Retour en photos du rassemblement #frenchrevolution le lundi 23 mai

3016 visites
6 compléments

Le mouvement d’Espagne s’étend dans les pays voisins, notamment en France. Petit retour en image sur le rassemblement place Bellecour à Lyon du lundi 23 mai.

200 per­son­nes se sont réu­nies place Bellecour, les com­mis­sions se sont déve­lop­pées, les dis­cus­sions engran­gées et les prises de paro­les tour­nées. Un flic est venu pré­ve­nir qu’aucun ras­sem­ble­ment n’était auto­risé après 22h30 (pour éviter que la place ne soit prise alors que ce week-end doit se dérou­ler les « fêtes consu­lai­res »). Effectivement à 23h, les gens encore pré­sents ont été évacué.

Le rendez vous est donné tous les jours à 19h place Bellecour. Demain doit être mis en place le cam­pe­ment et pré­pa­rer/appor­ter un repas pour tous.

JPEG - 566.4 ko
JPEG - 525.6 ko
JPEG - 579.8 ko
JPEG - 716.4 ko
JPEG - 507.6 ko
JPEG - 543.3 ko

Proposer un complément d'info

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • Le 25 mai 2011 à 15:42, par CKO

    Il en va du citoyen comme du climat, le dérèglement fait son chemin... Citizen K.O. court-métrage énervé d’actualité :
    http://www.dailymotion.com/video/xi1zh6_citizen-k-o_shortfilms

  • Le 24 mai 2011 à 17:31

    Comme en Espagne, dans pas mal de villes françaises des gens se regroupent
    pour occuper des places, et y camper, afin de demander, et d’organiser dès
    maintenant pour le temps qu’ils pourront, une démocratie réelle.

    LUNDI 23 MAI :

    PARIS : 19h à la Bastille ou à la Concorde
    TOULOUSE : Campement permanent Place du Capitole
    PERPIGNAN : Campement permanent Place République
    NANTES : 16h, Place Royale
    GRENOBLE : 20h, Place Victor Hugo
    BORDEAUX : 19h, Place de la Comédie
    LYON : 19h, Place Bellecour
    MONTPELLIER : 18h, à l’esplanade

    MARDI 24 MAI :

    TOULOUSE : Campement permanent Place du Capitole
    PERPIGNAN : Campement permanent Place République
    LYON : Campement permanent Place Bellecour
    PARIS : 19h à la Bastille
    GRENOBLE : 20h, Place Victor Hugo
    MONTPELLIER : 18h à l’esplanade

    MERCREDI 25 MAI :

    TOULOUSE : Campement permanent Place du Capitole
    PERPIGNAN : Campement permanent Place République
    LYON : Campement permanent Place Bellecour
    BAYONNE : 18h, Place de la Mairie + campement
    CLERMONT-FERRAND : 14h, Place de Jaude
    GRENOBLE : 20h, Place Victor Hugo
    MONTLUçON : 14h, Place Piquand
    MONTPELLIER : 18h à l’esplanade
    PARIS : 19h à la Bastille
    RENNES : 19h, Place de la Mairie

    SAMEDI 28 MAI :

    AMIENS : 15h, Campement devant l’académie
    LILLE : 12h, Place de la République
    MARSEILLE : 15h, Vieux Port, Campement !

    DIMANCHE 29 MAI :

    PARIS : 14h, Place de la Bastille grand rassemblement populaire on prend la
    Bastille.
    MARSEILLE : 15h, Vieux Port, Campement !

  • Le 24 mai 2011 à 16:24, par Communiqué des dissidents espagnol basé à Madrid

    Communiqué des dissidents espagnol basé à Madrid

    Communiqué de Madrid : nous avons annoncé l’expulsion du campement de Lyon.L’assemblée a salué par un tonnerre d’applaudissement les camarades de Lyon. Elle s’est mise d’accord sur le communiqué suivant : "Nous depuis la puerta del Sol, denonçons l’expulsion du campement de Lyon par les forces de police qui a eu lieu cette nuit. Nous voulons transmettre à nos amis et amies de Lyon tout notre soutien. Nous serons particulièrement attentives et attentifs à ce qui se passera durant votre rassemblement de ce soir place Bellecour.

    FUERZA LYON ! QUE NO ! QUE NO NOS VAMOS !"

  • Le 24 mai 2011 à 14:26, par tezec

    bonjour,
    je vois cette url postée dans pas mal d’article, c’est une bonne chose. d’autres sites proposent des coordinations nationales, pouvez vous les promouvoir également ?, car un mouvement mondial ou européen ne doit pas être perçu, de mon point de vue, comme un événement franco lyonnais. les parisiens laissent penser de même (et peut être plus par maladresse car par intention) en ramenant tout à Paris, n’est on pas dans le fond de ce mouvement, loin de clivages régionaux. Alors merci pour ce site et ce très bon contenu, propre et travaillé, mais attention à ne pas tomber dans la concurrence, vouloir être the leader à la recherche de reconnaissance, car ceci nous éloignerais de notre objectif communautaire , universel et ouvert. Pour l’instant je poste un peu sur reelledemocratie.com, qui ne m’a pas beaucoup convaincu certes par son contenu, mais qui propose une rubrique ou l’on trouve tout les rdv de France et qui m’a permis de rejoindre mes voisins grenoblois, nous étions 150 une fois, 90 une autre. soyons plus qu’unis, soyons soudés, je me vois mal aller à Lyon tous les jours après le boulot :)

