Site collaboratif d’infos alternatives

Ecologie - nucléaire - alternatives

Infos locales Ecologie - nucléaire - alternatives

Marche contre Monsanto le samedi 20 mai

Le samedi 20 mai, pour la 5ème année consécutive, à Lyon et dans le monde entier des citoyens font converger leurs luttes contre Monsanto, Bayer et les multinationales de l’empoisonnement, lors d’une journée mondiale de marches et d’actions. La Marche contre Monsanto est un événement citoyen et militant, autogéré localement par les personnes qui s’en emparent et qui s’organisent, dans une logique horizontale de convergence et de non-violence, afin d’assurer la participation du plus grand nombre.

A lire sur d’autres sites Ecologie - nucléaire - alternatives

Bure : Expulsables mais pas expulsé.es !

Sans trop de surprises, le TGI de Bar-le-Duc a tranché ce mercredi 26 avril en prononçant l’expulsabilité des occupant.es du Bois Lejuc. Après plusieurs mois de bataille juridique pour faire reconnaître l’illégitimité de l’Andra à conduire des travaux dans cette forêt, nous revoilà au moment où machines et gendarmesque menacent à nouveau à l’horizon et où il va nous falloir être nombreu.ses à être mobilisé.es pour les tenir une fois de plus à distance.

Infos locales Ecologie - nucléaire - alternatives

Center Parcs de Roybon : le jugement du Conseil d’État serait rendu en juin

Les travaux de construction du Center Parcs de Roybon dans les Chambarans ont été arrêtés avec l’occupation du chantier par des opposants au projet à partir du 1er décembre 2014. Auparavant des perturbations avaient ralenti le chantier qui avait débuté le 17 octobre. Ces travaux ont également été arrêtés par la suite par la justice. Mais le sont-ils définitivement ?

Mémoire Ecologie - nucléaire - alternatives

L’énorme mensonge de Tchernobyl

En 1986, la France apprenait que le nuage de Tchernobyl s’était arrêté à la frontière... C’est Sarkozy, alors délégué interministériel pour les énergies et le nucléaire dans le gouvernement Chirac, qui s’est chargé d’orchestrer cet énorme mensonge. Le 26 avril 1986, une catastrophe nucléaire près de Tchernobyl, en Ukraine, fait 47 morts directs, mais plus de 4000 victimes indirectes, au delà des frontières. Entre 1986 et 2004, ce sont ainsi près d’un million de personnes qui ont perdu la vie à cause de cette catastrophe nucléaire. Vingt cinq ans après, 80 % des enfants de Biélorussie et de très nombreux Ukrainiens sont malades à cause de la catastrophe de Tchernobyl.

Brèves Ecologie - nucléaire - alternatives

Rencontre au bar Les Clameurs autour de la lutte à Bure

Vendredi 3 février, aux Clameurs à 18h30, on se retrouve pour une présentation de la lutte contre le projet d’enfouissement de déchets nucléaires à Bure. Depuis plusieurs mois, le bois Lejuc est occupé pour empêcher les travaux préparatoires que veut mener l’ANDRA. Sur place, les gentes s’organisent ensemble pour habiter la forêt. En réponse à la menace d’expulsion, un appel à actions sur place comme ailleurs a été lancé entre le 14 et le 18 février. Le samedi 18, il y a un appel à manif à Bure. Pour plus (...)

Mémoire Ecologie - nucléaire - alternatives

4 janvier 1966 : Explosion de la raffinerie de Feyzin

Tout près de Lyon, à Feyzin, avec un champignon enflammé de 600 mètres de haut, au petit matin du 4 janvier 1966, c’est l’une des premières grandes catastrophes industrielles, qui fit 18 morts, dont 11 pompiers, ainsi que 88 blessés et des dégâts matériels jusqu’à Vienne, à 25 Km de Lyon, endommageant 1475 habitations. A-t-on pris la mesure d’un tel risque technologique majeur ?
(Ajout sur le procès escamoté de 1970)
Aujourd’hui encore : Logiques de profit et risques industriels : à Feyzin, les habitants paient pour Total

| 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | ... | 29 |

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info