Rebellyon.info

Site collaboratif d’infos alternatives

Accueil > Brèves > Une centrale nucléaire de plus dans la vallée du Rhône

Une centrale nucléaire de plus dans la vallée du Rhône

mercredi 24 février 2010

Potentiellement prévue au Tricastin (Drôme) ou à Marcoule (Gard), ou ailleurs dans la vallée du Rhône, une nouvelle centrale nucléaire sera construite dans les années à venir : plus de risques, plus de déchets, plus de de bénéfices pour les actionnaires. Ceux d’un nouveau venu dans le nucléaire puisque c’est GDF Suez qui envisage la construction d’un « petit » réacteur - 1 000 mégawatts tout de même-, Atméa. Prévision : mise en fonctionnement d’ici 2020. De belles mobilisations antinucléaires en prévision.

Nucléaire, ni ici ni ailleurs !

Proposer un complément d'info

Les compléments d'infos ont été désactivés temporairement.

Le collectif d'annimation tourne en effectif minimum jusqu'au moins septembre et se concentrera autant que possible sur vos propositions d'articles.

  • Le 26 février 2010 à 22:43, par luc

    l’infos j’ai lu dans le dauphiné libéré du jeudi 25 fev. les échos effectivement . comment se fait’il qu’il ne parle pas du stockage des couvercles des cuves à côté de Bolléne. Le nucléaire est un enjeu énorme car les industriells s’impatiente pour la relance du nucléaire. aujourd’hui j’ai lu dans le progrés que Anne Lauvergeon est sur un siège éjectable.

  • Le 25 février 2010 à 12:21

    Ce n’est pas une rumeur électorale mais une communication de GDF Suez, reprise par les échos, l’AFP et le Monde, et qui a ensuite fait l’objet d’une communication politique.

    GDF Suez envisage la construction d’une nouvelle centrale nucléaire dans la vallée du Rhône au cours des prochaines années, rapporte mercredi le quotidien économique Les Echos. Le quotidien précise que le nouveau réacteur envisagé ne serait pas l’EPR mais l’Atmea, conçu par Areva et le groupe japonais Mitsubishi, d’une capacité de 1 000 mégawatts. « Pour être à même d’exporter ce type de centrale et lui donner le crédit requis, le groupe français juge indispensable de disposer d’une référence sur le territoire national. Cette décision fournirait aussi une vitrine technologique à GDF Suez à l’international dans le domaine du nucléaire », indique le quotidien économique, qui ajoute que « l’implication rapide de l’Autorité de sûreté nucléaire permettrait enfin de fournir une licence française au produit, ce qui faciliterait les exportations ».

    « Le dossier est suffisamment mûr pour que le PDG, Gérard Mestrallet, ait envoyé en février un courrier au ministre de l’écologie et de l’énergie, Jean-Louis Borloo, demandant à l’Etat de lancer ce projet dans la vallée du Rhône », précise Les Echos. Il ajoute que la mise en service serait prévue « peu après 2020 » et précise que deux sites sont susceptibles d’accueillir un réacteur : Tricastin dans la Drôme et Marcoule dans le Gard.

    Le Monde.fr avec REUTERS.

  • Le 25 février 2010 à 09:42, par luc

    Ce n’est pas une information c’est juste une rumeur électorale. S’il vous plait vérifiez vos affirmations . Ce n’est pas l’attaché parlementaire de Rivasi qui fait l’actualité.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.