A lire sur d’autres sites

A lire sur d’autres sites Féminismes / Anti-patriarcat

Mon corps m’appartient !

Gendarmes demandant à des femmes de remettre leurs hauts de maillot de bain sur la plage, interdiction d’entrée au musée d’Orsay à cause d’un décolleté, affaire des lycéennes sommées d’aller se rhabiller et ministre Blanquer les enjoignant de se vêtir « normalement » ou de façon « républicaine »… Ces dernières semaines auront été marquées par une multiplication d’injonctions aux fondements sexistes. Communiqué de la fédération Solidaires

A lire sur d’autres sites Répression policière

Kamel Daoudi, plus vieil assigné à résidence de France, incarcéré pour un retard de 30 minutes

Assigné à résidence depuis 12 ans, obligé de pointer de 2 à 4 fois par jour à la gendarmerie, soumis à un couvre-feu quotidien, éloigné de sa femme et de ses enfants, Kamel Daoudi a été incarcéré à la maison d’arrêt d’Aurillac ce dimanche. Il vient d’entamer une grève de la faim et de la soif.

A lire sur d’autres sites Migrations / Sans-papiers

[Die] Dans nos campagnes la police se lâche : avec ou sans masques, avec ou sans papiers, nous détestons toutes la police

Un pote sans-papiers a été violemment interpellé mercredi matin au marché, après que les gendarmes aient tenté de le contrôler et verbaliser pour non port du masque. On entend déjà commenter, analyser, baver sur ce qui s’est passé, avec plus ou moins de pertinence et de proximité avec la vérité : le pote aurait des troubles psychiques, quand on est dans sa situation on a plutôt intérêt à raser les murs et fermer sa gueule, il a vraiment déconné sur le coup, quand on fonce dans un mur on se le prend... La liste pourrait s’allonger, la liberté de commenter étant bien une des dernières qu’on nous concède pleinement.

A lire sur d’autres sites Extrême-droites / Réactionnaires

Le Rassemblement National s’invite chez Génération Identitaire

Il y a quelques jours a eu lieu à Lyon la réouverture du local de Génération Identitaire (GI) « La Traboule ».
Mathilde Robert, candidate Rassemblement national aux élections municipales à Vienne et fille de la tête de liste du RN à Saint-Étienne (Sophie Robert), était présente sur les lieux, comme le prouve la photo d’illustration.

A lire sur d’autres sites Justice / Enfermements

« Vous voulez condamner à mort Battisti, faites-le franchement »

Cesare Battisti annonçait le 8 septembre une grève totale de la faim et des soins thérapeutiques, ayant épuisé en vain tous les recours possibles pour faire respecter ses droits en détention. Aussitôt, une manipulation médiatique s’est déversée, y compris en France, laissant entendre que son maintien à l’isolement venait d’être validé par la cour de cassation, sans préciser qu’elle cassait en réalité un recours contre les 6 mois d’isolements purgés au tout début de son incarcération. Et le 12 septembre, l’information tombe : ils l’ont transféré sans préavis en Calabre, dans une prison qui regroupe les djihadistes, encore plus inaccessible aux visites de sa famille et de son avocat.

A lire sur d’autres sites Migrations / Sans-papiers

Acte 3 des Sans-Papiers : on marche vers l’Elysée !

Après les manifestations du 30 mai et du 20 juin, on va taper plus fort. En septembre des marches de sans-papiers et soutiens partiront des quatre coins du territoire pour sillonner tout le pays et convergeront pour une grande manifestation vers l’Élysée à Paris le samedi 17 octobre. Ci-dessous le projet, comment participer dès aujourd’hui à la mobilisation et l’appel.

A lire sur d’autres sites Migrations / Sans-papiers

Méditerranée centrale : un été plus que meurtrier, encore

L’été 2020 aura été marqué par des naufrages, des navires de sauvetage saisis par différentes autorités et des actions gouvernementales plus que fascistes. Sans oublier bien sûr les différentes ONG et organisations indépendantes qui ont su se mobiliser malgré les entraves mises en place par l’Union Européenne. Voici un texte qui relate les évènements de l’été.

A lire sur d’autres sites Résistances et solidarités internationales

Il faut qu’il signe ! L’exigence légitime de la libération de Georges Abdallah

« Il faut qu’il signe ! ». Telle est la dernière injonction de l’Etat français, lancée à la volée par le Président français, le 6 août 2020 à Beyrouth, en réponse aux cris de tous ceux qui sur son passage scandaient, une fois de plus, l’exigence légitime de la libération de Georges Abdallah. « Il faut qu’il signe ! », le tout mimé d’un geste de la main et puis plus rien : un détournement de tête et un pas qui s’accélère pour reprendre sa mascarade du jour : celle de l’homme providentiel venu rassurer et garantir la reconstruction d’un Liban terrassé. Le dossier est cette fois mieux travaillé : fini la perplexité de façade montrée à Tunis, quand lors d’un précédent bain de foule, Emmanuel Macron avait semblé découvrir le nom même de Georges Abdallah ; désormais, la réponse est toute trouvée et savamment préparée : « il faut qu’il signe ! ».

A lire sur d’autres sites Médias

Thechangebook, réseau social associatif, non marchand, géré et financé par ses propres membres

TheChangeBook, réseau non marchand, présente toutes les fonctionnalités d’un réseau social, (publicité et exploitation des données en moins, serveur vocal en plus pour les A.G. décentralisées), mais il est d’abord et avant tout un outil collectif à gérer collectivement, un laboratoire in situ pour tendre vers l’autogestion.

A lire sur d’autres sites Justice / Enfermements

Cesare Battisti porte plainte contre la direction de la maison d’arrêt de Massama

Cesare Battisti, depuis son lieu de détention, a entamé en juillet dernier une lutte pour sa dignité et sa santé. Il semble que ce ne soit pas sans danger pour lui, comme vous pourrez le lire en post-scriptum.
Dans la lettre qui suit, qu’il a souhaité rendre publique, il annonce porter plainte contre la direction de la maison d’arrêt de Massama, ou il est maintenu à l’isolement, en dépit de la loi et des risques sanitaires, depuis bientôt un an et demi.

| 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | ... | 140 |

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info