Site collaboratif d’infos alternatives

Manif

Infos locales Migrations - sans-papiers

Solidaires et en colère ! Solidarité avec Barry !

Mamadou Barry, résidant depuis plusieurs années à Grenoble, s’est vu rejeter ses demandes de titre de séjour et s’est retrouvé, comme beaucoup, "sans-papier". Le 31 mai dernier, dans le cadre d’une lutte pour le logement avec des demandeurs d’asile, il a été arrêté et envoyé au Centre de Rétention Administrative de Lyon Saint-Exupéry. Par deux fois il a été conduit à l’aéroport et par deux fois il a refusé d’embarquer. Il passe maintenant en procès en comparution immédiate pour sa résistance.
RASSEMBLEMENT AU TGI DE LYON À 13H30 CE MERCREDI

A lire sur d’autres sites Répression - prisons

Quand les policiers dégainent dans les manifs

Le 27 avril dernier, lors d’un défilé à Rennes en réaction aux résultats du premier tour de l’élection présidentielle, un policier a sorti son arme et braqué les manifestants. Le lendemain, la préfecture justifiait le comportement du fonctionnaire invoquant la « légitime défense ». Légitime défense contre quoi ? Contre une agression manifestante, pardi ! Après un mois d’enquête, les collègues du policier semblent avoir trouvé contre qui (et quoi) celui-ci se défendait : le 29 mai au petit matin, 7 personnes ont été arrêtées, placées en garde-à-vue notamment pour « violence avec arme », et 5 envoyées en détention en attente de leur procès.

Manif
Brèves Politicaillerie

Les souris ont gagné ! Récit partiel de la manifestation sauvage du 7 mai

Nous sommes en retard, Macron est élu pour 5 ans (enfin normalement), alors on prend notre temps. Après la nasse de la place des Terreaux, on rejoint une partie des manifestants sur l’esplanade de la grande côte. Quelques minutes plus tard, on part en cortège rue des Pierres Plantées. L’ambiance est déterminée, on est aux alentours de 300. Peu de banderoles (sur une : « Loi travail, 2e round »), et de gens masqués. Les slogans fusent, résonnant dans cette rue étroite : les classiques « Lyon debout, (...)

A lire sur d’autres sites Extrêmes droites

Manifestation contre le FN à Bordeaux

Le 25 février dernier à Nantes, la manif contre la venue de Marine Le Pen tourne à l’émeute. Le lendemain, deux bus de militants du Front sont interceptés sur la voie rapide Rennes-Nantes (territoire zadiste), l’un d’eux est copieusement repeint. Fillon parle de « climat de quasi-guerre civile ». Macron assure : « Je n’ai pas vu de guerre civile ».
En avril, il est prévu que les commentateurs politiques auront du travail : Marine Le Pen est à Bordeaux le 2, à Toulouse le 15, à Paris le 17 et à (...)

Manif
Brèves Syndicalisme-mouvement ouvrier

Interview d’un commerçant après la manif du 26/05/16

Suite à la manifestation à Lyon du 26 Mai 2016 contre la loi "travaille !" et son monde, un commerçant croisé au hasard en train de nettoyer sa vitrine a bien voulu échanger quelques mots face caméra.
Les flics se sont postés devant son commerce durant la manif, d’où les projections involontaires de peinture sur sa vitrine...

Brèves Droits sociaux - santé - services publics

Hôpitaux Debout Lyon : C’est quoi le Bronx ?

Hôpital Debout !
Parce que nous ne plions plus sous la résignation, parce que nous n’avons pas renoncé au bon soin, au bon prendre soin, aux bonnes pratiques, aux bonnes conditions de travail et à une administration humaine de l’Hôpital. Discutons tous ensemble pour trouver des solutions pour garantir une santé libérée de la marchandisation, et bâtir un hôpital qui ne fonctionne pas comme une entreprise, respectueux des agents et des patients. Rassemblons nous dans une action festive à l’esplanade la (...)

Infos locales Salariat - précariat

A Lyon, face à une mobilisation en hausse, la police se lâche

Cortège plus dense que la semaine dernière ce jeudi 26 mai à Lyon. Avec une présence plus importante à la fois en tête et derrière avec les syndicats (12000 personnes). Mais la police avait décidé semble-t-il de ne pas laisser s’installer la joie d’une mobilisation qui se renforce. Alors que les gens dansaient place Bellecour, les flics ont chargé, tabassé à de multiples reprises.
Suivi et mises à jour

Infos locales Globalisation - capitalisme

Après une belle manifestation et son quota de violences policières, un lieu ouvre pour le mouvement à Lyon

7 000 personnes ont une nouvelle fois manifesté hier contre la Loi Travail à Lyon (photos). Après une manif relativement tranquille au départ des Brotteaux, encadrée par des canons à eau, le cortège a été violemment chargé par la police une fois arrivé à Bellecour. Les CRS et baqueux ont fait plusieurs blessés et interpellé dix personnes. A 16 h, c’est un collège désaffecté qui a été occupé, rebaptisé Ecole de la Grève. Un incendie s’y est déclenché à 3 h du matin, les occupant·es sont alors parti·es.

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info