L’évêque Michel Dubost arrive en ville, profil du nouveau chef de l’église catholique lyonnaise

313 visites

Michel Dubost arrive à la rescousse du cardinal Barbarin pour sauver l’image de l’église catholique à Lyon. Il faut dire que les petites phrases comme « La majorité des faits, grâce à Dieu, sont prescrits, mais certains peut-être pas ... » qu’avait lancé Barbarin dès 2016 sur la question des actes pédophiles commis par plusieurs prêtres dans la région, n’ont pas laissé une belle image de la "sainte Eglise catholique".

Michel Dubost saura-t-il restaurer la confiance de milliers de jeunes catholiques dans leur Eglise ? C’est une question qui se pose. Mais au vu de ses actes et déclarations ces dernières années, il y a de fortes chances qu’il s’inscrive très bien dans le paysage de la droite conservatrice lyonnaise, de ses magouilles et de son amour pour l’omerta douteuse.

A la question de Florian Garcia, journaliste au Parisien : « En mars dernier, en parlant « d’acte malencontreux » au sujet de la pédophilie dans l’Eglise, vous avez provoqué un véritable tollé. Avec le recul, quel regard portez-vous sur cette polémique ? »

C’est une tempête dans un verre d’eau. La pédophilie est un problème majeur et très sensible. C’est tellement sensible que l’on n’arrive pas à réfléchir. Ce que j’ai dit, c’est que lorsqu’il y a un cas avéré, on transmet le dossier au procureur de la République. Mais le problème, c’est lorsque le procureur n’entame pas de poursuites. Qu’est-ce qu’on fait dans ce cas ? Il est très difficile de se prononcer lorsque la justice dit qu’elle ne sait pas. De même, que faisons-nous des personnes qui sortent de prison ou de celles qui écopent d’un non-lieu ? Alors oui, on les place dans des lieux où il n’y a pas de jeunes. Mais que font-ils le reste du temps ? Nous avons une responsabilité, il faut accompagner ces gens-là.

Cette déclaration date de 2017, quand Michel Dubost partait à la retraite du diocèse d’Evry - Corbeil-Essonnes, avant d’être rappelé il y a peu par le Pape. Nous ne pouvons que "prier" pour tous les jeunes catholiques de Lyon quand on sait qu’après Barbarin et sa politique de "je cache les affaires sous le tapis et j’espère que Dieu nous offrira la prescription juridique", Michel Dubost sera parfait ... face à de telles affaires, lui qui annonce qu’il n’arrive pas à y réfléchir, est sûrement l’homme de la situation.

Dans la même interview, Michel Dubost, avait su faire preuve d’une ouverture toute catholique, toujours un savoureux mélange de compassion nausébonde et de relan colonialiste :

Depuis ma prise de fonction, l’église vivante a changé d’aspect. Elle s’est ouverte aux prêtres d’Afrique subsaharienne. La cathédrale s’est en quelque sorte « noircie » avec des personnes qui ont mis du temps mais qui sont aujourd’hui parfaitement intégrées. C’est une souffrance pour certains car l’Eglise ne ressemble plus à ce qu’ils ont connu.

On notera qu’en 2007 sa compassion envers les individus « noircis » n’était pas si catholique. C’est lui qui avait fait appel à la justice pour demander l’évacuation des étrangers en situation irrégulière qui occupaient depuis plusieurs mois l’église Saint-Paul à Massy. Sans prendre position sur le fond du dossier, il expliquait nécessaire de permettre de rendre l’édifice à sa destination première et de préserver ainsi la liberté de culte ; et regrettait que les étrangers en situation irrégulière aient refusé d’être accompagnés par la communauté catholique pour leurs démarches à la préfecture. En même temps, on peut les comprendre.

Après, ne vous inquiétez pas trop, Michel Dubost est uniquement nommé administrateur apostolique de l’archidiocèse de Lyon. Philippe Barbarin, et ses magouilles, reste cardinal de Lyon. Quand le nouvel administrateur n’arrivera pas à réfléchir sur des actes malencontreux, il pourra toujours demander conseil à son supérieur direct.

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info

Derniers articles de la thématique « Religions » :

› Tous les articles "Religions"