La famille et les amis...

1176 visites

Quand un clan fait sa loi.

Quand dans un pays une famille et ses alliés prennent petit à petit les commandes de l’Etat, cela s’appelle de l’oligarchie.

N.S. place ses pions aux postes clés du gouvernement et étend ses tentacules pour pouvoir mieux nous étrangler.

L’air de rien, il n’oublie pas de se tailler la part du lion en donnant l’impression d’avoir le don d’ubiquité, que le monde tourne autour de sa petite personne : le même jour le matin à Paris pour la rafle du Vel d’Hiv, l’après-midi sur le pont d’où un car polonais est tombé, le soir en partance pour la Libye, le tout fortement relayé par les médias dominants passant en boucle la journée de N.S.
C’est la première fois dans l’histoire de la cinquième république qu’un homme monopolise autant de pouvoirs décisionnaires, les ministres ne servant qu’à relayer la pensée du maitre, l’Assemblée qu’à les voter.

A quel titre voyage-t-elle dans les avions de la république pour ses déplacements ?.
Mais la famille c’est important.
Le petit frère Guillaume (ex vice-président du Médef) après avoir fermé son usine et laissé 85 personnes sur le tapis s’est retrouvé un job dans une de ces nouvelles commissions que son frère crée à tour de bras. La dernière en date a pur but de réviser les institutions avec la présence complaisante de J. Lang remerciant ceux qui font allégeance au nouveau Prince (Machiavel).

Que penser du rôle de C.S. comme conseillère spéciale du président avec bureau à l’ Elysée et trois personnes à disposition rien que pour elle, mais tout de même moins que son cher mari qui lui n’a pas moins de quatorze. Pour C.S. c’est carrément hallucinant : quel rôle la femme du président joue t-elle dans le fonctionnement de notre république ?
Où va s’arrêter cette mascarade ?

JPEG - 56.7 ko

Gâtons les amis :
Une nouvelle petite entorse s’impose : N.S. président et conseiller général des Hauts-de-Seine (une première dans la cinquième) afin de garder le quorum à l’assemblée régionale et ainsi faire élire président du conseil pour services rendus son fidèle serviteur Patrick Devedjian.
Son ancien conseiller à la présidentiel, fidèle ami de Berlusconi, à la tête de TF1 et tant d’autres cachés au grand public.

Une dérive s’installe, rien ne semble pouvoir l’arrêter. Le matraquage quotidien de sondages favorables à N.S..
N.S. fait ceci, N.S. fait cela, la population est lobotomisée . Gare à ceux qui se mettent en travers du passage.

La famille, les amis c’est sacré : interdiction de parution de livres sur C.S. après coup de téléphone , licenciement du rédacteur de Paris Match pour la publication de photos de C.S. aux States en galante compagnie, poursuites contre Hamé de La Rumeur.
Le silence devient une valeur de notre république.
A quand les portraits géants dans les rues ?

VEILLEZ-VOUS, DEMAIN IL SERA TROP TARD !

DEBOUT, QUE LE NOIR SOIT DANS VOS COEURS POUR MONTRER VOTRE COLÈRE !

P.-S.

Ndm : photo-montage initialement publiée sur sarkostique.overblog.

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info