À Bonnevay, ce matin : personne n’est illégal !

661 visites

Photo

PNG - 844.9 ko
Ce jeudi 13 janvier au matin, à l’heure où des milliers de bagnoles passent par le Boulevard de Ceinture pour aller au turbin, « Personne n’est illégalE » a été accrochée sur le pont de Bonnevay, en solidarité avec tous les migrantEs et sans-papiers

Parce que le sort qui est réservé aux migrants et aux sans papiers nous écœure.

Parce que leurs passeports biométriques, leur espace Schengen et leurs transports toujours plus rapides ne nous font pas oublier que certains risquent leur vie en traversant des continents à pied, des océans en barques tout se en frayant un chemin entre les barbelés et les patrouilles de police.

Parce que ceux qui ont réussi ne sont qu’une main d’œuvre corvéable à merci, à qui on réserve des boulots pourris.

Parce que le sort des sans-papiers nous éclaire sur la logique de ce monde infect.

Parce que leur démocratie c’est des flics armés dans les gares et les aéroports.

Parce que leur démocratie c’est la police aux frontières qui contrôle au faciès dans les transports.

Parce que leur démocratie c’est des rafles en pleine rue.

Parce que leur démocratie c’est prison, centre de rétention, expulsion en charter et bavure au Taser.

Parce que leur démocratie c’est LOPPSI II, leur fourre-tout sécuritaire qui criminalise (entre autres) vente à la sauvette, occupation de terrain, squat et retour de la double peine.

Parce que leur démocratie est, paraît-il pleine d’ennemis intérieurs (racailles, Rroms, islamistes) et autres déviants, qui sont autant de boucs-émissaires et de construction fictive qui permettent d’étendre la surveillance et le contrôle à l’ensemble de la population.

Parce qu’en Suisse la démocratie cautionne l’extrême-droite en approuvant par referendum la création de lois xénophobes.

Parce que dans leur démocratie mercantile où tout doit être rentable des entreprises se font même du fric en rentabilisant la taule et en expulsant des sans-papiers.

Parce que leur démocratie c’est un maire de gauche qui expulse en plein hiver soixante personnes (femmes, enfants, familles).

Parce que c’est cette même gauche qui a légalisé les Centres de Rétention (CRA) en 1981.

Parce que nous rêvons, nous qui en avons, de pouvoir brûler nos papiers dans une immense exaltation.

Lyon, Jeudi 13 janvier 2011.

C’est vraiment la Honte ! - Bravo pour cette action - Merci au Jura Libertaire

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info