De la justice en milieu bourgeois

1385 visites

Une parodie de justice - une de plus - s’est déroulée le jeudi 28 avril dans le lieu hautement sacré qu’est la Cour administrative d’appel de lyon. En effet, le député maire PC de Vénissieux, André Gérin, avait pris les 15 avril et 4 juin 2002 des arrêtés anti-expulsion locatives qui consistaient à “interdire, sur le territoire communal, les expulsions locatives et saisies immobilières à l’encontre de personnes confrontées au chômage, à la précarité, à la maladie et des habitants vivant en dessous du seuil de pauvreté” [1]. Cependant, la section prolétarienne rouge vif du PC de Vénissieux, vient d’être déboutée en deuxième instance.

Notre sacro-sainte justice vient de trancher : “un maire ne peut pas décider... c’est la justice qui décide !”... et c’est tout. Tout le monde repart, les pauvres n’ont qu’à crever et c’est tant mieux ! La séance est levée.

Notes

[1Lyon Plus du 29-04-2005.

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info

Derniers articles de la thématique « Quartiers populaires / Discrimination de classe » :

>Été 1982 dans la région lyonnaise : l’État tente de mater les banlieues

Dans l’agglomération lyonnaise, l’été 1981 est chaud, comme disent les journalistes de l’époque. Ce sont les premières émeutes urbaines à faire la une de la presse nationale. Tout au long de l’année, la répression va s’abattre sur l’agglomération et, à l’été suivant, l’ambiance est une nouvelle fois...

› Tous les articles "Quartiers populaires / Discrimination de classe"