Popouri n°17 - mai 2005

Salut à tous et à toutes,

Voilà le petit numéro du popouri du mois de mai qui s’annonce très palpitant ! Le collectif est en train de concocter une petite fête de soutien qui, comme les précédentes, ont laissé des traces ô combien impérissables dans les mémoires (et les foies pour certains et certaines) de nos convives. Bon, l’instant lyrique s’arrête là. Cette fête, d’autre part, s’avère être un soutien financier au collectif ; collectif qui depuis la dernière fête a vu fondre toutes ses réserves d’or avec les nombreux tirages occasionnés. Malgré des calculs macro économiques fort ambitieux et des économies d’échelles réalisées (le tirage est passé de 110 à 80 euros) le popoulit buro est en passe de s’autodélocaliser si vous, citoyen-nes consomateurs-trices que vous êtes, ne venez pas faire preuve de bonne charité chrétienne à cette fête sympathique ! (voir agenda)

Sinon, si çà vous arrive encore d’ouvrir ce canard malgré la tendance générale à l’humour déplorable de la couverture, ce numéro vous réserve un édito et mieux... un agenda à la fin ! Au milieu, à partir de la page 3 jusqu’à la 5, vous retrouverez un retour conséquent sur la manifestive du 30 avril et la répression qui s’en suivit : 7 arrestations à la clef dont 4 personnes en prison préventive jusqu’à la fin du mois... à bas l’état policier ! Ensuite nous avons un article sur la semaine contre biosphère/biosquare en page 6. En page 7, un p’tit truc sur les TCL. Viennent les pop’potins qu’on ne présentent plus en pages centrales : tout ce que vous avez voulu savoir sur l’actualité lyonnaise ! Maintenant, un retour sur les cours d’alphabétisation réalisés dans le cadre de l’université solidaire en pages 10 et 11. Et pour clôturer le tout, un article vachement culturel auquel vous ne vous attendiez plus sur le festival de hip hop Original. Pour un front hiphoppiste contre la domination punkoïde dans le milieu militant !

Voualà, bonne lecture

le popoulit-buro

Petit guide lyonnais Contre-cultures / Fêtes

La maison de l’écologie en péril

L’association qui gère la Maison de l’écologie (4 rue Bodin, lyon 4e) va, peut-être, au courant du mois de mai se dissoudre. Cette association créée pour promouvoir une écologie alternative et libertaire est en mal d’investissement humain. Les membres du conseil d’administration rament pour faire tourner ce local un peu ex-centré des sentiers battus croix roussiens.
Une dernière assemblée générale est prévue en mai pour recomposer une équipe autour du projet actuel allégé et modifié, ou céder le lieu à (...)

Petit guide lyonnais Contre-cultures / Fêtes

Rien d’Original...

Voici un petit compte-rendu de la journée du 07 avril du festival l’Original, festival hip hop de notre chère ville de Lyon dont c’était la deuxième édition cette année. On ne peut que se féliciter que cette musique soit peu à peu représentée dans le paysage culturel local. Cela dit quelques réticences persistent au sujet de l’art et de la manière...
Le festival proposait en cette journée du 7 avril une conférence d’un après-midi sur l’histoire du hip hop, notamment sur sa filiation avec les musiques (...)

Petit guide lyonnais Résistances et solidarités internationales

Manifestive du 30 avril : passer les frontières et courir...

Place Guichard entre 13 h 30 et 14 h 30 : les chars arrivent doucement, tous décorés et même avec des slogans engagés (« un commissariat qui ouvre c’est l’éducation et la santé qui reculent... »). Y a pas encore de son mais des gens proposent de séances de maquillage et déguisement, distribuent des petits tracts qui font le point sur l’organisation pratique de la manif et ses objectifs politiques. Un peu avant 15 h ça démarre : les camions sonos font comme des poches où les gens se pressent pour remuer un (...)

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info