La Rafale n°15 - Mai 2005

Petit guide lyonnais

Lundi de Pentecôte : payer ou lutter

Quand on nous a pondu les « 35 heures », on savait que ça servait au patronat à faire passer l’annualisation du temps de travail (vous bossez 42 heures une semaine puis 28 heures une autre semaine...) et l’accélération des cadences de travail (« Produisez la même chose en 35 heures qu’en 39 heures, on n’embauchera pas », suppression des pauses). Une fois ces modifications installées, on se doutait qu’il s’attaquerait au temps de travail : allongement de la durée avec la réforme des retraites, attaques (...)

Petit guide lyonnais

La solidarité intergénérationnelle

La solidarité, l’entraide, ces liens fraternels qui nous lient entre travailleurs hommes ou femmes, autochtones et étrangers, travailleurEs du public comme du privé de tous les statuts mais aussi de toutes les générations notamment avec nos anciens. Nos anciens justement qui dans nos sociétés où l’air du temps est au libéralisme à outrance et à un jeunisme forcené font souvent office de bouc émissaire idéal. En effet c’est sur eux que la société fait reposer les difficultés du système de retraite de (...)

Petit guide lyonnais

Ni patriarcat, ni capital

A l’heure où la précarité socio-économique ne cesse de faire des ravages il est salutaire de ne pas oublier que la moitié de la population (française comme mondiale) subit une oppression multidimensionnelle qui ne se résume pas à la sphère économique : les femmes. En effet, outre le fait que dans le champ économique elles restent, malgré toutes les politiques égalitaristes, largement défavoriséEs par rapport aux hommes (que ce soit au niveau des salaires ou des emplois occupés par exemple), les femmes (...)

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info