Site collaboratif d’infos alternatives

Pétition pour obtenir la régularisation d’Omar

Voici une pétition pour obtenir la régularisation d’Omar, étudiant marocain arrivé en France il y a quelques années.
Omar fait partie notamment de la chorale des Chant’ Sans Pap’yé dont plusieurs articles ont déjà été publiés sur le site.
Même si le combat contre les politiques migratoires doit être collective, l’urgence de la situation exige un soutien rapide qui passe par la signature de cette pétition.

Pétition pour obtenir la régularisation d’Omar

Omar, marocain, est arrivé en France, à 23 ans, en août 2009 pour poursuivre son parcours universitaire.

À son arrivée, il travaille son français, et passe le test de connaissance de langue française et le concours pour intégrer l’Ecole Supérieure des Interprètes et Traducteurs (ESIT).
En 2010, il s’inscrit à l’Université Lumière Lyon 2 en Master (Langues et Cultures Étrangères – spécialité espagnole).
En 2013, après avoir réussi la maîtrise, il s’inscrit à nouveau en master de traduction arabe/français au sein du département d’Etudes Arabes.
En septembre 2016, il soutient un mémoire de master en LEA (Langues Etrangères Appliquées).
Il obtient son master avec mention Bien. Il est actuellement inscrit en thèse.

Une des sœurs d’Omar vit en France avec son conjoint et ses trois enfants français. Elle a un titre de séjour. Omar est très proche de ses 3 neveux.
Il est également parrain d’un enfant français de 2 ans et ½.

Par ailleurs, Omar chante dans deux groupes vocaux : Les Chant Sans Pap’Yé et les Clés à Molette (chanson française).
Il a participé à plusieurs créations de spectacles. Il contribue, dans le cadre de Musiques à l’Usine, à l’organisation de stages autour de la chanson française (stages qui accueillent, à chaque session, une centaine de choristes).

Il participe à diverses associations depuis son arrivée (Banque Alimentaire du Rhône, Action de Solidarité et de Soutien aux Etudiants, Musiques à l’Usine).

En avril 2016, Omar dépose une demande de titre de séjour.
Elle est accompagnée de nombreuses lettres de soutien, (d’ami-e-s, d’universitaires, de responsables associatifs, d’artistes).

Omar a reçu un refus de séjour et une OQTF le 30 septembre 2016.
Un recours a été formulé au Tribunal Administratif par son avocate.
Nous demandons qu’Omar soit régularisé.

Il a en effet développé de nombreuses attaches depuis son arrivée (universitaires, associatives, familiales, amicales, culturelles).
Suite à ses études, Omar souhaite travailler ici, en France. Ses travaux de recherche et ses applications sont attendus par la communauté universitaire et plus largement par la société française Nous ne comprendrions pas qu’Omar ne puisse pas continuer sa vie ici parmi nous et parmi ses proches.

Voici le lien de la pétition : http://www.educationsansfrontieres.org:8080/spip.php?article54760
Vous pouvez aussi imprimer le fichier joint à l’article et faire signer la pétition.

PDF - 49.7 ko

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info

Derniers articles de la thématique « Migrations - sans-papiers » :

Verrouillage des frontières et des routes migratoires

Au début des années 2000, le gouvernement espagnol stoppe l’immigration subsaharienne et ferme l’accès aux enclaves espagnoles de Ceuta et Mellila en déployant les premiers grillages autour de celles-ci. Dès lors, et en fonction du moment et de leurs intérêts, les autorités n’ont eu de cesse de bloquer...

Le coût de nos privilèges

Mercredi 10 mai comparaissait devant le tribunal correctionnel de Toulouse un mineur isolé étranger accusé « d’escroquerie à l’aide sociale à l’enfance ». Rappel des faits Juin 2015, Hamidou a 15 ans et arrive seul en France après avoir fui le Mali. Suite à une évaluation socio-éducative et à...

> Tous les articles "Migrations - sans-papiers"