David doit être libéré ! La préfecture fait n’importe quoi !

1132 visites

Communiqué du RUSF69 du 25 juillet 2007 :
Suite a des pressions exercées sur David, sa famille et son entourage, David ne souhaite plus de mobilisation à l’aéroport lors de son expulsion espérant en cela pouvoir obtenir un visa pour revenir en France rapidement. Le réseau universités sans frontières reste convaincu que seul la mobilisation aurait pu éviter l’expulsion de David et qu’une fois expulsé, ils n’aura aucune chance de se voir accorder un visa malgré les déclarations de la préfecture. Tout en regrettant cette décision, le réseau Universités sans frontières n’appelle donc plus à un rassemblement à l’aéroport de Lyon St Exupéry.

Voir le dernier article sur David

Mercredi 18 juillet, 300 personnes se sont réunies devant la préfecture
du Rhône pour exprimer leur refus de voir David Ramiandry expulsé et pour exiger sa
libération et sa régularisation : la famille, des amis, des camarades de
classe, des professeurs, son club de basket, son association de salsa, le
réseau universités sans frontières et le réseau éducation sans frontières
étaient présents rue Dunoir.

Une délégation de quatre personnes (la tante de David, un avocat, un de
ses professeurs et un représentant de RUSF) a été reçue par le chargé de
mission en charge des questions migratoires de la Préfecture. L’entrevue
a été décevante : le chargé de mission a rejeté la demande de
régularisation de David et a confirmé son expulsion imminente ;
considérant l’expulsion de David comme advenue, il promet à la famille
que la préfecture du Rhône n’opposera pas un véto à une demande de visa
« étudiant » que déposerait David au consulat de France à Madagascar.

David devrait être donc expulsé dans les tous prochains jours, voire dans
les toutes prochaines heures.

Le Réseau Universités Sans Frontières de Lyon (RUSF69) appelle à venir manifester son indignation devant cette expulsion à l’aéroport lors de l’embarquement de David.

David n’est pas un cas isolé. Aujourd’hui, Daddy NDOMBE MANDA, un jeune
congolais de 19 ans, est arrivé au centre de rétention de Lyon-Satolas.

Daddy est en France depuis 2005 ; placé sous la Protection Judiciaire de
la Jeunesse (sur ordannance du juge pour enfants) il suit une formation
en restauration dans la région lyonnaise. Sa dernière demande de titre de
séjour a été refusée et une obligation de quitter le territoire français
a été prise à son encontre. Cette décision confirmée par le Tribunal
administratif est aujourd’hui mise à exécution par les autorités
françaises. Daddy passe, demain, jeudi 19 juillet, devant le Juge des
Libertés qui devra statuer sur son maintien en rétention.

Le RUSF69 dénonce le sort réservé à David et à Daddy ainsi qu’à tous les
étudiants sans papiers. Il exige pour les étudiants français et étrangers
un même droit d’étudier et demande qu’une carte étudiant donne de plein
droit une carte de séjour.

le Réseau Universités Sans Frontières de Lyon - RUSF69

Pour contacter RUSF69 :
rusf69(Arobase)no-log.org
06.34.49.73.84

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info