiférant pour aménager la possibilité d’une censure extra-judiciaire (suppression automatique des contenus).

A lire sur d’autres sites Médias

Yes logo ! ou comment vous n’oublierez plus jamais les logos de vos articles

A toi contributrice, contributeur assidu.e de Iaata, qui voit régulièrement tes articles trainer des jours en attente de modération, parce que tu as oublié de mettre un logo, ou simplement eu la flemme... A toi qui a tant galéré à mettre des images et à effacer les métadonnées... nous sommes ravi.es de t’annoncer que cette époque est révolue et que tu vas désormais pouvoir illuminer tes articles des plus belles images glannées sur internet en toute simplicité !

A lire sur d’autres sites Médias

[Indymedia] Anti-terrorrisme et censure du web, l’État ne peut pas (encore) faire ce qu’il veut

Le 31 janvier 2019, le rendu du jugement du 20 décembre 2018 au tribunal administratif est tombé. Il était intenté par la CNIL contre la décision du ministère de l’intérieur de procéder au retrait et au déréférencement administratifs (blocage par les fournisseurs d’accès à Internet et dans les moteurs de recherche) des sites Indymedia Nantes et Grenoble (voire notre précédent article sur le sujet [1]).

A lire sur d’autres sites Répression - prisons

Anti-terrorrisme et censure du Web, les Indymedia toujours menacés

Pour celleux qui avaient suivi, la fin de l’année 2017 avait été agitée, entre autres, par des menaces de blocage (par les fournisseurs d’accès à Internet et dans les moteurs de recherche) de deux Indymedia francophones, Grenoble et Nantes. Les deux sites avaient en effet reçu plusieurs courriers de l’OCLCTIC exigeant le retrait de plusieurs contributions qui revendiquaient des sabotages, notamment en soutien aux personnes qui passaient en procès à cette même époque pour l’incendie d’une voiture de police pendant le mouvement contre la loi Travail.

A lire sur d’autres sites Globalisation - capitalisme

Sainté se laissera-t-elle googliser ?

Le personnel du service de comm’ de Perdriau doit être en burn-out tant ses apparitions médiatiques ont été nombreuses ces derniers jours. Si on a du mal à suivre le rythme, on est pas passé à côté de cette info annoncée la semaine dernière : la multinationale Google a choisi Saint-Étienne pour ouvrir son deuxième « atelier numérique » en France.

| 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 |

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info