Alors, ce logiciel de messagerie, qu’est-ce que c’est, c’est vous, c’est moi, c’est la France, le monde, qu’est-ce que c’est ?

2668 visites

Les ateliers bloukblouk, pour en profiter il faut se déplacer. Et ça c’est pas facile. Mais heureusement popouri ouvre ses pages aux divagations bloukbloukiennes.

Pour lire le courrier électronique, on peut utiliser autre chose qu’un navigateur internet, on peut utiliser un logiciel de messagerie par exemple.

Oui mais alors là, attention, je vous arrête, parce que... il serait peut-être souhaitable d’éclairer un petit peu la lanterne de nos amis lecteurs, sinon tout cela peut paraître un peu compliqué... voire même un peu compliqué.

Le principal, c’est la clarté. Soyons donc clair, clair, et clair. Je suis clair, tu es clair, ils sont clairs. Petit a, petit b, ecaetera. Un enfant pourrait comprendre. Allez, attention, on y va. Suivez-moi bien...

Quand on utilise le mail pour la première fois, on le fait avec le seul logiciel installé sur tous les ordis : un navigateur internet (Mozilla, Netscape, ou pire, Explorer).
Et c’est pas pratique. D’abord, pour avoir le bonheur d’afficher un message de trois lignes, il faut que le navigateur affiche une bonne cinquantaine d’images, à l’utilité plus que douteuse, surtout quand c’est de la pub. C’est long. Pour bien en profiter, il vaut mieux avoir un ordi pas trop poussif, si possible avec une connexion à haut-débit. En plus ça oblige l’hébergeur de la messagerie à acheter tout plein de bande passante et de machines puissantes. Pas cool quand c’est un hébergeur alternatif comme no-log.org, altern.org ou mezimail.com.

Et puis les messages sont classés par ordre d’arrivée. Pour suivre les discussions des listes de diffusions, c’est pas le pied. Et puis il faut rester connecté pendant tout le temps de la lecture ET de la réponse, en espérant que la session n’expire pas avant le moment fatidique où la petite souris clique sur la jolie image « envoyer ». Ça aide pas à être zen ou même à prendre du temps pour réfléchir. Pour retrouver un ancien mail, c’est encore plus compliqué, quand on ne l’a pas effacé parce que l’espace de la boîte mail est saturé. Pour peu qu’on n’ait pas envie de lire tous les spams qui se préoccupent de notre sexualité, c’est l’hébergeur qui choisit comment se fait le tri, s’il l’a décidé. Et signer ses messages avec une vraie signature électronique ou fermer l’enveloppe, c’est même pas concevable.

Heureusement les logiciels de messagerie sont là pour te simplifier la vie. Alors, ce logiciel de messagerie, qu’est-ce que c’est, c’est vous, c’est moi, c’est la France, le monde, qu’est-ce que c’est ?

C’est un logiciel qui permet de relever ses messages et rien que ses messages ; qui permet de les trier automatiquement, de garder la cohérence des fils de discussions, de mettre à part les spams ; qui permet de lire et écrire des messages au calme sans être connecté+e ; qui permet de s’y retrouver plus facilement et plus rapidement dans ses messages. Du coup c’est moins un problème de recevoir plein de messages. Et la cerise sur le gâteau : on peut signer les messages et les chiffrer (c’est à dire, en gros, mettre une enveloppe autour de la carte postale, qui ne pourra être ouverte que par les destinataires). Il existe plein de logiciels de messagerie libres : Mozilla, Thunderbird, Sylpheed [1]... On y reviendra plus en détails la prochaine fois.

Notes

[1Le site de mozilla et thunderbird ; celui de Sylpheed. Oui mais t’as pas d’ordi, alors installer un logiciel de messagerie ça te fait bien rire, c’est pas possible, tu dois bien t’adapter aux ordis que tu rencontres. Ah ouais ? Bin non. C’est possible justement d’emmener partout avec toi ton ordi personnel à toi. Ça tient sur un cdrom (Knoppix) et une clé usb.

Publiez !

Comment publier sur Rebellyon.info?

Rebellyon.info n’est pas un collectif de rédaction, c’est un outil qui permet la publication d’articles que vous proposez. La proposition d’article se fait à travers l’interface privée du site. Quelques infos rapides pour comprendre comment être publié !
Si vous rencontrez le moindre problème, n’hésitez pas à nous le faire savoir
via le mail contact [at] rebellyon.info

Derniers articles du groupe « Blouk Blouk » :

› Tous les articles "Blouk Blouk"