Politicaillerie

Infos locales Politicaillerie

Gérard Collomb célèbre un voyou en col blanc et renomme le Parc de Gerland en parc Henry Chabert

Macron et Gégé l’avaient promis, avec LREM c’en est fini de la voyoucratie ! L’histoire récente nous a montré qu’il s’agissait d’une vaste farce. Nouvel exemple à Lyon, avec comme cadeaux de Noël au vieux monde, des élus qui n’ont pas trouvé mieux que de renommer le parc de Gerland en parc Henry Chabert ... Mais si, souvenez-vous, Henri Chabert, cet ancien conseiller municipal condamné en appel en 2002 à 1 an avec sursis, 100 000 francs d’amende et deux ans d’inéligibilité pour recel d’abus de bien sociaux. Il méritait bien une célébration éternelle, au pied du pont au nom de sont pote Raymond Barre, lui aussi voyou notoire...

Brèves Salariat - précariat

Le jeudi 19 décembre Bruno Bonnel présentait le projet de réforme des retraite, on est venu manger sa pizza

Jeudi 19 décembre à 18h30, des enseignants de vaulx en velin et des cheminots et bien d’autres encore sont allés accueillir Bruno Bonnel, député LREM, qui devait expliquer les biens faits de la réforme des retraites au restaurant « relais des fins gourmets » - 107 rue du 8 mai 1945 à Villeurbanne.

Analyse et réflexion Guerres - Armements

Le S.N.U. vu par des Lycéens

Le S.N.U.(Service National Universel) est un programme institué par le gouvernement actuel, il sera le nouveau service militaire. Ce service n’aura qu’un seul objectif, celui de militariser la jeunesse pour la rendre plus obéissante. Le gouvernement à pris cette décision sans même demander leur avis aux concernés, nous les lycéens. Nous trouvons cela inacceptable et nous ne voyons pas cela comme une vraie démocratie.

Infos locales Migrations - sans-papiers

Les services de la Métropole de Lyon orientent des mineurs vers un squat surpeuplé

Alors que le Progrès faisait récemment un parallèle entre le collège Maurice Scève et la Jungle de Calais, et que les services de David Kimelfeld (LREM) refusent de continuer à financer la mission humanitaire déployée sur place au prétexte que le site abriterait trop de monde, différents représentants de l’Etat continuent à aiguiller des migrants en direction du collège. Cette semaine c’était le service chargé de la protection des mineurs isolés... Communiqué des soutiens du collège Maurice Sève.

Infos locales Politicaillerie

« Habitants en Colère » : comment la droite lyonnaise veut donner le « la » des municipales

Depuis 7 mois les autoproclamés « Habitants en Colère » font la Une de la presse locale. Presqu’île, Guillotière et maintenant Gerland, toute la ville paraît être en ébullition. Mais derrière cette colère, c’est surtout une frange de la droite lyonnaise qui semble vouloir tirer les ficelles de ces collectifs pour faire du lobbying sur la campagne pour les élections municipales en profitant de la guerre des chefs.

A lire sur d’autres sites Éducation - partage des savoirs

À Saint-Étienne, petite goinfrerie en toute impunité pour Khaled Bouabdallah, président de l’Université de Lyon

Des thunes y’en a, mais pas pour tout le monde ! Par exemple pour Khaled Bouabdallah, actuel président de l’Université de Lyon et agent du gouvernement pour la destruction de l’université publique qui s’est goinfré (avec celle qui lui a succédé à l’UJM) pour près de 150 000 € de manière illégale.

Mémoire Politicaillerie

Le 11 octobre 1711, la tragédie du Pont de la Guille a donné la Part-Dieu, devenue depuis la Part du diable

Madame Servient, dame Catherine de Mazenod de son nom de jeune fille, fut si tellement frappée par cette tragédie, qu’elle laissa une partie de ses immenses domaines de la rive gauche, « sa part de Dieu » « au profit des pauvres » de la ville de Lyon !!
Cependant, les échevins, les élus municipaux lyonnais ne firent pas grand cas de son voeu, puisqu’on voit bien ce qu’il en est advenu de la « Part-Dieu »...

