Popouri n°18 - été 2005

Salut à toutes et à tous.

Avant d’en venir au sommaire caché du popouri numéro 18, commençons par une bonne nouvelle : ce joyeux « bulletin des cultures insurrectionnelles » passera l’été même en cas de grosse canicule, grâce aux fonds collectés lors de notre petite fête de soutien. Merci donc à toutEs les participantEs qui sont venuEs gâcher leur santé et/ou leur jeunesse au Boulon, le 3 juin dernier.

Côté finances donc, tout va bien. La productivité de l’équipe, par contre, ne s’est pas vraiment améliorée ; et il y a de fortes chances pour que ce numéro de juin fasse aussi office de « numéro de l’été »… Bon. Autant profiter du beau temps pour revisiter l’agglomération lyonnaise : on vous propose en encart central une petite carte des lieux frontières (p. 8-9) Revisiter la ville, cela peut vouloir dire aussi carrément la fabriquer autrement, casser ses frontières, réinventer ses espaces ou ses dynamiques : çà, c’est le projet des Zones Urbaines Libérées (et on en parle p 4, 5 & 6) Sinon on retrouve les rubriques habituelles : des trucs culturels (interview de Random Shufle p. 12 & 13) et les chroniques du contrôle ordinaire (pop’potins p. 10 & 11 et actualité juridico-policière p. 3)

Voilà. On se retrouve à l’automne, quand les températures seront plus clémentes et les journées moins longues, et d’ici là, bonne lecture.

Le Popoulit-Büro

Petit guide lyonnais Contre-cultures / Fêtes

Interview des Random shuffle

A force de se plaindre du désert culturel ambiant, on en finirait par ne pas remarquer les formations musicales qui éclosent et s’agitent par chez nous. Rencontre avec l’une d’elle, le groupe Random Shuffle, qui ne peut passer inaperçu tant il multiplie les concerts ces temps-ci.
Présentation du groupe. On est cinq, trois bassistes, un batteur et un percussionniste. Auparavant, on avait un groupe à trois basses, une gratte et une batterie, qui n’a pas perduré. On a eu envie de reprendre l’idée des (...)

Petit guide lyonnais Contre-cultures / Fêtes

Peut-être un été de plus

Ce texte tranchera d’avec les préoccupations de la plupart des articles diffusés dans ces pages ou ailleurs. Tout le monde sait que nous sommes à la veille de certains départs en vacances, de la mise en sommeil de cette chère ville de Lyon et ces alentours. Rues désertes, chaleur pesante et ombres bénéfiques seront de mise.
Certain-es ne partiront pas. Ce n’est pas une lamentation, c’est juste une vérité qui recouvre des raisons, des réalités sociales différentes. Mais parmi celles-ci et ceux-là aura (...)

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info