  • Le 24 mai 2011 à 14:01, par Rouge&Noir

    Une vidéo de l’expulsion du rassemblement (23 mai à 23h) : http://www.dailymotion.com/video/xiva1x_expulsion-democracia-real-ya-lyon_news#from=embed

  • Le 24 mai 2011 à 13:10, par Manifeste de democracia real Ya !

    Manifeste de democracia real Ya !

    Nous sommes des personnes simples et ordinaires. Nous sommes comme toi. Des gens qui se lèvent chaque matin pour étudier, pour travailler ou pour chercher du boulot ; des gens qui ont une famille et des amis. Des gens qui travaillent dur tous les jours pour vivre et offrir un meilleur futur à ceux qui les entourent.
    Parmi nous, cer tains se consi dè rent pro gres sis tes, d’autres plutôt conser va teur-trice-s. Certains sont croyant-e-s, d’autres pas. Certain-e-s ont des idéo lo gies affirmées, d’autres sont apo li ti ques. Mais nous sommes tous préoc cupé-e-s et indi gné-e-s par la situa tion poli ti que, économique et sociale actuelle. Par la cor rup tion des poli ti cien-ne-s, des patron-e-s, des ban quier-e-s… qui nous laissent impuissant-e-s et sans voix.
    Cette situa tion nous fait souffrir au quotidien ; mais si nous nous unissons nous pouvons la modifier. C’est le moment de nous mettre en marche pour bâtir ensemble une société meilleure. Pour ce faire, nous sou te nons fermement que :

    Les priorités de toute société développée doivent être l’égalité, le progrès, la solidarité, le libre accès à la culture, le développement durable et le bien-être des personnes.

    Il existe des droits fondamentaux que la société a le devoir de garantir : le droit au logement, au travail, à la culture, à la santé, à l’éducation, à l’engagement politique, à l’épanouissement personnel et le droit à l’accès aux biens nécessaires à une vie saine et heureuse.

    Le fonctionnement actuel de notre système politique et gouvernemental ne répond pas à ces priorités et il devient un obstacle pour le progrès de l’humanité.

    La démocratie, par essence, émane et appartient au peuple, mais, dans ce pays, la majorité de la classe politique ne lui prête pas attention. Le rôle des politicien-ne-s devrait être de faire entendre nos voix aux institutions, en facilitant la participation politique des citoyen-ne-s grâce à des voies de démocratie directe pour le bénéfice de l’ensemble de la société. Et non celle de s’enrichir et prospérer à nos dépens, en se pliant aux exigences des pouvoirs économiques et s’accrochant au pouvoir par la dictature partitocratique du PPSOE].

    La soif de pouvoir et son accumulation entre les mains de quelques-un-e-s créent inégalités, tensions et injustices, ce qui mène à la violence et que nous refusons. Le modèle économique en vigueur, obsolète et antinaturel, coince le système social dans une spirale qui se consomme par elle-même en enrichissant une minorité et en plongeant les autres dans la pauvreté. Jusqu’à l’effondrement.

    L’accumulation d’argent est la finalité du système, sans prendre en considération le bien-être de la société et de ceux qui la composent ; gaspillant nos ressources, détruisant la planète, générant du chômage et des personnes frustrées.

    Nous sommes les rouages d’une machine destinée à enrichir une minorité qui ne sait plus reconnaître nos besoins. Nous sommes des citoyen-ne-s anonymes, mais sans nous rien ne serait possible car nous faisons tourner le monde.

    Nous ne devons plus placer notre confiance en une économie qui ne tourne jamais à notre avantage. Il nous faut éliminer les abus et les carences que nous endurons tous.

    Nous avons besoin d’une révolution éthique. L’argent ne doit plus être au dessus tout, mais simplement à notre service. Nous sommes des êtres humains, pas des marchandises. Je ne suis pas le produit de ce que j’achète, pourquoi je l’achète et à qui je l’achète.

    Pour toutes ces raisons, je suis indigné-e.
    Je crois que je peux changer les choses.Je crois que je peux aider.
    Je sais que tous ensemble nous le pouvons.
    Il ne tient qu’à toi de nous rejoindre.

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info

Derniers articles de la thématique « Globalisation - capitalisme » :

>Starbucks, le nouveau « Soleil vert »

La chaîne de fast-food Starbucks vend de la merde hyper sucrée à 6 euros le gobelet (non recyclable, ou si peu…), elle ment en faisant croire que ses produits sont issus du commerce équitable alors qu’elle pressure les petits producteurs mexicains. Naturellement Starbucks ne paye pas d’impôts, et...

› Tous les articles "Globalisation - capitalisme"