Brèves Politicaillerie

Balade nocturne dans les rues de Lyon pour Bono, Macron, Collomb... et des milliers de flics

Jeudi les journalistes de préfecture du Progrès nous apprennent sympathiquement que notre bon président a fait une balade nocturne mercredi soir entre l’Hôtel de Ville et l’hôtel Intercontinental de l’Hôtel-Dieu. Il faut dire qu’à part des journalistes triés sur le volet, les jeunes poulains lyonnais d’En marche et quelques milliers de flics pour l’escorter, aucun.e lyonnais.e n’a pu admirer cette opération de communication si typique d’un gouvernement déconnecté de toute réalité.
Il faut dire que (...)

Brèves Politicaillerie

Macron est à Lyon mercredi 9 et jeudi 10 octobre

Ce dimanche 6 octobre le Progrès nous apprend la venue d’Emmanuel Macron, président si detesté, à Lyon pour la Conférence de reconstitution des ressources du Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme. Notre bon vieux journal de préfecture nous offre avec plaisir l’emploi temps détaillé du président au cas certain.es lyonnais.es voudraient lui passer un bonjour enjoué.
A son arrivée, mercredi à 17h45, Emmanuel Macron sera accueilli à la préfecture de région, où il remettra les (...)

A lire sur d’autres sites Politicaillerie

À mort Chirac

La mort d’un illustre personnage est toujours un moment douloureux pour ceux qui ont à subir son panégyrique par toute la presse mondaine. C’est le moment pour nous d’entamer l’image mythique en train de se forger.

Mémoire Politicaillerie

Le 20 septembre 1985, Charles Hernu est obligé de démissionner du gouvernement

Après avoir été collabo, espion, Charles Hernu, ministre de la Défense, a dû démissionner, et se consacrer exclusivement à la mairie de Villeurbanne, ayant finalement reconnu avoir donné l’ordre de faire exploser le bateau Rainbow Warrior pour ne pas gêner les essais nucléaires français dans le pacifique, un photographe ayant été tué dans l’explosion. N’est-ce pas scandaleux d’avoir donné son nom à la place des Charpennes et à une station de métro ?

Brèves Politicaillerie

La statue de Louis XIV devrait disparaitre de la place Bellecour pour restauration ... espérons qu’elle n’y revienne jamais

Dans le cadre du 4e Plan Patrimoine 2019/2024, la statue équestre de Louis XIV devrait quitter la place Bellecour pour restauration. Elle devrait malheureusement ensuite retourner au centre de la plus grande place de Lyon pour continuer de narguer les lyonnais.es, ainsi que les idéaux démocratiques et républicains de la Révolution. Loin de moi l’idée d’appeler toutes et tous à abattre cette statue une fois pour toute, comme ce fut le cas pour la précédente statue équestre de Louis XIV, érigée en (...)

Brèves Politicaillerie

Comment Gégé la magouille a contourné les amendes du Grand Lyon

Dans un article récent : Absentéisme : comment Collomb a contourné les amendes du Grand Lyon, Lyon Capitale détaille comment notre bon vieux Gégé la fripouille a réussi à contourner les sanctions du Grand Lyon qui lui avait réduit ses « maigres » indemnités pour cause d’absentéisme. Il faut dire qu’en partant compléter son cumul de mandat, et de retraite, en devant ministre de l’Intérieur, Gégé la tambouille était indisponible pour occuper ses fonctions de conseiller métropolitain. Le Grand Lyon a donc (...)

Infos locales Répression - prisons

Fêtes consulaires : la Ville de Lyon assiste la délégation chinoise dans ses coups de pressions sur les Tibétain.es

Samedi 14 septembre avaient lieu, place Bellecour, les annuelles fêtes consulaires et la fête et le défilé des Bannières, grande opération de communication de la « marque » OnlyLyon, et grand déballage de propagande internationale. Déballage aussi des régimes répressifs et de leurs pressions sur les minorités.
Ce samedi c’est la délégation tibétaine qui en a fait discrètement les frais, avec l’assistance directe des organisateurs aux demandes des officiels Chinois de faire disparaitre cette délégation qu’ils ne sauraient voir....

| 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | ... | 13 |

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info